Analysis

Russia Accuses UK Security Services of Staging Chemical Attack in Syria – Envoy

Strategika51 told you about that !  

Mi6 and SAS commandos were behind the operation. 
Russia Accuses UK Security Services of Staging Chemical Attack in Syria – Envoy

https://sputniknews.com/middleeast/201804161063616104-russia-douma-attack-uk-us/

Publicités

Catégories :Analysis

14 réponses »

  1. une pute médiatique de cnn, une 5e dan! elle renifle le sac et oui, le sac sent encore le chimique!

    Bachar Le Chimique a réussi, il a dépassé MA ligne rouge!

    Aimé par 1 personne

  2. les Iraniens n’ont pas besoin de donner des ordres aux U.M.P. ou Unités de Mobilisation Populaire ou Hachd al-Chaabi !
    la haine des UMP envers les USA est telle qu’elle a réussir a y réunir différente confession .
    les Iraniens ont juste besoin de promettre une fourniture en arme et munition et comme un seul homme les U.M.P. se sont mis : en marche !

    Aimé par 2 personnes

  3. attention, rien ne prouve que les PMU, Unités de Mobilisation Populaire ou Hachd al-Chaabi obéissent aux ordres des Iraniens sur ce coup-là!
    des liens oui, mais pas de subordination!
    les Irakiens sont capables de prendre des décisions par eux-même! les Iraniens et le Hezbollah les ont aidé mais en 2014 c’est bien un sursaut national / patriotique Irakien qui est apparu, à l’appel de l’ayatollah Al-Sistani notamment.

    Strategika tu me corriges si je répand des fausses informations! 😉

    par South Front:

    https://southfront.org/popular-mobilization-units-military-capabilities-their-role-in-iraq-and-middle-east/

    Aimé par 1 personne

  4. c’est véto concernait textes malhonnêtes .
    pourquoi vous raccrochez vous a des truc comme ça au nom de quoi la légitimité de l’ONU ?
    la seule question est a qui le gouvernement Syrien légitime a t il fait appel pour luter contre le terrorisme, les USA ou la Russie .
    vous n’êtes qu’un menteur et un tordeur de vérité dans le sens qui vous arrange : légitimité quand cela vous arrange !
    sous vos air de particulier je vous soupçonne d’avoir un agenda et on ne peut pas faire confiance a quelqu’un qui a un agenda, un objectif .
    vous êtes un TROLL qui abusez de la patience des lecteurs et commentateur de ce blog pour les entrainer dans des chicaneries sans intérêt . vous êtes a vomir !
    vous cosworth57200 : 💩

    J'aime

  5. rah, tu es obligé de nous balancer un lien de l’officine de propagande de l’ambassade nord-américaine de paris?
    sérieusement, cosworth, à quoi cela sert de nous infliger l’immonde. pour connaitre ce que raconte la propagande de guerre?
    à partir de décembre 2016, plus trop besoin..

    Aimé par 2 personnes

  6. Les bases US en Irak sous le feu des obus de mortier des milices irakiennes…plus a Baghdad, des manifestants crient « pourquoi détruire la Syrie comme vous avez détruit l’Irak !  » en brûlant des drapeaux US.

    Aimé par 2 personnes

  7. info intéressante !
    cela pourrait être la réponse des Iraniens . ils ont les USA a porté de canon et là je doute que les Russes interviennent pour les retenir

  8. traduction :
    La Russie accuse les services de sécurité du Royaume-Uni d’organiser une attaque chimique en Syrie – Envoy
    moyen-Orient 17:07 16.04.2018 (mis à jour 18:06 16.04.2018)
    L’envoyé russe à l’OIAC a déclaré que la provocation par des armes chimiques en Syrie était le fait d’organisations non gouvernementales que le Royaume-Uni et les États-Unis payaient pour leur coopération.

    Selon Shulgin, la Russie a des preuves irréfutables qu’il n’y a pas eu d’incident d’armes chimiques dans la ville syrienne de Douma.

    « Nous n’avons donc pas un » haut degré de confiance « , comme le prétendent nos partenaires occidentaux, mais nous avons des preuves irréfutables qu’il n’y a pas eu d’incident le 7 avril à Douma et que tout cela était une provocation planifiée par les services de renseignement britanniques, probablement, avec la participation de leurs principaux alliés de Washington dans le but de tromper la communauté internationale et de justifier l’agression contre la Syrie », a déclaré l’Envoyé de Russie à l’OIAC devant le Conseil exécutif de l’OIAC.

    Selon l’envoyé russe à l’OIAC, les exécuteurs directs de cette provocation étaient des ONG pseudo-humanitaires parrainées par des opposants au gouvernement syrien.

    « Parmi eux, se trouvent les fameux » Casques blancs « , que certaines délégations apprécient tant, » a noté Shulgin.
    Il a souligné que Moscou a déjà déclaré et confirme encore une fois que « ces structures, sur une base tarifaire, coopèrent avec les gouvernements des Etats-Unis, du Royaume-Uni et d’autres pays ».

    Les experts russes qui ont effectué la vérification des rapports sur l’utilisation d’armes chimiques dans la ville syrienne de Douma ont trouvé des participants au tournage de la vidéo, présentée comme preuve de la chimiothérapie supposée, selon l’envoyé russe à l’OIAC.

    « Aucun témoin, aucune personne empoisonnée à l’hôpital n’a pu être trouvé, aucun reste d’armes chimiques n’a été trouvé, mais nous avons réussi à trouver des participants directs au tournage de la vidéo de production, qui a été présentée comme » preuve  » attaque chimique « , a déclaré Shulgin.

    Il a également attiré l’attention sur le fait que la Ghouta orientale était déjà pratiquement libérée, à ce moment-là et qu’un accord avait été conclu avec les derniers groupes de militants à Douma; qu’ils avaient reçu un couloir humanitaire sûr pour leur départ vers la province d’Idlib, pour eux-mêmes et pour leurs familles.

    « Tout s’est développé selon le script qui a été préparé à Washington, il n’y a aucun doute que les Américains jouent le premier violon dans tout cela. » Les États-Unis, le Royaume-Uni, la France et d’autres pays après le « faux » « L’ajout des Casques blancs et de leurs semblables à Douma, a immédiatement sauté sur les autorités syriennes avec des accusations », a déclaré Alexander Shulgin.

    Selon le chef de l’OIAC, la mission de l’OIAC, composée de neuf personnes, n’a pas encore été déployée dans la ville syrienne de Douma, Damas et Moscou ont indiqué que des problèmes de sécurité sont toujours en suspens.

    « L’équipe n’a pas encore été déployée à Douma, les responsables syriens et russes qui ont participé aux réunions préparatoires à Damas ont informé l’équipe de la FFM qu’il restait des questions de sécurité en suspens avant que tout déploiement puisse avoir lieu. les autorités syriennes ont proposé à l’équipe de rencontrer 22 témoins qui pourraient être amenés à Damas « , a déclaré le directeur général de l’OIAC, Ahmet Uzumcu, cité par l’organisation.
    La situation en Syrie s’est considérablement aggravée au cours des dernières semaines suite aux reportages de plusieurs médias d’opposition syriens en ligne, citant des militants disant que l’armée syrienne avait utilisé du chlore dans la ville de Douma et tué jusqu’à 70 personnes.

    Suite aux rapports, un certain nombre d’États, y compris les États-Unis, ont accusé Damas d’avoir organisé l’attaque, ce dernier ayant nié toutes les allégations.

    Le 14 avril, la France, les États-Unis et le Royaume-Uni ont lancé des frappes de missiles contre des cibles gouvernementales en Syrie, à la suite de l’attaque chimique présumée imputée à l’Occident par les autorités de Damas.

    Aimé par 1 personne

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.