Analysis

Big Break: Syrian Army Advances Further in Ghouta Following String of Successes

Big Break: Syrian Army Advances Further in Ghouta Following String of Successes

https://sputniknews.com/middleeast/201803051062248543-syria-army-advances-eastern-ghouta/

Publicités

Catégories :Analysis

2 réponses »

  1. traduction :
    Big Break: l’armée syrienne avance encore dans la Ghouta suite à une série de succès
    moyen-Orient 18h50 05.03.2018 (mis à jour 21:53 05.03.2018)
    Bien que la situation dans la Ghouta orientale se soit détériorée jour après jour, depuis le 18 février, l’armée régulière syrienne semble voir au moins un peu de lumière au bout du tunnel.

    Le gouvernement syrien a déclaré avoir accompli des progrès « significatifs » dans son opération militaire en cours dans la Ghouta orientale, une vaste banlieue autour de la capitale, Damas. Les autorités ont indiqué avoir saisi environ un tiers de la superficie totale détenue par différents groupes armés armés disséminés tout autour de Ghouta.

    Selon les médias militaires centraux syriens, les troupes continuent d’avancer depuis l’est et se trouvent à moins de 3 kilomètres des régiments militaires qui se dirigent vers l’ouest, ce qui signifie que la Ghouta orientale a été essentiellement divisée en deux parties. L’ agence de presse syrienne SANA a rapporté que le succès de l’armée syrienne a plongé les terroristes dans un état de désarroi et d’effondrement.
    L’annonce de lundi intervient un jour après que les troupes ont repris le contrôle de la ville de Nashabiyah et d’un certain nombre de villages et de fermes dans la Ghouta orientale – Otaya, Hosh al-Salihiye, Hosh Kharabo, Haarma, Beit Nayem et autres. Ce mouvement est considéré comme la plus grande avancée de l’armée depuis que le gouvernement a lancé la grande opération baptisée Damascus Steel à la mi-février pour libérer la région de terroristes anciennement connus sous le nom de Front Al-Nusra.

    La semaine dernière, le Conseil de sécurité des Nations Unies a approuvé à l’unanimité une résolution stipulant un cessez-le-feu de 30 jours en Syrie pour former un «corridor humanitaire» et faciliter ainsi l’accès à l’aide aux civils. Pourtant, la résolution de l’ONU a exclu Daech, Al-Nusra et d’autres groupes d’Al-Qaïda du cessez-le-feu, mettant ainsi la Ghouta orientale sous le pilonnage encore plus mauvais.

    Les banlieues de Damas ont été bombardées jour et nuit pendant des mois, avec plus de 600 civils tués au cours des deux dernières semaines seulement. Environ 2000 personnes ont été blessées, a déclaré Panos Moumtzis, coordinateur humanitaire régional pour la crise syrienne, dans un communiqué publié dimanche.
    Selon l’ONU, 385 000 personnes ont été déplacées depuis décembre. Le ministre russe de la Défense, Sergei Shoigu, a indiqué qu’un couvre-feu quotidien avait été instauré dans la Ghouta orientale entre 9 heures et 14 heures, heure locale (7 heures-12 heures GMT) pour permettre aux civils d’échapper à la guerre. .

    L’armée russe a souligné que les militants de la région s’efforçaient délibérément d’intensifier l’impasse dans la Ghouta orientale et organisaient une série de provocations contre les autorités syriennes pour empêcher les civils de quitter la région.

    J'aime

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.