Analysis

Syrie : les forces alliées de Damas progressent à Abou Kamal et subissent une intense guerre électronique

La progression des forces syriennes combinées vers la localité d’Abou Kamal sur l’Euphrate et près des frontières irakiennes (province d’Al-Anbar) se poursuit malgré un brouillage électromagnétique intense déclenché par les forces de la coalition US et le CAS des convois exfiltrants des membres étrangers de l’organisation terroriste « État Islamique »(IS ou د.ا).

Des bombardiers strategiques Tupolev Tu-22 des forces aérospatiales de la fédération de Russie ont mené une série de raids à long rayon d’action visant la suppression des verrous défensifs ennemis au moyens de bombes thermobariques de forte puissance. 

Au sol, des unités des forces de la mobilisation populaire (Hachd Al-Cha’abi قوات الحشد الشعبي) venant d’Irak ont renforcé l’offensive des unités du Hezbollah (artillerie de campagne et renseignement militaire) et des unités militaires syriennes, ce qui irrite au plus haut point les États-Unis. 

Un accord négocié par les Americains avec des chefs tribaux sunnites irakiens a abouti à l’exfiltration de mercenaires de diverses nationalités (Arabie Saoudite, Chine, France, Irak, Pakistan, Tunisie, Turquie) vers Al-Anbar. 

Les convois emportant ces éléments opérationnels étrangers de Daech ont été protégés par les avions de combat de la coalition US. 

Un autre accord visant la remise de la ville à un groupe armé kurde soutenu par Washington n’a pu aboutir vu l’évolution de la situation militaire. 

Une remise de la ville aux milices kurdes pro-US aurait permis à Washington de garder les deux rives de l’Euphrate et contrôler les confins syro-irakiens. 

La bataille pour le contrôle de ces confins n’oppose pas uniquement les forces syriennes et alliées à Daech. C’est également l’occasion d’une des plus grandes confrontations dans le domaine de la guerre électronique entre Américains et Russes puisque la coalition US s’est mise à brouiller les communications de l’Armée syrienne et du Hezbollah libanais dès les premiers combats avec Daech. 

Nonobstant quelques difficultés logistiques, la recapture de ce verrou stratégique par Damas et ses alliés semble certaine. 

Avec les troupes de Damas au bord de l’Euphrate, la Syrie semble avoir regagné l’ensemble du territoire. Reste l’épineuse question des forces kurdes au delà de la rive septentrionale du fleuve. C’est sur ce point que les intérêts immédiats d’Ankara et de Damas se croisent. 

Publicités

Catégories :Analysis

11 réponses »

  1. Je ne suis pas convaincu que les bombes thermo-bariques de grande puissance soient complètement sans conséquences IEM, auquel cas ce serait plus simple d’imputer les conséquences de ses propres armes sur un participant « ennemi »

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Cosworth,

      Je n’ai pas bien compris ton raisonnement. Ou du moins, je l’ai trouvé capillotracté.

      Admettons que les bombes thermo-bariques puissent chauffer suffisamment leur environnement proche pour attendre les températures nécessaire à la matière pour devenir plasma. Dans ce cas, ces bombes pourraient induire lors de l’explosion (pendant toute la phase durant laquelle la matière est en état de plasma) un champ magnétique capable de déformer toute forme d’onde et peut être même de détériorer certains composants électroniques sensibles à de forts champs magnétiques…
      (Honnêtement, je veux bien l’admettre je n’ai aucune connaissance sur les bombes… 😉 )

      Je pense que ce genre de perturbations électromagnétiques n’auraient qu’une durée très limitée et une portée très restreinte à un rayon proche de l’explosion. La perturbation électromagnétique provenant d’une explosion qui pourrait durer longtemps serait générée par un nombre important de particules radioactives très puissantes et donc avec une durée de vie très courte. Du genre explosion nucléaire… Je ne connais pas la durée effective d’une EMP d’origine nucléaire, mais ça ne doit pas dépasser quelque minutes – heures ?

      Concernant le brouillage, je n’ai pas fais mon service militaire et ne suis pas du tout militaire, par contre j’ai pratiqué la radio amateur, et un bon brouillage est un brouillage ciblé qui dur dans le temps, il me semble. L’effet IEM, ou impulsion électromagnétique, est je pense par définition l’opposé même d’un brouillage magnétique, car bref, non dirigé et non contrôlé.

      IEM : Brouille tout et tout le monde, sur une petite distance, pendant peut de temps et peut potentiellement détruire du matériel.
      Brouillage : Brouille durablement et discrètement une (ou des) fréquences et bandes ciblées et ce sur de longues distances. Tout en laissant claire et libre d’autres fréquences, voir les mêmes fréquences mais sur d’autre bandes de modulation.

      De mon point de vue, une IEM, serait plus utile en première frappe, histoire d’immobiliser le plus de technologie possible d’un coup, avant de débouler sereinement sur le terrain avec les gros bras…
      Un brouillage apporte un avantage tactique sur le terrain, si il est discret et bien placé, il peut être difficile à localiser (plusieurs points d’émissions, jouer sur les longueurs d’ondes et les fréquences harmoniques, etc… Je suppose que les bidasses sont les pros du sujets !) et donner des cheveux blancs à l’adversaire.

      Et là, concrètement, vu comme est tourné l’article et vu les différents témoignages annexes (lus sur facebook et autre réseaux, concernant la retraite de ces troupes EI…), ça ressemble beaucoup plus à un brouillage ciblé et précis effectué par des pros…

      Aimé par 2 personnes

  2. Je suis sur que les Russes ne sont pas dupent et savaient que les USA faute de pouvoir bombarder les troupes Syriennes et leurs alliés vont se rabattre sur ce qui reste comme coup tordu et roublardise afin de semer d’embûche l’avancée inéluctable des troupes de Damas et Baghdad vers la frontiere commune ,franchement perso j interprete ca comme un autre signe patent d echec du plan US et de la defaite militaire américaine en syrak car il n y a pas longtemps les avions de l Otan en toute impunité et en totale illégalité faisaient du bombardement sur hachd chabi l armée syrienne les alliés …….etc et voila qu elle est reduite a faire de la guerre électronique et une fois de plus collusion les egorgeurs en transmettant les positions des armées a leurs trousses , Moscou evite la surenchère ils laissent faire car au sol ils ont la certitude qu a la fin ils auront l’avantage pour le prochain ronde de negociation a Astana

    Aimé par 2 personnes

  3. Le brouillage est un élément important, à la fois offensif et défensif, de la guerre électronique.
    Il consiste à empêcher ou perturber les émissions électromagnétiques ennemies.
    Il existe quasiment depuis les débuts de l’utilisation humaine des ondes.
    Il vise les radars, des systèmes de navigation et de guidage, ainsi que les communications radio et la télédiffusion.
    Depuis le début de l’agression des coalisés occidentaux et arabes néandertale du Moyenne orient contre .
    Ces derniers ont utilises contre a Syrie toutes la panoplies en leurs possession d’émissions de brouillage contre la coalition musulmane ((chites)).
    J’ai mis chites entre parenthèses car en réalité il n’y a aucune différence entre musulmans chites et sunnites.
    C’est un autre sujet. ….
    Revenons en à nos moutons.
    Ça n’a pas empêché la coalition musulmane ((chite)) de gagner toutes les batailles et guerre incessamment sous peu.
    Si les yankees avaient foie aveugles à leurs brouillage électronique électromagnétiques ils se dirait le ciel la terrain la mer est à nous ils nous restent qu’à foncé sereinement vrrs la conquête vers la victoire.
    Mais il y a en face des hommes et femmes capables de riposter à ce genres d’offensivités et contre carré par des mesures qui compense les perte de sources d’informations importantes.
    Les moyens en sont multiples. ………
    Les brouilleur peut être détecté au moyen d’écoutes.
    il n’y a pas d’absolue garantie qu’un brouillage assure une protection complète, même avec des moyens très supérieurs à l’adversaire.
    L’exemple du F-117 abattu par les Serbes pendant la guerre du Kosovo en est un exemple frappant.
    L’ennemi s’adapte, même avec des faibles moyens : il change de fréquence d’écoute, il émet moins longtemps, il met en oeuvre lui aussi des actions de contre-information………
    La destruction (au moyen de missiles, de LASER…) est un autre moyen d’interdire l’utilisation du spectre électromagnétique à l’ennemi.
    Une remise de la ville aux milices kurdes pro-US serait à double tranchant pour les kurdes.
    Damas a et aura un nouveau prétexte de se débarrasser des autonomistes kurdes syrien pour conspirations et intelligencesavec l’ennemi.
    Ce qu’ils leurs sera reprocher par Damas à ces kurdes collaborateurs , le cas ou il y aurait des intentions venant de ces kurdes syriens à faire valoir une reconnaissance d’un futur territoire kurdes en Syrie pour sacrifices rendus à la Syrie contre un ennemi commun occidentale.
    Ces kurdes ne pense pas plus loin que leur nez.
    Les pendules seront remis à l’heure le moment venu.
    Le président Bachar el-Assad ne sera pas amnésique et le peuple syrien non plus .

    Aimé par 1 personne

    • En même temps, du personnel formé et qualifié, c’est précieux.

      Il faut donc les exfiltrés pour les redéployer sur d’autres terrains…

      Combien d’officiers occidentaux dans ces troupes ?

      Aimé par 1 personne

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.