Analysis

Turkish Army Launches Operation in Syria’s Azaz to the East of Afrin – Reports

Turkish Army Launches Operation in Syria’s Azaz to the East of Afrin – Reports

https://sputniknews.com/middleeast/201801221060959005-turkish-army-azaz-operation-afrin-syria-kurds/

Publicités

Catégories :Analysis

2 réponses »

  1. Apparemment, cette nuit l ‘opération rameau d’olivier ne se porte pas que sur les YPG… L’armée arabe syrienne aurait été prise pour cible à Manbej directement par l’armée Turque.

    Apparemment, au sein des YPG, ca commencerait à remettre en cause pas mal de chose… Du genre, lâcher les ricains et les laisser se débrouiller tout seul. En même temps, quand on vois les têtes de drogués des proxys US mis dans les pattes des YPG, ils font peur ! Tellement shooté qu’ils en ont du mal à ouvrir les yeux. Je comprend que les YPG n’aient pas envie d’aller au front avec ce genre de zombies…

    Aimé par 2 personnes

  2. traduction :
    L’armée turque lance une opération à Azaz, en Syrie, à l’est d’Afrin – Rapports
    moyen-Orient
    14h21 22.01.2018 (mis à jour 14:54 22.01.2018)

    Samedi, les dirigeants turcs ont annoncé une campagne militaire à Afrin, contrôlée par les Kurdes syriens, l’opération sur le terrain commençant le lendemain.
    Selon l’agence de presse Anadolu citant une source militaire, les forces armées turques ont entamé une opération à Azaz, située à l’est d’Afrin dans le nord de la Syrie.

    L’opération «Branche d’olivier» turque menée conjointement avec les rebelles de l’Armée syrienne libre contre le PKK syrien et le YPG a été lancée samedi avec des frappes aériennes et s’est poursuivie le lendemain avec le début de la campagne sur le terrain.
    Selon les autorités turques, l’opération devrait se terminer rapidement. Le président Recep Tayyip Erdogan a promis que ses troupes détruiraient la milice kurde en Syrie, qui a été soutenue par les États-Unis.

    Plus tôt dans la journée, Anadolu a rapporté que les forces turques ont établi le contrôle de 11 positions prises par les forces kurdes.

    Cependant, selon un représentant du Kurdistan syrien à Moscou, Rodi Osman, les Kurdes syriens ont forcé les troupes turques et les rebelles soutenus par Ankara à se retirer de leur territoire .
    Le président syrien Bashar Assad a condamné l’opération en la qualifiant d ‘ »attaque brutale », tandis que Moscou a déclaré que les fournitures d’armes américaines aux combattants kurdes avaient contraint Ankara à lancer l’opération.

    Ankara a réfléchi à la possibilité d’une offensive dans le nord de la Syrie, sous contrôle kurde d’Afrin, à la suite d’un plan américain visant à former les forces kurdes en Syrie pour patrouiller la frontière du pays avec la Turquie. La force devrait être composée en partie par le SDF, affilié aux unités de protection du peuple kurdes (YPG), que la Turquie croit avoir des liens avec le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), désigné comme un groupe terroriste en Turquie.

    Aimé par 1 personne

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.