Analysis

US planning missile and bombing raid against Damascus — top brass

After the provocation, the US plans to accuse Syria’s government forces of using chemical weapons, according to Russia’s top brass
MOSOCW, March 13. /TASS/. Militants are preparing a provocation with the use of chemical agents in Syria to justify a massive US strike against Damascus’ government neighborhoods, Chief of Russia’s General Staff Valery Gerasimov said on Tuesday.

According to Gerasimov, Russia has hard facts about preparations for staging the use of chemical weapons against civilians by the government forces.

After the provocation, the US plans to accuse Syria’s government forces of using chemical weapons. He added that the United States plans to « furnish the so-called ‘evidence’ of the alleged mass civilian deaths through the fault of the Syrian government and the Russian leadership supporting it. »

« As a countermeasure, Washington plans to deliver a missile and bomb strike against Damascus’ government districts, » Gerasimov said.

He stressed that there are Russian military officials in Damascus in the Syrian Defense Ministry’s facilities, and « in the event of a threat to our military servicemen’s lives, Russia’s Armed Forces will take retaliatory measures to target both the missiles and their delivery vehicles. »

Retaliation

The Russian Defense Ministry is ready to take retaliatory measures against US’ possible strike over Damascus if there is any danger to the Russian military, head of the Russian General Staff added.

« At the same time, Russian military advisors, members of the Russian Reconciliation Center for the Conflicting Sides and military policemen are staying in the Syrian Defense Ministry’s facilities in Damascus. In case there is a threat to the lives of our military, the Russian Armed Force will take retaliatory measures both over the missiles and carriers that will use them, » he said.

According to Gerasimov, « events to further normalize the situation in Syria’s capital are going on. »

According to earlier reports, illegal armed groups are shelling with mortars both positions of the Syrian government forces and the residential quarters of Damascus and its suburbs.

http://tass.com/world/993678

 

Publicités

Catégories :Analysis

14 réponses »

  1. TRADUCTION :
    Plan d’attaque américain contre les missiles et les bombardements contre Damas
    Monde
    13 mars, 11h34 UTC + 3
    Après la provocation, les Etats-Unis prévoient d’accuser les forces gouvernementales syriennes d’utiliser des armes chimiques, selon les plus hauts gradés de Russie
    MOSOCW, 13. Mars / TASS /. Militants préparent une provocation avec l’utilisation d’agents chimiques en Syrie pour justifier une énorme frappe américaine contre les quartiers du gouvernement de Damas, chef d’état-major de la Russie Valery Gerasimov a déclaré mardi.

    Selon Gerasimov, la Russie a faits difficiles sur les préparatifs de la mise en scène de l’utilisation d’armes chimiques contre des civils par les forces gouvernementales.

    Après la provocation, les plans américains d’accuser les forces gouvernementales de la Syrie d’utiliser des armes chimiques. Il a ajouté que les États-Unis ont l’intention de fournir « la soi-disant « preuves » de la mort des civils de masse présumés par la faute du gouvernement syrien et les dirigeants russes le soutenir. »

    « En tant que contre – mesure, Washington prévoit de livrer une grève des missiles et à la bombe contre les districts du gouvernement de Damas », a déclaré Gerasimov.

    Il a souligné qu’il y a des militaires russes à Damas dans les installations du ministère de la Défense syrienne, et « en cas de menace pour la vie de nos militaires militaires, les forces armées de la Russie prendra des mesures de rétorsion pour cibler à la fois les missiles et leurs véhicules de livraison. »
    Représailles

    Le ministère russe de la Défense est prêt à prendre des mesures de rétorsion contre la grève possible » des États-Unis sur Damas en cas de danger pour l’armée russe, chef de l’état-major général russe a ajouté.

    « En même temps, les conseillers militaires russes, les membres du Centre de réconciliation russe pour les parties en conflit et les policiers militaires sont hébergés dans les installations du ministère de la Défense syrienne à Damas. Dans le cas où il y a une menace pour la vie de nos militaires, l’armée russe la force prendra des mesures de rétorsion à la fois sur les missiles et sur les transporteurs qui les utiliseront » , a-t – il dit.

    Selon Gerasimov, « les événements pour normaliser davantage la situation dans la capitale de la Syrie sont en cours. »

    Selon les rapports précédents, les groupes armés illégaux bombardent avec des mortiers les positions des forces gouvernementales syriennes et les quartiers résidentiels de Damas et sa banlieue.

    Aimé par 1 personne

  2. I always said to myself that if Al Ghaouta would fall, the godfathers of the mercenaries have to make the effort to save the day. They have only to find a valid documentary evidence in an intervention to save what stays.

    Aimé par 1 personne

  3. La récente eviction de Tillerson et remplacé par un faucon M. Pompeo -de la CIA-, pourrait presager de bien funestes développements au Moyen Orient.
    Comme les américains avaient commis l’infame erreur de placer la barre trés haut, ils ne peuvent plus reculer.
    Si Assad reste, qui aujourd’hui va faire confiance aux Etats Unis ? Si les americains foncent, ils iront assurement vers une défaite militaire qui devrait accélerer l’effondrement de l’empire, et par ricochet la fin d’Israèl. Tel est le dilemme qui hante les haut responsables US.

    Pour l’instant les américains sont assurés d’avoir une supériorité militaire dans la région. Cependant les récents developpements de l’armée russe a jeté un froid au sein de l’état majors US. D’autant plus que cette supériorité n’est que relative, la Russie peut compter sur l’Iran et tout au moins une large partie de la population en irak. Sans compter une neutralité, sinon une complicité de la Turquie -sur ce point je diverge avec notre ami Strategika-

    Malgrés les cris d’exapérations et menaces russes
    « … the Russian Armed Force will take retaliatory measures both over the missiles and carriers that will use them… he said… »

    Il est peu probable que les soldats russes attaquent les soldats US. Parce qu’il existe des parades trés simples qui vont enormémeent entraver toute aventure US, sans pour autant impliquer les russes.
    A ce stade personne ne sait ce qui va se passer. Tout peut arriver!

    Aimé par 2 personnes

    • obliger les soldat a évacuer en devant abandonner et détruire leur matériel pourrait être considéré comme une défaite US ; mais je pense que même là les Russes feraient une erreur en se contentant de cela .
      ce serait comme gagner une bataille en refusant de gagner la guerre !
      je crains que ce soit ce qu’il vont faire .
      les russes si ils veulent gagner la guerre vont devoir attaquer après cette victoire sur un autre terrain ( l’Afrique, l’Amérique du sud … peu importe ) .

      Aimé par 1 personne

    • Presque entièrement d’accord avec vous, mais j’ajouterai ceci :
      les russes peuvent compter aussi sur le Hezbollah, devenu une force militaire régionale de près de 100 000 hommes, sur le Hachd Al-Chaebi d’Irak dont l’effectif est de plusieurs dizaines de milliers, sur d’autres milices afghanes, pakistanaises ou yéménites. J’adhère à votre opinion selon laquelle toute guerre générale au M.O impliquera ipso facto la disparition d’Israel mais j’espère que nous n’en arriverons pas là, la guerre est toujours la pire des solutions et si on peut l’éviter (mais cela n’est pas toujours possible), cela fera un peu moins de malheur dans cette vallée de larmes, la solution rationnelle en Palestine existe : un seul Etat laïque pour les arabes et les juifs selon le principe dont-on nous rabat les oreilles : un individu=une voix.

      Aimé par 1 personne

        • sauf si les réfugiés Palestiniens qui habitent en Jordanie, en Syrie et au Liban revenaient également.
          moins les juifs orthodoxes qui devraient logiquement repartir de la Palestine occupée étant donnée que ‘dieu’ ne leur accordera le droit de retourner n’importe où qu’au moment du retour de leur messie..

          Aimé par 3 personnes

        • Vous faites semblant, M.CRAVAN, de ne pas comprendre que je ne veux pas ajouter une souffrance additionnelle à ceux qui ont trop souffert. J’ajoute à votre adresse que j’agis de même lorsque certaine chance de la France me gifle à la joue droite, je lui tends affectueusement la joue gauche en le priant de me regifler, que voulez-vous, il lui faut donner sa chance i

          Aimé par 1 personne

      • @ la Cariatide

        Naturellement, vous avez raison de soulever le problème des réfugiés et de leurs …déscendants, ce qui fait des millions de gens. Si mes souvenirs sont bons, il devait y avoir environ 5000 juifs en Palestine autour de 1900 de l’ère chrétienne. Mais maintenant nous sommes devant ce résultat : un Etat d’aparteihd, raciste et terroriste, coupable d’une série indéfinie de guerres, de provocations, d’assassinats, de facteur d’instabilité permanente dans la région, mais toutes les populations juives qui maintenant y habitent ne sont pas responsables de toutes ces horreurs, c’est la raison pourquoi ma solution rationnelle, à la Hegel en somme consisterait à :
        1) Constitution d’un Etat démocratique et laïque en Palestine,
        2) Retour de tous les réfugiés,
        3) Organisation d’élections générales pour élire une Assemblée Constituante de Palestine,
        4) Gouvernement Provisoire,
        …etc c’est le schéma habituel de ce que Marx appelle une révolution bourgeoise (je vous avoue, que le terme Révolution m’est insupportable, accolé à n’importe adjectif, mais que, bon une solution pacifique vaut mieux que la destruction totale, un vers du poète français Mallarmé me hante toujours : « La destruction fût ma Béatrice »).

        Aimé par 1 personne

        • Certes, mais il reste qu’il faut déjà faire disparaître « l’état d’Israël »…
          La solution est peut-être de faire appel à David Copperfield (pas le personnage de Dickens, mais le célèbre illusionniste) qui a déjà fait disparître un train et la statue de la Liberté… Ah non, informations prises, il est lui aussi poursuivi pour une sordide histoire de viol. Faudra trouver autre chose. Alors, pas de bombe atomique, pas David Copperfield…???

          Aimé par 2 personnes

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.