Analysis

Possible Missile Strikes on Syrian Army Arms Depots Results in Fires – Source

Possible Missile Strikes on Syrian Army Arms Depots Results in Fires – Source

https://sputniknews.com/middleeast/201804301064020753-syria-hama-explosion-fire/

Publicités

Catégories :Analysis

7 réponses »

  1. oui, c’est l’idée de Ian Greenhalgh, et?
    si ce qu’il affirme est faux, c’est faux, c’est simple. il s’avance beaucoup, mais étant donné que l’entité sioniste a déjà utilisé des nukes.

    officiellement, aucune attaque nucléaire depuis les 6 et 9 aout 1945?

    Aimé par 2 personnes

  2. encore un post débile avec argumentaire foireux à destinations de crétins. Il n’est pas besoin de beaucoup de puissance pour faire exploser un dépôt de munitions, puis quand celles-ci explosent ça se voir, s’entend et se mesure de très loin. cf. AZF Toulouse

    J'aime

  3. à 2minutes36secondes, un flash blanc.

    Veterans Today:

    by Ian Greenhalgh and Jeff Smith

    Late on Saturday night, 28th April, a series of airstrikes hit Syria, local time was 10:30pm, about 2 hours after sunset. Of particular interest is the strike that hit a target hear Hama, supposedly an arms depot. This strike produced an explosion of such massive magnitude that it shook the earth violently enough for the tremors to be picked up by seismic monitoring stations in Europe which recorded a magnitude 2.6 earthquake.

    An explosion on the earth’s surface, in order to cause tremors between 2 and 3 on the Richter scale, would be between 1.5 and 3 kilotonnes TNT equivalency. Clearly this was a tactical nuclear weapon and the arms depot story is the usual cover automatically issued when there is a suspiciously big bang.

    There is very little video available of the explosion, however at 2 mins 36 seconds into the video below, there is a white flash visible:

    Although there has been no official statement from either Tel-Aviv or Damascus, it is clear that this strike was carried out by the Israelis. Most likely they used a GBU-28 carried by an F-15 and ‘toss bombed’ onto the target after approaching over Lebanon at low level then climbing to cross the Anti-Lebanon Mountains, releasing the weapon at the apex of their climb then immediately turning and running for home.

    As you can see in the photos published by Al-Masdar, the target was totally obliterated, this is the aftermath of a tactical nuclear strike – everything reduced to rubble.

    Thus far there has been no official statement on this strike by Damascus, Moscow or Tehran, most likely there never will be any public acknowledgement that a nuke was used, just as there has never been on any of the many other occasions they have been used.

    Aimé par 2 personnes

  4. traduction :
    Les frappes de missiles sur les dépôts d’armes de l’armée syrienne aboutissent à des incendies – Source
    moyen-Orient 00:41 30.04.2018 (mise à jour 01:28 30.04.2018)
    DAMAS (Spoutnik) – Plusieurs bases militaires syriennes ont été frappées par des missiles dans les provinces de Hama et d’Allepo, selon un reportage de la télévision locale.

    « Le dépôt d’armes de la 47ème brigade de l’armée syrienne a été attaqué près de Hama, ce qui a provoqué des explosions puissantes et un incendie majeur », a déclaré à Spoutnik une source en Syrie.

    L’agence de presse syrienne Sana a rapporté plus tôt que des explosions avaient été entendues près des villes de Hama et d’Alep.

    Selon la chaîne de télévision Surya, des positions de l’armée syrienne ont été attaquées lors d’une frappe de missile, menée vers 19h30 GMT.

    Auparavant, la télévision d’État avait signalé que des explosions avaient eu lieu dans la province rurale de Hama et que les autorités enquêtaient sur la cause.

    Cette vidéo montre une explosion dans le dépôt de munitions de la 47ème Brigade de l'Armée Arabe #Syria au Sud de #Hama après la frappe aérienne #Israel Air Force ( #IAF ) sur les forces #IRGC dans la base il y a presque 40 minutes. pic.twitter.com/dh1svPynXN 
    

    Israël pourrait être responsable de l’attaque, selon un rapport de Haaretz.

    Plus tôt dimanche, le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, a déclaré qu’Israël continuerait à soutenir qu’il avait la liberté d’opération en Syrie, cité par Haaretz.

    « Nous n’avons aucune intention d’attaquer la Russie ou d’interférer dans les problèmes syriens domestiques », a déclaré Lieberman lors d’une conférence annuelle à Jerusalem Post. « Mais si quelqu’un pense qu’il est possible de lancer des missiles ou d’attaquer Israël ou même notre avion, nous répondrons sans aucun doute et nous y répondrons avec beaucoup de force. »

    Plus tôt ce mois-ci, des avions israéliens ont frappé une base aérienne syrienne, tuant sept conseillers militaires iraniens. Israël a averti qu’il pourrait frapper les bases iraniennes dans la Syrie déchirée par la guerre si les tensions avec Téhéran s’aggravaient, selon le Jerusalem Post.

    Les habitants de la région de Hama ont déclaré à Reuters que les bases attaquées étaient utilisées par les forces soutenues par l’Iran.

    J'aime

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.