Analysis

Macron reconnaît que les frappes en Syrie n’ont servi à rien d’autre que de tenter de sauver la face de la « communauté internationale », c’est-à-dire, la faction belliciste de l’ empire

« Tout est perdu, fors l’honneur !  » 

Mots attribués à François Ier, prisonnier de guerre, dans une lettre destinée à sa mère, la Duchesse d’Angoulême, après la bataille de Pavie. 1525
Le président français Emmanuel Macron a reconnu que les frappes ayant ciblé la Syrie dans la nuit du 13 au 14 avril 2018 n’ont servi à rien mais furent menées pour « l’honneur de la communauté internationale ». 

En d’autres termes, il fallait sauver la face des oligarchies dans cette affaire. 

La communauté internationale serait donc un club restreint de quelques pays vassaux ou sujets de l’empire. 

A moins qu’elle n’ait été réduite aux États-Unis, l’Angleterre (pas la Grande-Bretagne), la France et quelques riches pétromonarchies arabes… 

L’honneur est une vertu inconnue ou non reconnue par le néolibéralisme. Mais il faut moins perpétuer l’illusion d’une certaine grandeur que la matrice d’un mensonge universel et permanent. 

Les élites figuratives occidentales se débattent pour démontrer leur excès de zèle vis-à-vis des factions bellicistes ayant pris en otage leurs pays respectifs. Ils devraient avoir un sursaut d’honneur à libérer leurs populations du joug invisible d’une domination invisible mais bien réelle.  

Publicités

Catégories :Analysis

34 réponses »

  1. Concernant votre dernier paragraphe, cette quasi certitude me parait, même si le danger que nous fait courir cette « Oligarchie mondialiste » semble être avéré, me parait, donc, un peu, exagérée.
    Les pouvoirs en place sont là depuis des siècles et ont, déjà, une structure qu’il sera difficile d’éradiquer.
    Et, ce, avant longtemps.
    Mais, pour ce faire, il y aura du travail.
    Et, ce ne sont pas les jésuites qui œuvreront.

    Aimé par 2 personnes

  2. @La Cariatide. Équation n’a jamais abandonné la vie politique pour la bonne raison qu’il n’y est jamais entré. Quant au préfet honoraire Édouard Lacroix, il avait 76 ans quand il est mort, retraité sans aucun pouvoir même de nuisance donc aucune raison de le buter.

    Aimé par 1 personne

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.