Analysis

Global Times Op-ed:  « Reckless strike on Syria a shameless act »

After US, British and French forces launched over 100 missiles at Syria, Washington quickly stated that it was satisfied with the effectiveness of the strike. US President Donald Trump tweeted « Mission Accomplished! » Will there be more military actions on Syria? The US said that will depend on whether Bashar al-Assad’s regime will use more chemical weapons in the future. 


According to these signals from Washington, most observers believe that this round of strikes against Syria by the US and its allies have come to an end. They have not actually weakened Syrian government forces or hurt Russia’s military presence in Syria, but they conveyed a warning that Trump dares to strike. 

As for what Trump wants in Syria, many people are confused. Does he really want to stop the Syrian government forces from using chemical weapons? In that case, it’s simple, because there is no need at all for the nation’s government forces, which already control the situation in Syria’s battlefield, to use chemical weapons. 

Using chemical weapons would only attract condemnation and attacks from the outside world. Hence, Assad’s government has sufficient reason as it claims to keep away from chemical weapons. 

Was Trump trying to turn the tables on the Syrian battlefield, where government forces are scoring victories while opposition forces are shrinking? Then 100 missiles are far from enough. 

Was Washington attempting to humiliate Russia? Undoubtedly it embarrassed Moscow, but the strike avoided the region where Russian troops are stationed and the US issued a signal to stop the strike immediately afterward. Apparently, Washington restrained itself so as not to push the Kremlin into a corner and escalate the conflict. 

Perhaps even Trump and his team have no clue what they want to do in Syria. They may want to showcase the might of the US and the West, send a warning to their potential opponents and boost the unity of the West. Washington may feel that it is no big deal to beat Syria up. 

But the US severely underestimated the negative consequences of its reckless military action. It will inevitably stimulate hatred and make many countries and forces believe that the ultimate way to resolve conflicts and disputes can only be the use of force.  

It can be foreseen that the military strike on Syria will have a negative impact on the upcoming talks between the two Koreas and the Trump-Kim summit

One of the major characteristics of the Trump administration’s diplomacy is willfulness and recklessness, as if the all-mighty US has the right to do everything.

However, the stronger a country is, the greater the responsibility it has to maintain world peace and order. The military actions of the US and its allies have breached the framework of the United Nations and violated the foundation of modern international relations. If the will of Washington and the West represents the will of all mankind and they can punish whoever they want, why do we need the UN, or international law? 

Without UN authorization, the US, UK and France behaved like rogues. No matter how touching the excuses they find for themselves, they cannot change the fact that they were lynching Syria without due evidence. 

It is worrying that the US may disturb Syria with yet more missiles from time to time, throwing yet more salt on an open wound of a country. 

Global Times
15/04/2018

Direct link :  Reckless strike on Syria a shameless act – Global Times

This is the most logical Op-ed ever and it comes from the Global Times of China. 

Publicités

Catégories :Analysis

10 réponses »

  1. D’après la C.Q et F24, B.LC prépare une A.C contre les S.S dans le G.I, ces informations ont été démenties par le C.C terré à D, la T.V a quant à elle prévenu qu’elle procédera à des F.A.P contre l’A.A.S si cette L.R est franchie. La F.R, par la bouche de son M.A.F, a appelé à une réunion d’urgence du C.S de l’O.N.U. Pendant ce temps, le M.D de la R.I.I se rend demain à D. pour coordonner la réponse de l’A.D.R contre les agissements des A.S.E.S.R.

    Aimé par 2 personnes

    • Bon, je donne pour la dernière fois la signification de quelques uns de mes sigles barbares, c’est le seul moyen moderne et efficace que j’ai trouvé pour éviter que ce S.A (Savoir Absolu) ne maspérise absolument mes posts :
      C.Q=Chaîne Quatarie, c.a.d Al-jazeera,
      B.L.C=Bachar Le Chimique,
      A.C=Attaque Chimique,
      S.S=Salapiste Spécial ou Sioniste de Service selon le contexte,
      G.I=Gouvernorat d’Idleb,
      C.C=Complotiste en Chef,
      T.V=Troïka Vertueuse,
      F.A.P=Frappes Aériénne Punitive,
      L.R=Ligne Rouge,
      F.R= Fédération de Russie,
      R.I.I= République Islamique d’Iran,
      A.D.R=Axe De la Résistance,
      A.S.E.S.R=Anglo-Sionistes Et Salapistes Réunis,
      Je vous remercie pour votre coopération et votre compréhension.

      Aimé par 3 personnes

      • Ah ah ah ! Bravo, alors pour vous lire à l’avenir, chacun devra poser son petit lexique à côté de son écran, ou faire tourner quelques petits neurones dédiés à votre langage spécifique. Il reste à espérer que vous ne ferrez pas trop d’émules sur ce blog… Le grand George Orwell vous aurait sûrement accordé une mention spéciale pour ce bel exemple de novlangue absconse.
        Je vais de ce pas m’y mettre !

        Aimé par 3 personnes

        •  » Considérons , par exemple, cette phrase typique d’un article de fond du Times : Ancipenseur nesentventre Angsoc. La traduction la plus courte de cette phrase en Ancilangue est :  » Ceux dans les idées furent formées avant la Révolution ne peuvent avoir une compréhension pleinement sentie des principes du socialisme anglais.  »  » (Orwell, 1984, nrf,Gallimard, p.365)

          Aimé par 1 personne

        • Vous avez pris une sage résolution M.Cravan, imaginez la longueur de mon post si je l’avais écrit en ancilangue ? Comme le prouve l’exemple du Times de Londres cité par G.Orwell ci-dessus, la novlangue permet une concision extraordinaire et rend le contenu hermétique au commun des mortels, le protégeant ainsi de son propre esprit qui a trop souvent tendance à vagabonder et tirer des conclusions hâtives. Je suis d’ailleurs en train d’écrire un livre intitulé : Exhortation à sauver le public de l’irrationnalité de l’ancilangue ; naturellement tout le livre sera écrit en novlangue (il fera 50 pages, l’équivalent de 500 pages en ancilangue), sauf évidemment le titre et la table des matières, car je sais de science certaine que ce sont les seules endroits d’un livre sur lesquelles le lecteur moderne, qui est à tout instant occupé par des questions les unes plus universelles que les autres, jette son regard distrait.

          Aimé par 2 personnes

  2. TRADUCTION

    Frappes téméraires sur la Syrie un acte éhonté

    Source: Global Times Publié: 2018/4/15 22:23:40

    Après que les forces américaines, britanniques et françaises ont lancé plus de 100 missiles en Syrie, Washington a rapidement déclaré être satisfait de l’efficacité de la frappe. Le président américain Donald Trump a tweeté « Mission Accomplie! » Y aura-t-il plus d’actions militaires en Syrie? Les États-Unis ont dit que cela dépendra du fait que le régime de Bachar al-Assad utilisera plus d’armes chimiques à l’avenir.

    Selon ces signaux de Washington, la plupart des observateurs estiment que cette série de frappes contre la Syrie par les États-Unis et ses alliés a pris fin. Ils n’ont pas réellement affaibli les forces gouvernementales syriennes ni blessé la présence militaire russe en Syrie, mais ils ont transmis un avertissement que Trump oserait faire des frappes.

    Quant à ce que Trump veut en Syrie, beaucoup de gens sont confus. Veut-il vraiment empêcher les forces gouvernementales syriennes d’utiliser des armes chimiques? Dans ce cas, c’est simple, car il n’y a aucun besoin que les forces gouvernementales du pays, qui contrôlent déjà la situation sur le champ de bataille syrien, utilisent des armes chimiques.

    L’utilisation d’armes chimiques n’attirerait que la condamnation et les attaques du monde extérieur. Par conséquent, le gouvernement d’Assad a une raison suffisante, car il prétend s’éloigner des armes chimiques.

    Est-ce que Trump essayait de renverser les rôles sur le champ de bataille syrien, où les forces gouvernementales marquent des victoires alors que les forces de l’opposition rétrécissent? 100 missiles sont loin d’être suffisants.

    Washington essayait-il d’humilier la Russie? Sans doute a-t-il embarrassé Moscou, mais la frappe a évité la région où les troupes russes sont stationnées et les États-Unis ont émis un signal pour arrêter les frappes immédiatement après. Apparemment, Washington s’est retenu pour ne pas pousser le Kremlin dans un coin et intensifier le conflit.

    Peut-être que même Trump et son équipe n’ont aucune idée de ce qu’ils veulent faire en Syrie. Ils pourraient vouloir montrer la puissance des États-Unis et de l’Occident, envoyer un avertissement à leurs adversaires potentiels et renforcer l’unité de l’Occident. Washington peut penser que ce n’est pas grave de battre la Syrie.

    Mais les États-Unis ont sous-estimé sévèrement les conséquences négatives de leur action militaire imprudente. Cela stimulera inévitablement la haine et fera croire à beaucoup de pays et de forces que le moyen ultime de résoudre les conflits et les différends ne peut être que l’usage de la force.

    On peut prévoir que la frappe militaire sur la Syrie aura un impact négatif sur les pourparlers à venir entre les deux Corées et le sommet Trump-Kim.

    L’une des principales caractéristiques de la diplomatie de l’administration Trump est la volonté et l’imprudence, comme si les États-Unis tout-puissants avaient le droit de tout faire.

    Cependant, plus un pays est fort, plus il a la responsabilité de maintenir la paix et l’ordre dans le monde. Les actions militaires des États-Unis et de leurs alliés ont violé le cadre des Nations Unies et violé le fondement des relations internationales modernes. Si la volonté de Washington et de l’Occident représente la volonté de toute l’humanité et qu’ils peuvent punir qui ils veulent, pourquoi avons-nous besoin de l’ONU ou du droit international?

    Sans l’autorisation de l’ONU, les États-Unis, le Royaume-Uni et la France se sont comportés comme des voleurs. Peu importe les excuses qu’ils trouvent pour eux-mêmes, ils ne peuvent pas changer le fait qu’ils lynchaient la Syrie sans preuve.

    Il est inquiétant que les États-Unis puissent déranger la Syrie avec encore plus de missiles de temps en temps, jetant encore plus de sel sur une blessure ouverte d’un pays.

    http://www.globaltimes.cn/content/1098059.shtml

    Aimé par 2 personnes

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.