Entre cecité européenne, acharnement US, rage russe, détermination syrienne, le Grand Jeu bat son plein 

L’incapacité des dirigeants Européens comme la chancelière d’Allemagne, Angela Merkel, ou le président francais Emmanuel Macron, à comprendre les réalités du Proche et Moyen-Orient laisse parfois pantois. 

En demandant aux russes et aux iraniens d’user de leurs influence pour faire fléchir Damas, ces deux dirigeants trahissent non seulement leur vassalité affichée à l’empire (l’Allemagne suite à une défaite militaire cataclysmique ; la France par soumission volontaire) mais démontrent leur méconnaissance de la réalité des affinités entre des pays aussi divers que la Fédération de Russie, la République Islamique d’Iran et la République Arabe de Syrie.  

Autant l’énoncer tout de suite :  l’influence de Moscou et de Téhéran sur Damas est limitée car le pouvoir National-Socialiste Arabe spécifique à Damas est animé d’une idéologie et d’un agenda politique propre dont les objectifs ne coïncident ni avec ceux de Moscou ni encore avec ceux de Téhéran, pays avec lesquels la Syrie a noué une solide alliance stratégique. 

Ce qui unit Damas à Moscou et Téhéran est la nécessité absolue de mettre en échec l’hégémonie US au Moyen-Orient et de par ce fait, démanteler le monde unipolaire apparu au lendemain de la chute de l’ex-URSS. 

Les dirigeants des plus grands pays d’Europe (Allemagne, France, Royaume-Uni) sont prompts à mépriser le pouvoir syrien mais force est de constater que ce dernier dispose de stratèges capables et d’une redoutable capacité à riposter. 

Demandez donc aux hommes politiques libanais, toutes tendances confondues ce qu’il en coûtait de s’aliéner Damas durant la guerre civile libanaise de 1975-1990 ou encore sur les coups terribles infligés par les renseignements syriens aux services spéciaux US et français dans la région entre 1982 et 1994.  

Le fond du problème est qu’après la terreur quasi-religieuse qu’inspirait Hafez Al-Assad à ses innombrables ennemis (Arabie Saoudite et ses alliés, États-Unis, France, Israël, Irak, Jordanie, Royaume-Uni, Turquie), l’avènement de son fils jeune et inexpérimenté fut interprété comme une occasion unique et inespérée pour détruire par tous les moyens possibles le régime syrien. 

Bush junior avait sérieusement tenté de diriger le feu des corps expéditionnaires US qui venaient de renverser le régime irakien à Baghdad en avril 2003 vers Damas mais des calculs géostratégiques incertains mettant en péril la Maison des Saouds et les enfants de Rothschild à Tel-Aviv avaient sinon annulé du moins reporté ce projet insensé. 

En 2004, la Syrie fournit une assistance lorgistique à des factions de la résistance irakienne à l’occupation US en Irak. Les affrontements entre militaires US et Syriens aux confins syro-irakiens n’étaient pas rares. L’une de ses confrontations est survenue après la fuite de combattants irakiens en territoire syrien. Poursuivi par des unités des Marines, les miliciens irakiens avaient cherché refuge chez les militaires syriens. Un combat d’une extrême violence entre forces syriennes et US s’en était suivi. Plus de 58 soldats syriens perdirent la vie mais depuis lors plus aucun militaire US n’osa franchir la frontière.  

Bashar Al-Assad a été gravement sous-estimé. Il n’est pas le seul qui gouverne la Syrie mais représente un collège militaro-politique disposant d’un noyau dur très déterminé dont l’idéologie est profondément anti-sioniste et anti-impérialiste. C’est la raison pour laquelle les ennemis occidentaux et Arabes veulent se débarrasser de ce régime quel que soit le prix à payer. La survie du pouvoir syrien signifie qu’il rendra coup par coup ce que ses ennemis lui ont infligé. Les syriens sont réputés pour les represailles longuement étalées dans le temps. 

Moscou et Téhéran poursuivent chacun des objectifs stratégiques distincts mais convergents. 

Le ciblage de la Syrie est le prélude à un assaut sur l’Iran. Une fois l’Iran détruit, c’est toute l’Asie centrale qui s’embrasera pour préparer le démembrement de la Russie et la Chine, étape sine qua non avant la destruction programmée de ces puissances pour assurer une hégémonie universelle totalitaire à l’empire. 

Cependant, le plan a commencé à s’enrayer en Libye avant de foirer en Syrie. Entretemps, on a fourni à la Corée du Nord la technologie militaire dont elle avait besoin pour se défendre dans une tentative de déplacer la pression militaire US vers le Pacifique. Ce qui fut accompli avec brio. En dépit d’une guerre économique et monétaire globale visant à abattre sinon ralentir les économies des puissances dites révisionnistes. 

Le monde est en guerre. Les dirigeants de certains pays européens et arabes sont déjà en dehors de l’histoire. 

Le Grand Jeu fait rage !    

   
    

 
   

Publicités

33 réflexions sur “Entre cecité européenne, acharnement US, rage russe, détermination syrienne, le Grand Jeu bat son plein 

  1. et la soldatesque qui sont allé au desert lors de la tempete du desert était appaté par un pactole de tant de ff , triste que cela .

    J'aime

  2. @Strategika 51 : Sur le fond de l’article (très bien écrit), vous avez certainement raison : mais se pourrait-il que l’Empire poursuive sa stratégie d’infiltrations en Asie Centrale, via l’Afghanistan, sans passer par la case Iran, ou même Syrie, sanctuarisées de facto par la Russie ?
    Enfin, le soldat TRUMP connait au moins une chose : la guerre commerciale. Voir les USA couler l’OMC est savoureux. Voir les Chinois hurler au loup , un terrible aveu de l’horreur économique qu’a constitué, pour tout le monde, la fameuse « Mondialisation ». Reste à découpler certaines transactions électroniques (explosion de la BRI) et, là, je commencerai à être vraiment intéressé par cette guerre mondiale.

    Aimé par 1 personne

    1. L’empire s’est déjà essayé en Bactriane qu’il a voulu en nouveau grand Khorassan pour les besoins du grand Djihad Otanien anti-russe et contre le Turkestan chinois. Ça ne passe pas. Ce plan a englouti des trillions pour pas grand chose et aucun gain stratégique.
      En Afghanistan il y a des sables mouvants et des trous partout.
      L’Irak fut la malédiction et l’Afghanistan le coup de grâce sans cesse allongé et ça fait mal au porte-monnaie. Résultat ils sont pas prêts de cesser de trinquer gravos

      Aimé par 1 personne

  3. d’où le concept de guerre hybride.. l’arrivée des forces aérospatiales Russes le 30 septembre 2015 marque donc le retour à l’ordre international qui prévalait de 1815 à 1945: une bagarre entre puissances impérialistes, des guerres sur des fronts mineurs (guerre de Crimée en 1854 pour contenir la Russie) avec des alliances de circonstance pour empêcher toute remise en cause du statut-quo hérité de l’ordre géopolitique de 1815.
    l’Allemagne et le Japon étaient les puissances dites révisionnistes (..) du début du 20e siècle ; la Russie, la Chine et l’Iran sont celles du 21e siècle.

    1991-2015 n’aura donc été qu’une anomalie.

    le nouveau grand jeu: http://www.revueconflits.com/le-nouveau-grand-jeu-bonus/

    sauf que l’historien qui a écrit ce papier s’écrase, une fois n’est pas coutume, devant le false flag du 11 septembre 2001. et que la vérité sur ce jour-là change nécessairement la représentation du monde de n’importe qui, historien ou citoyen-crustacé-furtif-détalant-au-fond-des-mers-silencieuses-du-Cosmos.

    le régime politique de la Syrie c’est donc une oligarchie militaro-politique, comme le régime politique des états-unis c’est une oligarchie où s’entre-choc le complexe militaro-industriel, le gouvernement de l’ombre (shadow government) avec les agences de renseignement, l’influence de l’aipac, des néocons et plus largement du lobby sioniste, des intérêts pétroliers, de la finance…

    http://billmoyers.com/2014/02/21/anatomy-of-the-deep-state/

    https://www.oftwominds.com/blogapr14/new-classes4-14.html

    sur la Chine: https://foreignpolicy.com/2014/04/25/chinas-new-class-hierarchy-a-guide/

    l’allemagne ce sont les intérêts industriels qui l’emportent ;
    en france de même plus la france-a-fric, ce qui fait de nous par association une république Bananière! 🙂

    depuis juillet 2017 pour franceinter, ce n’est plus le Vénézuela … mais le sacro-saint régime de Maduro..

    Aimé par 2 personnes

  4. « Le fond du problème est …. l’avènement de son fils jeune et inexpérimenté fut interprète comme une occasion unique…  »
    Tout le monde peut avoir sa lecture des evenements en fonction de ses sensibilités. Personnelement je ne vois pas les choses comme ça. Je vais peut etre rabacher la meme chose, mais les faits sont là, têtus.

    Le vrai responsable de ce bordel ambiant qui touche le Moyen Orient, c’est en grande partie Hafez El Assad, je parle du père. Si en effet le fils manque d’experience, c’est pas important, c’est une direction collegiale en Syrie.
    La première guerre du golfe a un énorme impact sur ce qui se passe aujourd’hui. Sachant que l’Amérique et Israèl sont les eternels ennemis de tous les peuples, et pas que de cette région. Qu’avait fait H. Assad ? Il avait rallié la coalition US contre Saddam Hussein. A partir du moment où l’Irak était completement enclavé, encerclé la guerre était perdue. Si Assad avait daigné ouvrrir ses frontières et mettre entre parenthèse ses sa vieille rivalité avec son voisin, le monde s’ecrirait autrement aujourd’hui. Il est des fautes qui payent trés chers! Celle là en particuliers.
    Si la Syrie en 1991 avait aidé l’Irak, l’Iran aurait fait de meme. Du coups l’URSS aurait aidé aussi, et le cours de la guerre se serait immanquablement renversée. Et l’URSS serait toujours debout, et c’est l’impérialisme barbare US qui se serait effondré, emportant par là meme la frèle entité sionniste.
    Les résultats des campagnes de bombardement de la coalition Bush Pere avaient été calamiteux. Et c’est les soldats syriens, plus que les américains qui avaient été d’une redoutable efficacité dans la guerre du desert, contre les Irakiens. Les américains n’ont fait que massacrer une armée irakienne en retraite, et clamé qu’ils avaient gagné. Tout le monde connait la suite.
    Du haut de mes vingt quatres ans à l’époque, furax contre Assad, j’étais persuadé que la Syrie était la prochaine sur la liste. Vingt ans plus tard ça n’a pas loupé.
    Comme les américains incapables comme toujours de percer les defenses anti aériennes franco-irakiennes, avaient demandé l’aide de la France, et que Mitterand accepta, J.P. Chevenement -ministre de la défense à l’époque – furieux démissiona.
    Malgrés tout, Chevenement avait reussi à rassembler un large consensus autour de lui droite comme gauche, avec Chirac, Giroux, Cheysson et bien d’autres. Ces hommes étaient quoiqu’on en dise extremement au fait, et comprennaient parfaitement les enjeux, et l’impact plus tard sur la France et l’Europe.
    C’est alors que toute la racaille néo libérale s’est elevée comme les Delors, Rocard, Jospin, Baladur pour ne citer qu’eux leur retorquèrent, « mais allez vous etre plus royaliste que le roi….meme Assad a rejoint la coalition ».
    Le régime nord américain n’avait qu’un seul objectif abattre tous les régimes de la région, pour ne laisser qu’Israèl, et Israèl seul, au prix d’une expulsion de toutes les populations autochtones.
    Si les barbares, Angleterre, USA, et Israèl sont à présent aux portes de la Syrie, c’est de la faute d’Assad père. Et si cette pourriture néo libérale est là, c’est de la faute d’Assad pere.
    Moralité celui qui sert les Etats Unis finit toujours par le regretter un jour!

    Aimé par 4 personnes

    1. « Le fond du problème est …. l’avènement de son fils jeune et inexpérimenté fut interprète comme une occasion unique… »
      la Syrie était en crise ; en 1995 elle a passé son pic d’extraction pétrolier donc moins de revenues pour l’Etat et depuis 1999 elle subissait une sécheresse a laquelle ses moyen financiers réduit ne lui ont pas permit de faire face en 2010-2011 les prix internationaux du blé ont explosés !

      Aimé par 2 personnes

    2. L’histoire est charmante, décente, mélancolique, vraisemblable même. Mais elle est fausse, naturellement. La cause principale de la destruction de l’Irak fût cette guerre qu’il a menée contre l’Iran à l’instigation de qui vous savez, toujours les mêmes. Sans oublier le sabotage du Baht irakien de la tentative d’unification entre la Syrie et L’Egypte dans les années 50.

      Aimé par 1 personne

  5. Le dernier paragraphe implique que Moscou et probablement Pékin auraient armé Pyongyang pour déplacer la stratégie US vers l’Asie-Pacifique.
    Ma Foi ! Je ne sais pas qui est derrière ces lignes mais c’est un connaisseur.
    J’utiliserai vos billets pour mes élèves officiers.

    Aimé par 3 personnes

    1. bon, vu qu’on est entre nous ici, dites nous silvousplait: quel est l’état d’esprit des officiers de 2e rang dans l’armée francaise aujourd’hui?
      les ‘grands’ officiers tapinent pour avoir de beaux postes de bureaucrates..

      avoir un devoir de réserve n’empêche pas de s’informer, d’avoir connaissance et donc conscience de la situation..

      combien de pilotes de l’air de l’armée française qui ont bombardé les civils Libyens et en Syrie (juillet 2016..) ‘démissionnent’? ‘démissionner’ pour ne pas dire vouloir quitter l’armée après être tombé en dépression?
      vous allez vous dire que les mecs sur internet divaguent totalement, mais.. alors?

      armée française depuis 10 ans:
      – utilisée comme mercenaires par les nord-américains pour renverser omar bongo en cote d’ivoire
      – utilisée comme avant-garde par les nord-américains en Libye, obama ayant développé la stratégie du lead from behind.
      – la marine nationale a participé au blocus maritime du Yemen
      – l’armée française est utilisée pour bagarrer contre les touaregs, qui se sont alliés avec alqaeda avec soutien du qatar, pour défendre les intérêts de la france-a-fric

      besoin de parler de la Syrie? émirat islamique de Baba Amr en février-mars 2012?

      Aimé par 2 personnes

      1. «  l’armée française est utilisée pour bagarrer contre les touaregs, qui se sont alliés avec alqaeda avec … »
        Une minute l’ami, une minute!
        Dans ce que tu dis, tu ne fais qu’exprimer des soupçons, soupçons il est vrai partagés par un grand nombre de gens.
        Par ailleurs, et dans le meme moment la France se fait aider par la Russie, pour avoir des armes aptes à vitrifier les Etats Unis, aux grand dam des américains. A présent c’est le cauchemard US qui devient réalité, c’est à dire qu’il y a une parité strategique entre la France et les Etats Unis.
        Qu’es ce que la France de Sarkozy, et d’Hollande ont fait en echange pour la Russie ?
        Beaucoup parient à juste titre sur la duplicité de la Turquie, pourtant elle renouvelle en ce moment tout son stock d’armes au profit de la Russie et aux dépens de l’OTAN. Dans le meme temps les américains et israèliens lui agitent le fléau kurde!

        « les ‘grands’ officiers tapinent pour avoir de beaux postes de bureaucrates.. »
        Sur ce point je ne serai pas aussi catégorique que toi! Y a beaucoup trop de choses qui se passent en coulisses, loin de nos regards, pour qu’on puisse se faire une idée précise. Autre élément, les nouveaux missiles air-air chinois, ainsi que certains moteurs d’hélicoptères sont français d’origine. Pareil qu’a fait la France pour la Chine, et vice et verça ?

        Aimé par 1 personne

        1. ‘la France se fait aider par la Russie, pour avoir des armes aptes à vitrifier les Etats Unis, aux grand dam des américains.’

          développe s’il te plait.. jamais entendu parler d’armes que les francais auraient acheté aux Russes, a fortiori pour ‘vitrifier’ les nord-américains.
          d’où que la france aurait des velléités guerrières à l’encontre des nord-américains? même de gaulle était resté l’allié de washington, enfin, c’est ce qui parait maintenant comme tu le dis ‘on ne sait pas tout’.

          la france a annulé la vente des 2 batiments porte hélicoptère en 2014? 2015 ou 2016 sur injonction des nord-américains.
          parait que la Russie n’avait même pas réellement besoin de ces deux batiments dits de projection. des contrats signés sous sarkozy donc avant 2012. quelles étaient les arrières-pensées des Russes et celles des francais?

          les officiers de 1er rang qui obtiennent des postes du type chef d’état major des armées c’est bien parce qu’ils partagent le point de vue de l’administration de l’élysée!
          c’est toujours la même historie: tu deviens titulaire d’une équipe de sport collectif parce que tu rentres dans les plans de l’entraineur. non, les 3 derniers soit-disant présidents depuis 2007 ne sont pas les véritables entraineurs du pays..

          Aimé par 2 personnes

        2. Poincaré
          Deschanel
          Millerand
          Doumergue
          Doumer
          Le Brun
          Pétain
          Auriol
          Coty
          De Gaulle
          Pampidou
          Giscard d’Estaing
          Mitterrand
          Chirac
          Sarkozy
          Hollande

          Macron

          Les français sauront reconnaître les leurs et ceux qui leur ont été imposés comme simples gestionnaires/figurants ou carrément des saboteurs.
          Les trois derniers c’est les pires !

          Aimé par 1 personne

        1. qui aurait conclu cet accord de transfert de technologie militaire entre la Russie et la france? ne me dis pas les équipes dirigeantes de 2012 à 2017, il y aurait beaucoup de mal à te croire.
          si c’est sarkozy ce serait déjà plus compréhensible.

          maintenant les industries militaires hexagonales défendent leurs propres intérêts donc s’insérer sur ce nouveau secteur technologique est nécessaire et dans leur intérêt.

          l’allemagne, pays globalement dominé par les nord-américains depuis mai 1945, a bien vu un ancien chancelier, gerhard schroder, signer un contrat pour la construction de gazoducs nord-stream avec la Russie le 9 septembre 2005 avec les élections législatives le 18 septembre 2005.
          il a alors immédiatement (quasi) pantouflé chez Gazprom et récemment chez Rosneft! 🙂

          tu dis ‘l’armée française, l’éternelle rebelle’: d’où que les hauts-gradés de l’armée française ont un quelconque pouvoir sur les décisions d’investissement ou de recherche en technologies militaires?
          j’imagine bien les industriels militaires et les apparatchiks politiques (présidence et conseillers, députés commission des finances) décider en dernier ressort de ces investissements.

          donc, selon toi, qui décide des investissements militaires et en recherche et développement?

          qui a décidé que la France devait posséder l’arme nucléaire? quand a été prise la décision?

          Aimé par 2 personnes

        2. l’indépendance militaire de la france?

          au moins à l’upr ils s’expriment sans équivoque et sans tortiller: sortie de l’union européiste et sortie de l’organisation terroristes de l’atlantique nord.
          sauf qu’avec seulement 500.000 voix à la présidentielle de 2017 on est loin d’un changement de politique internationale..

          https://www.upr.fr/actualite/nouvelle-gifle-macron-washington-obtient-europeens-quils-acceptent-dobeir-a-lotan-a-lotan-seule

          Aimé par 1 personne

        1. encore une fois fait preuve de sectarisme: j’ai vu rand, donc rand corporation, donc je n’ai même pas regardé ce qu’il y avait dedans. c’est habituel (le sectarisme) 🙂

          maintenant je te parlais d’industries militaires: ‘French firms MBDA and ONERA’. sauf que MBDA est détenue à 37,5% par airbus, à 37,5% par BEA systems (anglais) et à 25% par les italiens.
          http://www.mbda-systems.com/about-us/

          sauf que airbus n’est pas une société ‘française’:
          https://www.zonebourse.com/AIRBUS-SE-4637/societe/
          11% pour le gouvernement français
          11% pour Gesellschaft zur Beteiligungsverwaltung GZBV mbH & Co.KG: une société allemande dont la société mère est KfW, Kreditanstalt für Wiederaufbau, a priori une institution de droit public allemande.

          et cerise sur le gateau: 1% du capital pour la société BlackRock

          donc, 11% de 37,5% cela fait 4,125%?

          compliquer d’affirmer que ‘la france’, l’État possède bel et bien la société MDBA.

          ‘France is developing hypersonic cruise missile technology for use
          in an air-to-surface nuclear weapon delivery vehicle’: donc les français ne font des recherches que pour un missile air-sol qui emporte la charge nucléaire?

          tiens, en descendant, les indiens d’inde sont aidés par la Russie pour le développement d’un ‘hypersonic cruise missile to be used at least in a conventional antiship role’ ; déjà pourquoi la Russie aide encore l’inde alors que modi s’est parait-il tourné vers les états-unis,

          autre chose: est-ce que le missile qui a été tiré par les Yéménites fin 2016 (je ne sais plus exactement) contre un navire du qatar ou de la saoudie était déjà un missile hypersonique ou juste un missile sol-mer classique mais bien supérieur à ceux utilisés jusque là? si tant est que des missiles sol-mer ont déjà été utilisés..

          enfin, le document de la Rand corporation renvoie à un article de 2008 ‘Michael A. Taverna and Douglas Barrie, “Son of Japhar,” Aviation Week & Space Technology, Vol. 169, No. 14, October 13, 2008’ en ce qui concerne l’état d’avancement des recherches par la france dans le domaine des missile, donc cela indique que la coopération a forcément débuté avant 2008, donc lorsque Jacques Chirac dirigeait la france?

          donc, l’honneur est sauf! 🙂

          les gouvernements depuis 2007 n’auraient donc pas interrompu la coopération, et on peut même avancer l’hypothèse que le transfert de technologies via la vente de deux bâtiments de projection est une contrepartie. sauf qu’entre 2 coquilles de noix et la chance de pouvoir s’incruster sur le marché des missiles-hypersoniques-appelés-à-révolutionner-les-rapports-de-force-entre-puissances-au-21e-siècle, il y a un déséquilibre.

          après recherche:
          2008: https://web.archive.org/web/20081113083110/http://www.ttu.fr/francais/Articles/bpcmistralrussie.html
          2009: https://fr.sputniknews.com/international/20091001123326326/

          Aimé par 1 personne

      2. « …j’ai vu rand, donc rand corporation, donc je n’ai même pas regardé ce qu’il y avait dedans. c’est habituel…  »
        Ca n’est pas à moi de dire si tu as tord où pas. C’est toi qui voit. Ce pdf fait 150 pages en anglais -134 pages exploitables-, c’est long, c’est chiant à lire, c’est fastidieux, je le reconnais. Neanmoins ce document explique l’importance des armes hypersoniques, et en quoi elles changent la donne et bouleversent l’équilibre géostrategique. Qui a aidé qui. C’est trés interressant, et on y apprend l’extreme complexité des relations internationales.
        Toutefois pour se permettre de tirer à boulets rouges sur l’armée française, il faut etre au fait de ce qui se fait, et ce qui se dit. Je constate juste que tu ne l’ai peut etre pas. J’ai pas choisi la Rand pour rien. Les américians appellent ça un Think Tank, en fait, c’est une annexe des renseignements, en gros une officine semi-officielle de le CIA. On y apprend infininement plus de choses que le ramassis de bousiers de service du captial, qui ne font que reproduire plus où moins fidelement ce que dit la Rand, la Brooking institution, CFR pour ne citer qu’eux.
        Je ne te juge pas, tu fais comme tu sens.

        Aimé par 1 personne

        1. à la base je n’avais même pas lu l’article sur les missiles hypersoniques étant donné que je n’ai aucune connaissance en matériel militaire. c’est toi qui m’a renvoyé la-bas.

          habile prétérition sur le reste: ‘pour se permettre de..il faut etre au fait de ce qui se fait, et ce qui se dit. je constate juste que tu ne l’ai peut etre pas..je ne te juge pas, tu fais comme tu sens.’

          excuse moi de ne pouvoir juger qu’à partir de ce que je sais, donc de ce que je lis et à la fin, que de ce que je crois dans ce que je lis.

          ce qui est factuel et visible, l’aspect immergé de l’iceberg, ce sont bien les opérations militaires de la france en Afrique et en Syrie.

          Aimé par 1 personne

        2. si tu veux déguster du brookings institution: https://www.brookings.edu/wp-content/uploads/2016/06/06_iran_strategy.pdf

          les mecs expliquent sans équivoque la stratégie pour mener un coup d’état déguisé en révolution populaire en Iran, et en janvier 2018 les media dits dominants dénonçaient encore les délires conspirationnistes sur l’éventuel/probable role des occidentaux dans les manifestations en Iran!

          page 101: toppling Teheran: regime change.

          Aimé par 1 personne

  6. Je viens de découvrir ce site fabuleux ! Autre son de cloche
    Subversif et calme !

    Pas de censure !
    £pas d’insultes ou de propagande !

    Des techniciens qui s’y connaissent ! !

    Je m’abonne !! Ça me change radicalement de Libé !

    Aimé par 4 personnes

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.