Analysis

China to Place 24/7 Orbital Surveillance Network Over Disputed South China Sea

China to Place 24/7 Orbital Surveillance Network Over Disputed South China Sea

https://sputniknews.com/asia/201712171060066371-china-surveillance-disputed-south-china-sea/

Publicités

Catégories :Analysis

4 réponses »

  1. traduction :
    La Chine installera un réseau de surveillance orbitale 24h / 24 et 7j / 7 sur la mer de Chine méridionale contestée
    Asie-Pacifique 02:21 17.12.2017

    Au cours des trois prochaines années, la Chine lancera 10 satellites supplémentaires depuis l’île de Hainan pour étudier la mer de Chine méridionale, un mouvement que les analystes considèrent comme la démonstration par Pékin de son contrôle sur les eaux contestées dans la région.

    Le réseau satellitaire serait en mesure de surveiller tous les détails de la mer de Chine méridionale, y compris la structure des navires transitant par les phoques à grande affluence. Le plan de la Chine a été dévoilé vendredi après qu’un groupe de réflexion américain ait révélé des images satellitaires de ce qui semblait être une infrastructure chinoise supplémentaire dans la zone maritime très disputée, selon le South China Morning Post (SCMP).
    Beijing annonce que Beijing lancera un réseau de nouveaux satellites sophistiqués d’ici 2021, car le système de surveillance orbital existant dans le pays n’offre pas une couverture complète de la mer de Chine méridionale, selon Collin Koh, spécialiste de la sécurité maritime au Nanyang Technological de Singapour. Université.

    « Le nouveau plan de télédétection par satellite … constitue juste une facette des efforts globaux que la Chine a déployés pour améliorer sa capacité de sensualisation dans la mer de Chine méridionale », a déclaré Koh, cité par le SCMP.
    Un expert en télédétection basé à Beijing a également affirmé que le nouveau réseau de surveillance orbital «pourrait être appelé au service militaire en cas de besoin».

    Depuis début 2016, la Chine a étendu sa surveillance et ses installations militaires dans les eaux contestées en réponse à des demandes concurrentes du Vietnam, de Taïwan, du Brunei, de la Malaisie et des Philippines.
    Selon l’Asia Maritime Transparency Initiative, la Chine a ajouté 29 hectares de nouvelles infrastructures à sept îles de la mer de Chine méridionale depuis 2016.
    « [La construction a] fait les gros titres, mais il ne faut pas confondre cela avec un assouplissement de la poursuite des objectifs de la Chine, qui poursuivent toute la construction qu’ils veulent », a déclaré Greg Poling, le directeur de l’initiative.

    Certains analystes estiment que Pékin profite de la préoccupation américaine pour la menace nord-coréenne pour améliorer la surveillance et le contrôle des eaux chinois.
    « Pékin doit avoir également reconnu que la paix actuelle – comparée aux tensions accrues l’année dernière – pourrait être temporaire ou transitoire, donc elle paiera pour continuer à fortifier son emprise physique sur la région », a déclaré Koh, cité par le SCMP.

    « Maintenant que la Chine semble avoir réussi à aligner Asean davantage sur sa façon de gérer les conflits pour le moment, elle cherchera à exploiter les réponses anticipées minimisées », a-t-il ajouté.
    Dai Fan, un analyste des affaires de l’Asie du Sud-Est de l’Université de Jinan à Guangzhou, estime que la nouvelle infrastructure de la Chine vise à renforcer le contrôle de la Chine sur les eaux territoriales.

    « La Chine ne veut pas être confinée au rivage et veut aller plus loin en haute mer, et cette accumulation aidera Pékin à prendre le contrôle et à rivaliser avec des nations maritimes plus puissantes comme les États-Unis et le Japon », a déclaré Dai.
    « Aucun de nous ne veut voir une nouvelle militarisation des îles », a ajouté Clarita Carlos, une experte en affaires internationales de l’Université des Philippines, suggérant que la nouvelle construction de la Chine pourrait provoquer des conflits entre les nations asiatiques.

    Aimé par 1 personne

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.