Publicités

Guerre au Levant: l’agression tripartite a renforcé le pouvoir syrien et discrédite ses adversaires internes et externes

Le président syrien Bashar Al-Assad a souligné que l’agression tripartite menée sur son territoire par les États-Unis, le Royaume-Uni et la France s’expliquait par le fait que l’Occident s’était subitement aperçu qu’il avait perdu tout contrôle et toute crédibilité dans le conflit au Levant.

SyriaSAMoverDamascus

Des missiles SAM syriens dans le ciel de Damas.

Mais les dirigeants occidentaux ne sont pas les seuls à s’être noyés dans leurs propres illusions.

Les pires à ce propos sont les dirigeants des riches monarchies du Golfe, suivis par la Ligue Arabe qu’ils contrôlent et, sans surprise, la Turquie d’Erdögan.

Le Royaume d’Arabie Saoudite, les Émirats Arabes Unies, le Qatar et le Bahreïn ont officiellement soutenu l’agression de la Syrie.

Le Secrétaire général de la Ligue Arabe, l’égyptien Ahmed Abou Gheit, a officiellement accusé la Syrie d’avoir provoqué l’attaque de la tripartite.

Le président turc quant à lui, s’est dit satisfait de cette agression.Son gouvernement a démenti un peu plutôt l’usage de la base turque d’Inçirlik dans l’attaque mais il s’est avéré que cette base stratégique a bel et bien été utilisée par les États-Unis et leurs deux alliés pour attaquer la Syrie.

Outre Inçirlik, les aéronefs de l’agression tripartite ont décollé des Émirats Arabes Unis (France), du Qatar (USA), de Jordanie (Grande-Bretagne), de Chypre (Grande-Bretagne/USA) et d’Irak (Drones US). Des bâtiments de surface US basée en Méditerranée et en Mer rouge ont lancé des missiles de croisière Tomahawk sur la Syrie. La Frégate française Acquitaine et des Tornado GR4 britanniques ont lancé respectivement des missiles de croisière SCALP EG et MBDA Storm Shadow sur un objectif désaffecté situé dans la province centrale de Homs.

Tomahawk.jpg

Missile de croisière BGM-109 Tomahawk

Missile MBDA SCALP EG.jpg

Missile de croisière MBDA SCALP EG en exposition

8787.jpg

Ruines du centre récréatif des sciences du district de Barzah, après sa destruction par des missiles de la coalition tripartite

La défense anti-aérienne autour de la capitale Damas semble relativement bien organisée et repose essentiellement sur des versions améliorées du système Pechora 2M,

Pechora.jpg

du système Buk M1/Sa-17, du S-200 ainsi que le nouveau système Pantsir S-1.

Buk M1.jpg

Soldat syrien anonyme posant devant un système Sol-Air Buk M1

S-200

Tir d’un missile Sol-Air S-200

Pantsir S-1 Syria

Système Pantsir S-1

Ce qui parait remarquable est l’absence relative de batteries de DCA traditionnelle autour de Damas comme les Shilka, lesquels ont été massivement utilisés au cours du conflit contre des cibles au sol.

On est loin du ciel de Baghdad illuminé par le feu nourri de centaines de batteries de canons anti-aériens lors de l’attaque du 17 janvier 1991. A l’époque, l’ensemble du système de défense aérien du territoire irakien avait été mis K.O par les nouvelles mesures de guerre électronique. Les irakiens n’avaient d’autre recours que l’usage manuel de canons anti-aérien privé de radar et sans moyens d’acquisition optique de la cible.

Mais il semble que les performances du système antiaérien syrien soient assez décentes pour avoir intercepté les 2/3 des missiles de croisière adverses et cela est du en grande partie à l’adoption de nouveaux équipements de guerre électronique auprès de pays alliés comme la Russie et l’Iran.

En conclusion, les pays de la tripartite et leurs alliés régionaux se sont décrédibilisés en se lançant dans une aventure sans objectif précis sinon une action purement symbolique sous un prétexte très fallacieux et inexistant. La question des armes chimiques syriennes, principal préoccupation d’Israël durant près de trois décennies malgré le fait que ce pays possède l’un des plus importants stocks d’armes de destruction massives au monde, a été réglée en 2013 sous une supervision internationale.

Après avoir soutenu en sous-main la plupart des groupes terroristes en Syrie et constatant l’échec de toutes les stratégies possibles au bout d’un conflit interminable de plus de sept années, les pays de la tripartite ont décidé à l’instigation de leurs alliés régionaux, nommément Israël et l’Arabie Saoudite en premier lieu, de fournir un soutien aérien symbolique aux résidus de Daech et d’Al-Qaïda. Cela peut sembler excessif mais c’est pourtant bien ce qui est arrivé. Douma, la capitale autoproclamée de la rébellion a cessé d’exister et le siège national des Casques Blancs a été investi par les troupes syriennes. Par dessus tout, l’attaque tripartite sur la Syrie, aussi symbolique soit-elle, a réveillé la fibre nationaliste syrienne et certains groupes rebelles non liées à des puissances étrangères ont exprimé leur souhait d’intégrer les rangs de l’Armée syrienne pour se battre contre les agresseurs.

La Syrie a induit un changement de paradigme total et profond dans la structure des relations internationales telle qu’héritée de la guerre froide. L’ordre ancien s’effondre avec un fracas tel que le mensonge de l’appareil de propagande universel n’arrive plus à couvrir.

Sic Transit Gloria Mundi

 

 

 

Publicités

42 Commentaires

Désolé, je n’ai pas compris votre P. (Post), mon Q.I est par trop faible, essayez, je vous prie, votre propre M.S (Moulinette Sémantique) et avertissez V.S (Votre Serviteur) de ses R.D.I (Résultats Définitifs et Irréfutables). M.V.C (Merci de Votre Compréhension).
B.V.C

Aimé par 1 personne

“Bernard, Bernard, disait-il, cette verte jeunesse ne durera pas toujours : cette heure fatale viendra, qui tranchera toutes les espérances trompeuses par une irrévocable sentence ; la vie nous manquera, comme un faux ami, au milieu de nos entreprises. Là tous nos beaux desseins tomberont par terre ; là s’évanouiront toutes nos pensées.”
(Bossuet, Panégyrique de Saint-Bernard).
Salutations.

Aimé par 1 personne

Egypte, Syrie, parallèle fort perspicace, merci de l’observation, Bartleby. A l’époque, le système avait choisit son camps, depuis, qui, on sait pourquoi. Sur des évènements qui s’enchaînent, là sur une petite étendue de l’espèce, un constat simple, équilibré. Croire que la vie, que sa propre vie est conduite par le hasard, s’est s’assurer un avenir hasardeux. Impossible de lire l’itinéraire sans le terminus, wagabondage compartimenté, si vous me permettez, car j’ai un respect certain.

Quel nouvel de l’Armageddon, ne rien négliger.

Mes salutations,

R

Aimé par 2 personnes

Vous ne remarquez oas que les obus montrés ont leur fusée démontée ce qui montre que soit les obus ont été utilisés ont a percuté et ont diffisér sa saleté, soit qu’il ont été neutralisés. Il est plus facile et prudent de transformer des obus neutralisés qu’avec leus substances et leur système d’allumage.. puis de cvrier à lma d »écouverte. Curieusement bie nrangés ces obus pour un départ.

J'aime

Merci à vous et bienvenue!

J'aime

Bonjour,
Tout d’abord, merci à Strategika51 pour ce site de haute valeur informative, ainsi qu’aux divers commentateurs. Vous me fournissez depuis longtemps matière à réflexion et quelques arguments bien précieux en ces temps d’obscurantisme.
Je ne prétends pas aller au-delà d’un amateurisme inquiet sur les questions de géopolitique, stratégie et autres réjouissances de cette fin de règne.
Pourtant, à la lumière des derniers évènements, je me permets de formuler une question par écrit – un peu longue, il y a le contexte :
Je suis une « superpuissance » résolue à préserver sa superbe, même si je m’y prends comme un manche. Et je saisis un prétexte, voire je le fabrique pour faire valoir mon droit à agir selon la vieille recette du pompier pyromane, puis après une préparation plus ou moins minutieuse j’agis.
Comme nous sommes dans le domaine militaire et que je connais les conséquences, les armements, les contre-mesures, je me débrouille pour prévenir qui de droit histoire de ne pas déclencher une guerre nucléaire. Les radis qui brillent la nuit se vendant moins bien à des zombies que certains ne le pensent.
Question : Est-il raisonnable d’imaginer que je vais utiliser le fleuron de ma technologie pour bombarder deux poulaillers et quelques hangars en fin de piste?

Pour finir, j’avoue un grand soulagement à la nouvelle qu’aucun poulet n’a été blessé.

Aimé par 1 personne

J’aurais plutôt dit damascènes en parlant des habitants de Damas.
Les dalmatiens quand à eux sont les habitants de la Dalmatie (région littorale de la Croatie) ou encore la race de chiens qui en est originaire.. mais chut! Cruella pourrait nous entendre 😉

Aimé par 1 personne

surement des réponses avec plus de 3 liens externes.
ce n’est pas bien grave, et surement pour des discussions déjà lointaines!
merci pour le feedback! 😉

Aimé par 1 personne

A reblogué ceci sur Histoire militaire du Moyen-Orient.

J'aime

@ La Cariatide:
Je m’excuse par avance pour le blocage de certains de vos commentaires sur cet espace. Blocage totalement indépendant de ma volonté.
Je suis obligé de debloquer manuellement les coms un à un.
Les coms de Roc et de Fox sont également parfois bloqués par la plate-forme.
Merci pour ta patience.

Aimé par 1 personne

Rétroliens et Pings

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Nom et adresse email obligatoires. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

You may use these HTML tags et attributs:

<a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <pre> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :