Analysis

Désertion d’un soldat nord-coréen

 

La défection d’un conscrit de l’Armée du Peuple de la République Démocratique de Corée (Corée du Nord) à bord d’une variante du véhicule 4X4 UAZ 469 doté d’un moteur 2.4 développant une puissance de 72 CV a donné lieu à une poursuite insolite au niveau de la zone démilitarisée (DMZ) au cours de laquelle le soldat, grièvement atteint, fut secouru par des soldats de la République de Corée (Corée du Sud).

Le véhicule semblait évoluer assez lentement malgré les efforts supposés de son conducteur.

UAZ469.jpeg

A priori, le conscrit n’était pas armé  et assurait la fonction de conducteur suppléant au sein d’une unité de gardes-frontière composée essentiellement de conscrits du contingent assurant le service militaire obligatoire, dont la durée minimale est de 60 mois quand un conscrit ne commet pas de faute professionnelle significative.

Dans la vidéo, prise par les forces US et mise en ligne sur le net, les soldats du Nord ouvrent le feu sur le déserteur avec des fusils Type 58 avant que deux d’entre-eux tentent de le poursuivre hors du territoire. Un soldat nord-coréen semble avoir hésité à franchir la ligne de démarcation.

La désertion ou la fuite en situation de guerre est punie par la peine de mort immédiate (peloton d’exécution ad hoc en cas de capture ou tirs à volonté ordonnés par un commissaire politique ou l’officier en charge le plus proche lors de la poursuite).

Le soldat, atteint à six reprises et gisant inconscient, a été difficilement récupéré par des soldats de l’Armée sud-coréenne.

Peu d’informations sont disponibles sur cet incident même si la presse de Corée du Sud insiste sur la prise en charge médicale de ce soldat et focalise longuement sur les conditions inhumaines ou atroces sévissant en Corée du Nord, une thématique récurrente de la propagande du Sud et de son allié US.

Du côté de Pyongyang, c’est toujours le silence même si la blogosphère chinoise laisse déjà entendre que cette défection est en relation avec une histoire sentimentale compliquée, aggravée par le bizutage et des suspicions de non loyauté à l’idéologie de l’Armée.

Publicités

Catégories :Analysis

20 réponses »

    • « Des officiels sud-coréens ….veulent que le déserteur NK paie le coût … »
      Ca s’appelle pas par hasard le paradis du capitalisme ? Ou es ce que ces « officiels » sud coréens qui en ont marre de cette tension permanente, veulent jsutement dire aux eventuels « futurs » dissidents « restez chez vous, on ne vous veut pas… »
      Où peut etre es ce un message tout simplement adressé aux USA, que le peuple sud coréen ne marchera pas avec les américains dans un eventuel et improbable conflit ?
      Finalement ces officiels, je les trouve pas si betes que ça!

      Aimé par 3 personnes

      • Ben il semble que notre petit gars qui rêvait de K pop et de petites midinettes en paillettes ne va tarder à s’apercevoir qu’il vient d’atterrir en plein enfer capitaliste et pour l’instant il ne paie pas encore d’impôts…

        Aimé par 2 personnes

  1. La Corée du Nord a remplacé des dizaines de gardes postés à la frontière avec le Sud après la spectaculaire défection d’un de ses soldats la semaine dernière, rapporte vendredi la presse sud-coréenne.

    Le militaire de 24 ans, identifié sous le surnom de « Oh », est toujours hospitalisé en Corée du Sud après avoir été touché par au moins quatre balles tirées par des soldats nord-coréens lors de sa fuite éperdue vers le Sud le 13 novembre.

    « Nous avons repéré des signes selon lesquels tous les gardes nord-coréens postés dans la zone commune de sécurité (JSA) ont été remplacés immédiatement après la défection », rapporte le quotidien Chosun Ilbo en citant des sources gouvernementales.

    Le journal explique qu’en temps normal, entre 35 et 40 Nord-Coréens sont postés dans la JSA, à Panmunjom, seul secteur de la Zone démilitarisée (DMZ) entre les deux Corées où les deux armées rivales se font face.

    « Ils vont probablement être tenus pour responsables de ne pas avoir été capables d’empêcher la défection », poursuit le journal.

    Il est très rare que des militaires nord-coréens passent au Sud par la JSA, qui est une attraction touristique majeure pour les étrangers visitant la Corée du Sud. Mais comme tous les lundis, aucune visite guidée n’avait lieu ce 13 novembre.

    Les images de caméras de vidéosurveillance de cette défection, rendues publiques mercredi, montraient d’abord la jeep conduite par le soldat roulant à vive allure sur une route totalement déserte menant depuis le côté Nord au village frontalier de Panmunjom, avant de s’immobiliser tout près de la ligne de démarcation.

    On voyait ensuite le militaire sortir du véhicule et se lancer dans une course folle vers le Sud, poursuivi par plusieurs soldats nord-coréens lui tirant dessus.

    La plupart des Nord-Coréens s’étaient arrêtés avant de franchir la démarcation, mais l’un d’eux l’a brièvement traversé, dans ce que le Commandement des Nations unies en Corée (UNC) a décrit mercredi comme une violation de l’accord d’armistice de 1953.

    Dans une tentative probable pour empêcher de futures défections, l’armée nord-coréenne a commencé à fortifier la zone par laquelle Oh est passé.

    Un cliché posté sur Twitter par l’ambassadeur par intérim des Etats-Unis en Corée du Sud, Marc Knapper, montre six ouvriers creusant une profonde tranchée du côté nord-coréen de la ligne de démarcation sous le regard de trois militaires.

    La Corée du Nord aurait par ailleurs fermé un pont menant à Panmunjom que le militaire avait franchi en jeep sans être arrêté, a affirmé une source militaire sud-coréenne citée par le Chosun Ilbo.

    (©AFP / 24 novembre 2017 11h34)

    Aimé par 3 personnes

    • Le grade et la qualité du déserteur ont été confirmés. C’était un chauffeur de réserve. Il a subi plusieurs opérations chirurgicales et s’est réveillé. La première chose qu’il a demandé est de savoir s’il était à Seoul et a demandé à écouter de la K-Pop.

      Mes impressions sur la vidéo que je n’ai pas exprimé sur le billet faute de temps et de connexion:
      Les soldats NK sont très vifs. Leurs positions de tir sont très impressionnantes et en accord avec leurs standards…Ils ont également un réflexe tactique. Ils sont prêts au combat.

      Aimé par 2 personnes

      • « il a demandé est de savoir s’il était à Seoul et a demandé à écouter de la K-Pop. »
        Et pourquoi pas regarder un bon vieux western ?
        😉

        « Les soldats NK sont très vifs. Leurs positions de tir sont très impressionnantes et en accord avec leurs standards…Ils ont également un réflexe tactique. Ils sont prêts au combat. »

        Merci pour ces précisions. C’est bien ce genre de commentaires qui sont intéressants ici !

        Du haut de mes 35 ans, je n’ai aucune connaissance sur la chose militaire et en regardant la vidéo, mes remarques ont été les suivantes :

        Matos de surveillance de qualité moyenne. La motorisation de la caméra laisse à désirer, pas fluide, pas proportionnelle. (ou l’opérateur est à la ramasse…) Idem pour la gestion de l’optique. C’est du système de vision assez ancien, comparer à ce que l’on trouve dans la surveillance. (Donc, je suppose un bon cran en retard sur le militaire…) Ces systèmes étant plus dans mon domaine de compétence, je me permet de juger.
        Concernant les réactions du personnel Nord Coréen, je me suis demandé pourquoi le type se couchait au sol pour faire feu. (Précision, stabilité ?) Mais là, je ne suis pas apte à juger. Effectivement, il n’a aucune hésitation et en regardant de nouveau la vidéo, on à même l’impression que c’est un réflexe.
        J’ai aussi trouvé qu’ils avaient hésiter longuement avant d’ouvrir le feu et à poursuivre le gars. (Tirer sur un « copain », c’est pas si évident que cela !) Moi, perso, je ne sais même pas si j’aurais fais feu… Comment juger sans avoir pratiqué ?
        Et la poursuite, il fallait traverser la frontière, ce qui aurait causé un grave incident diplomatique, voir militaire ? Apparemment un des gars avance, puis en se rendant compte de sa « connerie » fait demi-tour fissa ! Mais il hésite avant d’y aller. Alors pourquoi y aller, faire quelques mètres et revenir ? Cela ne semble pas très réfléchis ni structuré. Mais peut être avait il besoin d’avancer pour mieux voir ? Peut être est il partis à sa poursuite et a vu une menace directe ? (les Sud Coréens ne devaient pas être bien loin…?)
        J’ai aussi trouvé que les « renforts » mettaient du temps avant d’arriver. Les collègues et la voiture tardent un peut à pointer le bout de son nez… Mais là aussi, je n’ai aucune idée de ce qu’est un commandement digne de ce nom (temps de réaction, de prise de décision…), ni de la topographie de la zone, etc, etc…

        Comme quoi, tout n’est qu’une question de point de vue et ton point de vue apporte un autre son de cloche, qui je pense même sur un sujet « bénin » comme celui ci, est un gros plus. Ne serait ce que pour analyser et comprendre ces images…

        Aimé par 3 personnes

        • « Matos de surveillance de qualité moyenne….C’est du système de vision assez ancien,…  »
          Pour te répondre « Footage provided by U.S. Forces Korea. »
          Cette vidéo a été tounée vraissemblablement par un drone, depuis une distance de plusieur dizaines de km, ce qui tout compte fait niveau résolution c’est pas si mal.
          « …je me suis demandé pourquoi le type se couchait au sol pour faire feu. (Précision, stabilité ?) … »
          La situation qui prévaut aux frontieres a toujours été tendue, et à tout moment l’un où l’autre camps peut tirer. Et ceux qui ont la gachette facile…c’est les américains. Ils aiment bien flinguer du « jaune », quand c’est pas des arabes, où des noirs, peu leur importe. Mais nos amis US, ne supportent pas etre pris pour cible. Quand des soldats US se font bousiller, c’est necessairemnt « un crime contre l’humanité ». Le reflexe du soldat coréen se couchant etait du du à un entrainement, parce qu’il s’attendait sans doute à des tirs de riposte de la coalition US.
          « …traverser la frontière, ce qui aurait causé un grave incident diplomatique, voir militaire ?  »
          En effet.
          «  il hésite avant d’y aller. Alors pourquoi y aller, faire quelques mètres et revenir ? Cela ne semble pas très réfléchis ni structuré. Mais peut être avait il besoin d’avancer pour mieux voir ? Peut être est il partis à sa poursuite et a vu une menace directe ?  »
          C’est ce qui s’appelle le feu de l’action, la panique, le stress, il n’a pas du faire attention, puis se retracte du fait des consignes. Meme si sa volonté d’aller jusqu’au bout était bien là.

          « J’ai aussi trouvé que les « renforts » mettaient du temps avant d’arriver. Les collègues et la voiture tardent un peut à pointer le bout de son nez…  »
          D’aprés ce que j’ai pu comprendre, ils ont mis une demi heure. Sans doute due à plusieurs facteurs. Le premier comme tu dis, la chaine de commandement. Les communications de l’armée US, à l’état majors sud coreens, puis la patrouille sud coréenne. Ajoutes y le stress, la peur de laisser sa peau. Pour le comprendre, mets toi un seul instant à la place des soldats sud coréens. On te demande en urgaence d’aller aider un type qui vient de CDN, mais dont tu ne sais rien, juste qu’on lui a tiré dessus. Tu te dis merde! la prochaine fois que l’heure va sonner ça sera fini pour moi, je ne vais plus jamais revoir mon gamin de trois ans qui hier jouait et rigolait avec moi, et les yeux de ma femme bien aimée c’eest fini pour de bon. Où alors si je les revois, une balle m’aura troué la peau, et du coup je serai paraplegique, etc…etc….etc….La cervelle cogite, cogite, cogite, juqu’à te faire perdre les pédales. Tout ça pour un type que je ne connais meme pas! Finalement Benjman, t’aurais pas envie de trainer un peu ?

          Aimé par 2 personnes

          • Les prises proviennent en partie d’un système de surveillance tv en circuit fermé qui n’a pas été remplacé depuis 1998 bien qu’il a été modernisé en 2005. Il est géré par un OS Windows XP.
            Pour le reste, la route est en excellent état, la propreté est impec et on voit aucun soldat ROK ou US tout au long du footage à l’exception des prises en IR thermique ou on voit les soldats SK traîner le soldat NK fugitif.

            Aimé par 1 personne

      • Un peut d’humour ne fait jamais de mal :

        « C’était un chauffeur de réserve. »

        Vu comme il à planté bêtement le 4*4 dans 10cm de feuilles mortes et de terre meuble, je comprend qu’il ne soit resté que chauffeur de réserve !
        😉

        D’ailleurs, quelqu’un connait la marque du 4*4 ? Il n’a pas l’air franchement efficace en tout terrain le machin ? Je crois que je vais garde mon Suzuki pour aller en forêt !

        Aimé par 3 personnes

      • « Les prises proviennent en partie d’un système de surveillance tv en circuit fermé qui n’a pas été remplacé depuis 1998…. »
        De mon point de vue, la qualité des images n’est pas moche. Pour un système de surveillance aux frontières je trouve que c’est pas trop mal.

        Aujord’hui qu’on se le dise, personne n’a les capacités d’attaquer les la Corée du Nord, surtout depuis qu’ils produisent les armes nucléaires comme des saucisses dixit N. Khroutchev. Et c’est pas tout, été 2017, la CDN a mis definitivement fin au nouvel ordre mondial.

        Aimé par 2 personnes

        • Pour la vidéo, j’avais aussi cru comprendre qu’elle provenais du système de surveillance Sud coréen. Donc, système fixe et télé opéré. J’aurais pas dit drone, les prises sont beaucoup trop stables. Même une nacelle stabilisée et une optique stabilisée ne produisent pas des images aussi stables.
          La qualité, c’est de la HD, donc correcte.Et l’optique est pas trop mal, pas d’effet de lentille (genre grand angle) quand c’est dé zoomé, etc…
          (Les optiques des drones déforment énormément les images en périphérie, c’est du à leur forme, permettant des zooms énormes…du moins de ce j’ai pu voir sur le net jusqu’à présent.)

          Je me permettais de critiquer le système de vision, sachant que la provenance était US, histoire de titiller… En effet, venant de la plus grande puissance du monde, je m’attendais à de la 4K et à des asservissements fluides et progressifs…

          Du coup, si le système date de 1998, à l’époque, ca devait être de la bonne came, comme on dit !

          « Finalement Benjman, t’aurais pas envie de trainer un peu ? » :
          Ho que si… Je me demanderais même ce que je fout là ! C’est clair que c’est pas mon truc, d’où mes questions sur les réactions des uns et des autres.
          Par contre, quand je parlais des renforts, qui avaient tardé (et S51 le confirme, 30 min pour se bouger, sur une frontière « tendue », je trouve cela long) à venir, je parlais des renforts Nord Coréen, les piétons et la voiture qui arrivent plus tard sur la vidéo, avant que le gars ne soit récupéré par les Sud Coréen…

          Autre détail, qui je pense peut avoir son importance, dans les détails de l’affaire, on dit qu’il c’est pris 6 balles. Je n’ai pas les compétences pour, mais je pense que quelqu’un ayant l’habitude de tirer, il pourrait nous indiquer (à vue de nez) combien de coups de feux les 3 gardes on tiré. Si ils ont tous les 3 vidé leur chargeur en 2 secondes, ou si ils ont tout les 3 envoyés 2 balles en coup à coup. Dans la vidéo, je n’arrive pas à voir combien de coups partent… et ce genre de détail permet d’estimer la qualité des soldats.
          Là aussi, dans la précipitation, je pense en me mettant à leur place, qu’un gars comme moi sans entrainement, soit ne tirerais pas une seule balle, soit viderais tout en 1s…

          En tout cas, merci pour toutes vos réponses et ses compléments d’informations.

          Aimé par 3 personnes

  2. Et comme toujous en pareil cas, ce « pauvre » soldat a fui parce qu’il avait faim. La preuve, les brillants medecins du « Sud » ont decouvert des parasytes dans son ventre. Les radios, et les photos le « montrent » à l’appui. Donc c’est une « preuve officielle », et vous êtes sommés de le croire, sinon….
    Il y a peu, lorsque le FMI avait reajusté la dette de Séoul, il y en avait des ventres vides en Corée du Sud, et il y avait des ventres avec parasytes, pourtant personne ne dit mot. Je ne sais quoi penser de cette histoire qui me semble étrange et bizarre.
    Dire que les 20 millions sont tous derriere le regime de la Corée du Nord releve de l’utopie, mais par contre prétendre l’inverse releve du fantasme occidentale. Tant qu’ils nous sortent pas une autre histoire du genre exécuté au cannon anti aérien, c’est déja ça.

    Aimé par 4 personnes

      • « Haha! C’est vrai. … »
        La politique exige souvent de l’audace,tenacité, et beaucoup d’intelligence. Au lendemain de l’éffondrement de l’URSS, tout le monde s’attendait à voir Cuba s’éffondrer dans les heures qui suivent.
        Il y eut un moment une vague de réfugiés cubains qui se dirigeaint vers l’autoproclamée « Arsenal des démocraties ».
        Dans le meme temps on montrait un Cuba délabré sur le point de s’éffondrer, avec des femmes supposées professeur d’universités en Chimie -faut le faire c’est la merde éructée à l’époque par TF1- se prostituaient sur les troitoires de la Havane, dans le but d’avoir des dollars. Les gens étaient retenus par un régime sanguinaire, qui les empechaient de voyager, « de vivre ». Un G.H Bush triomphant déclarant qu’il serait le premier président US a visiter un Cuba « libérée ». Bref on attendait la chute de Cuba vers le paradis du systéme capitaliste, dans les jours qui suivent.
        C’est alors que Fidel Castro -à l’époque il y avait encore des mecs, et des vrais- déclarait à la TV cubaine « que celui qui veut aller aux Etats Unis, peut quitter l’ile par ses propres moyens…  »
        Stupéfait le monde retenait son souffle. Il est vrai qu’il y avait beaucoup de candidats à l’exil, et nombre d’entre eux avaient tentés l’experience. Les américains pris dans la nasse de leur abject bobard ne savaient plus où donner de la tete, un moment ils ont pris les réfugies cubains, les ont mis dans des camps de rétention -image de ce merveilleux paradis capitaliste-. Beaucoup, décus, amères avaient compris la réalité de ce qu’est l’Amérique et le bobard occidental, et se sont empressés de retourner dans leur ile natale.
        Où qu’il soit, un système dirigé par une oligarchie mafieuse n’a pas d’avenir, le mensonge est immediatement démasqué.
        Le coup des américains a été tenté il y a plus de vingt cinq ans, et comme vous pouvez le constater, le gouvernement communiste de Cuba dirige toujours l’ile.
        Comme je l’ai dit plus haut, je ne pense que toute la population nord coréenne soit dérrière le régime de Pyongyang, néanmoins il est assez fort pour résister. Le système sud coréen est en revanche une dictature militaire corrompue de type mafieuse, soutenue par les Etats Unis. La prochaine crise boursière qui arrive va etre fatale au regime de Séoul.
        La Corée du Sud n’a pas d’avenir.

        Aimé par 4 personnes

    • Mouais….avec un corps parasité je sais pas s’il aurait pu courir aussi vite le pauvre déserteur et en plus, rester en vie plusieurs dizaines de minutes avec 6 balles dans le corps ne peut que témoigner d’une santé exemplaire !

      Aimé par 1 personne

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.