Analysis

Il est temps de démanteler « Facebook »

Les mises en garde  concernant le réseau social connu sous le nom de « Facebook » n’ont jamais été prises au sérieux.

Certains de nos lecteurs croyaient, en toute bonne foi, que ces avertissements concernant ce danger existentiel à l’espèce humaine, émanaient d’une prise de position subjective, ou pire, un parti pris clairement opposé à la mainmise de ce réseau social dont l’origine réelle demeure inconnue du grand public.

La première mise en garde contre l’utilisation de cet « outil » nous a été adressée et exposée de façon brutale par des spécialistes dont l’existence même est officiellement niée par leur propres employeurs.

Quoique qu’il soit encore à un stade très primitif, le réseau social n’en constitue pas moins un danger réel aussi bien pour les individus que pour toute société organisée. Son évolution à moyen terme posera un danger existentiel à l’humanité.

Les récentes acquisitions de Facebook ont un objectif monopolistique. Sa sous-traitance pour des organismes opaques, poursuivant des agendas hautement politiques, idéologiques et sécuritaires, ne sont pas de nature à rassurer.

L’exploitation des mécanismes de l’addiction chez les humains,  l’altération de leurs perceptions et la création d’une façade de relations publiques mensongères (car passant sous silence la véritable génèse et les vrais fondateurs du réseau) confèrent à Facebook un pouvoir réel de nuisance.

Sur un plan purement politique, certaines faction de ce que l’on appelle l’Etat profond et des lobbies chargés de la promotion des  politiques néoconservatrices ou pour sortir du politiquement correct, pro-sionistes, tentent de propulser Marc Zuckerberg, le PDG par désignation de Facebook, le réseau social aux couleurs inamovibles du drapeau israélien, sur le devant de la scène politique mondiale en préparation de sa candidature éventuelle à la présidence américaine.

Les auditions médiatisées  de cet individu par des commissions du Congrès US et du parlement européen sous des prétextes de protection des données suite à l’émergence contrôlée et organisée du scandale de Cambridge Analytica dans le cadre d’une lutte politique sans merci entre différentes factions du système de gouvernance transnational, ne visent pas autre chose que de le lancer sur l’arène internationale en tant que futur jeune candidat-dirigeant.

Facebook est un outil d’espionnage à plusieurs échelles, allant de la sphère privée des individus à celle publique des organisations et des corporations internationales. Il n’en est qu’à ses balbutiements pour le moment mais il peut par exemple déjà suivre vos mouvements à la trace grâce à vos smartphones même si vous n’êtes en possession d’aucun profil sur ce réseau.

Pire, Facebook dispose désormais d’un programme secret s’intéressant au plus haut point aux discussions banales et anodines de personnes ordinaires pouvant tourner autour de la météo, d’états d’âme, de salutations, de bavardages sans objet précis, de débilités, des jurons, d’onomatopées, de certaines tournures idiomatiques et même des échanges d’émoticons. A première vue, cet intérêt peut paraître banal. En réalité, ces dizaines de milliards d’inputs sémantiques alimentent des algorithmes auto-cognitifs et il a été établi que certaines inférences issues de l’observation et l’exploitation des chats privés en Syrie ou en Iran par exemple déterminent la réussite d’une révolution de type hybride ou une ingénierie sociale visant une destructruration des rapports sociopolitiques au bénéfice d’une intervention exogène. Ces mêmes outils sont en usage avancés dans la plupart des pays européens et sont à l’état de prototype dans des pays arabes dit modérés. A quelles fins? Génération spontanée des dissenssions, élargissement des clivages existants, création de nouveaux moteurs de motivation autour de thématiques sociétales (exemple de la campagne pas si somptanée #metoo axée autour du harcèlement avec un décalage vers la guerre des sexes).

Facebook veut à court terme lutter et supprimer tous les comptes qu’il qualifie de faux. C’est à dire avec pseudomymes. Cette volonté de se substituer aux états-civils et des bases de données biométriques des Etats-Nation contemporains est l’un des objectifs prioritaires de Facebook.

Encore que tout ceci n’est rien par rapport à ce qui se prépare. Après avoir commencé à vous baratiner sur la promotion de l’amitié (cela rappelle trop un des pilier de la franc-maçonnerie toutes proportions gardées), Facebook a failli vous demander si vous voulez être ami (e) avec Israël. C’est du passé. Facebook ambitionne maintenant de savoir le fond de vos pensées et s’apprête à investir l’espace pour y placer en orbite des satellites rendant impossible une déconnexion du réseau quand ce dernier l’exige.

Beaucoup de personnes ne prennent pas trop au sérieux ces menaces. Jusqu’au jour prochain où un drone d’attaque armés de missiles Hellfire utilisera les banques de données de Facebook et se trompera d’objectif en mettant à mort des peronnes pour leur pensées secrètes. Ce sera peut-être vous ou moi ou tout autre personne anonyme.

C’est pour cela qu’il faut démanteler sinon réduire l’influence de ce réseau social dont l’alliance avec Google et les autres majors de l’internet nous conduira tout droit et avec le sourire vers un totalitarisme plus terrifiant que tous ceux que nous (nous l’ensemble des humains) avons connu tout au long de notre histoire mouvementée.

Si j’ai un conseil à vous donner maintenant, c’est de quitter Facebook immédiatement. Aucun profil crée sur ce réseau ne peut être supprimé. Par contre on peut refuser que nos données ne servent de monnaie virtuelle à des corporations aux motivations peu claires et aux intentions pas du tout pacifiques.

Il est grand temps de démanteler ce réseau sous peine de condamner nos enfants à vivre dans un esclavage plus abject que celui que nous croyons concevoir.

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Catégories :Analysis

39 réponses »

  1. C’est la même chose avec AirBNB qui, lors de l’inscription, veut que vous lui scanniez votre carte d’identité! Hallucinant!
    Ils demandent aussi une photo de profil et ne vous laisse pas la possibilité de mettre autre chose que la photo d’un humain (j’avais essayé avec paysage, animal, etc… photo refusée)
    Néanmoins, je crois que chacun d’entre nous doit prendre ses responsabilités : à partir du moment où un produit ou un service est gratuit, c’est que vous le payez avec autre chose que de l’argent.
    Il faut refuser TOUTES ces compromissions.

    https://francais.rt.com/international/51037-enceinte-connectee-amazon-a-enregistre-discussions-couple-envoye-contact

    J’ai lu un article dans la presse sur le plus grand constructeur d’appartements de Californie qui va obligatoirement mettre Alexa dans toutes ses nouvelles constructions.

    Aimé par 1 personne

    • Avec AirbNb, on risque de tomber dans un appart où trône une télé Android ou connectée.
      De prime abord, super opportunité mais il y a des mois, une connaissance s’est fait filmer tout le temps par le proprio via la smart TV.
      Le proprio s’en est défendu en estimant qu’il n’avait placé aucune caméra de surveillance ou autre cachée et qu’il ignorait comment fonctionne une smart tv.
      Bref, notre petit gars a eu la désagréable surprise de se decouvrir dans une video de lui postée en ligne d’une durée de plus de 1h43 min.
      Dépôt de plainte et procédures interminables. Au cours d’une séance, le juge lui a lancé : tout le monde peut vous voir quand vous allumer une TV connectée chez vous!
      Bref ya pas que le Vault 4 ou 5.
      Ces trucs connectés ne sont pas sûrs même avec une protection cryptée.

      Manque plus qu’on se met au garde à vous pour la minute de la haine passée en boucle!

      Souriez quand même! On vous filme avec votre argent. Réalisateur et acteur de son propre tape!

      J'aime

      • @Strategika: qu’est-ce que c’est Vault 4 et Vault 5?

        le 7 mars 2017, wikileaks avait balancé au public un dossier, vault 7. je n’ai retenu qu’un seul fait: la CIA a développé des outils pour réaliser des attaques informatiques sous faux drapeau (false flag), et donc attaquer les anglois en se faisant passer pour des Russes, des Iraniens et caetera. les Russes, les chinois et tous les autres ont sans le moindre doute, de tels outils.

        https://wikileaks.org/ciav7p1/

        en 2009 le parlement européiste avait voté une déclaration d’après laquelle une IP ne peut pas être juridiquement attribuée à une personne judirique, étant donné les pratiques de piratage..

        Aimé par 1 personne

        • L’histoire de l’interference russe dans les élections US est aussi une diversion pour eloigner tout soupçon sur le plus grand piratage de tous les temps des amis de Bibi en plein milieu de la NSA. Brennan faisait partie de la conspiration. Il est parti en bavant de rage. Il enrage encore.

          J'aime

          • vous ne nous en direz pas plus sur cette histoire..
            est-ce que vous avez entendu parler de l’opération talpiot? connais juste de nom, ce serait/c’est (!) un programme d’espionnage des israéliens..
            est-ce que talpiot et votre histoire de piratage de la NSA seraient liés?

            pirater la NSA, faut être sacrément gonfler quand même. ou alors avoir débauché de bons traitres..

            Aimé par 1 personne

      • Je ne savais même pas que les smart TV pouvaient faire cela.

        Dans quel pays s’est déroulée la mésaventure de votre ami? En France, le propriétaire aurait normalement dû être condamné.

        Ça fait froid dans le dos.

        Aimé par 2 personnes

  2. Vladimir Poutine confie ne pas avoir de smartphone

    Vladimir Poutine se considère comme « une personne ordinaire »…

    T’es président et t’as pas de smartphone ? Pas de problème pour le président russe Vladimir Poutine, qui a avoué jeudi ne pas avoir de smartphone.

    « Vous dites que tout le monde a un smartphone. Moi, je n’ai pas de smartphone », a déclaré Vladimir Poutine, en réagissant à un discours du directeur de l’Institut national de recherches Kourtchatov, Mikhaïl Kovaltchouk, lors d’une réunion avec des chercheurs et des académiciens russes à Novossibirsk (Sibérie occidentale). Mikhaïl Kovaltchouk venait d’affirmer dans son discours qu’à l’heure actuelle, « chacun a un smartphone dans sa poche ».

    Vladimir Poutine est une « personne ordinaire »
    A la tête de la Russie depuis 17 ans et candidat à sa succession à la présidentielle du 18 mars, Vladimir Poutine avait assuré l’année dernière, lors d’une rencontre avec de jeunes Russes, qu’il se sentait une « personne ordinaire » dont la journée de travail « finit si tard » qu’il ne pense qu’à « aller au lit le plus vite possible » et « non pas à regarder Instagram ».

    En 2005, le président russe avait déjà affirmé ne pas avoir de téléphone portable. « Si les employés de mon administration utilisent l’internet de manière très active (…), personnellement, je ne l’utilise presque pas », avait-il confié.

    A la différence de Vladimir Poutine, le Premier ministre russe Dmitri Medvedev, 52 ans, est souvent vu en public avec son iPhone et publie régulièrement les photos qu’il prend sur ses pages officielles sur Instagram et Facebook.

    Aimé par 2 personnes

    • << T’es président et t’as pas de smartphone ? Pas de problème pour le président russe Vladimir Poutine >>
      donc ne jamais compter sur ce type pour assurer votre vie privée !

      Aimé par 1 personne

  3. « Facebook veut à court terme lutter et supprimer tous les comptes qu’il qualifie de faux. C’est à dire avec pseudonymes. Cette volonté de se substituer aux états-civils et des bases de données biométriques des Etats-Nation contemporains est l’un des objectifs prioritaires de Facebook. »

    Effectivement, d’où désactivation par Facebook du compte avec pseudo et fausses données que j’utilisais depuis 10 ans, pourtant je pensai être resté relativement discret, seulement 250 « amis Facebook » (mais ce petit chiffre permet éventuellement à vue d’œil de toucher +10 000 personnes, si bien pensé).
    J’ai toujours la possibilité de fournir à Facebook mes documents officiels d’identité pour demander à le réactiver, ainsi que Facebook me l’indique « obligeamment ».
    Facebook se subtitue aux autorités étatiques pour la demande de papiers d’identité, et des copains ont pu me conseiller de collaborer, de fournir ces papiers d’identité pour réactiver le compte, les naïfs (!!!). C’est hors de question, s’ils veulent des renseignements, faudrait quand même qu’ils bossent un peu plus que ça et que les gens ne les leur fournissent pas sur un plateau.
    Bien sûr, je savais depuis le début et avant Snowden l’évidence, qui est que les données sont gérées par intelligence artificielle (la seule question serait le degré d’efficacité de cette IA). Dire ça dès le départ et avant que Snowden n’apparaisse faisait passer pour un fou. Heureusement, Snowden est arrivé ; mais ce n’est pas encore suffisant pour dézombifier.

    C’est un foutage de gueule magistral.

    Il faut aller sur les réseaux sociaux en logiciels Open Source qui ne vous demandent pas votre identité réelle, et où vous maitrisez vos données, exemple le réseau Diaspora.
    Hélas, ce réseau là ne dispose pas de toute l’ingénierie psychosociale addictive et « bien pensée » mise petit à petit en place par Facebook. Mais il devrait être bien suffisant pour des personnes conscientes.

    Tous les réseaux sociaux reliés à des états profonds ou non sont suspects, et devraient tout simplement être interdits, si le monde ne marchait pas sur la tête.
    Tout réseau social qui vous demande votre identité est suspect et devrait être interdit.
    En Allemagne, il y a en ce moment des procédures contre Facebook à propos de la légalité des demandes d’identité que Facebook fait.

    Aimé par 1 personne

    • Absolument d’accord. Je connais des personnes qui ont scanné leur carte d’identité et extrait de naissance et les ont transmis à FB après désactivation de leur comptes et je trouve cela ahurissant.
      Un ami africain ayant fait face à une demande outrageante similaire de la part de FB m’a dit c’est quoi ce délire? FB est devenu un policier des R.G en pleine perquisition ou quoi?
      Ça devrait ouvrir l’oeil pourtant. Hé ben non. L’addiction chez certaines personnes est profonde (y en a qui vérifient leur profil150 fois par jour!)
      Bref, des zombies…

      J'aime

      • Des humains morts vivants , qui ne réfléchissent pas dans quelle spirale ils se sont fourguer et continue à se fourguer par le déballages de leurs vies aux quotidien.
        Ils n’entendent aucun conseil , aucune mise en garde .
        Pour ma par je n’ai JAMAIS eu de compte FB ou autres similaires rien de rien .

        Aimé par 1 personne

  4. Importer mes données m’a permis de récupérer des numéros de tel perdus de contacts. Il est vrai que l’historique est complet de chez complet depuis l’inscription.

    Aimé par 1 personne

  5. Merci pour cet article qui montre vers quelle société totalitaire — jamais encore vue sous le Ciel — nous marchons à grands pas, alors que nos contemporains croient qu’ils vivent parmi les délices dans une liberté totale. Ceux qui avaient défini l’économie politique comme la négation achevée de l’homme ne se sont donc pas trompés. De même, ceux qui ont écrit 1984 ou Le meilleur des Mondes Possibles, ont vu et senti venir cette Tyrannie Spéciale et Perverse. Que Dieu ou l’Esprit préserve nos enfants de ces usurpateurs sans foi ni loi, me dira-t-on, mais cela reste un voeu pieux ; charité bien ordonnée commence par soi-même, et tout homme qui aime la liberté doit « quitter ce monde » pour ainsi dire, en commençant par exemple par ne pas avoir de télévision, ne pas fréquenter ce Facebook…etc. Ô Misère; Ô Deuleur, combien de temps allons-nous encore subir le totalitarisme hypnotiseur de ces prévaricateurs ?

    Aimé par 1 personne

  6. Pour ma part, je n’utilise plus cette daube depuis 3 ans, je suis passé à fadou.com, vraiment discret, international, inclus skype et doté d’un super moteur de recherche : tu troques tes santiags comme tu cherches l’âme soeur ou apprend le néerlandais..

    En ce moment, Fadou fait quelques ratées à cause des màj pour être accepté par la Chine, changement de release.

    Aimé par 1 personne

    • J’oubliais : Fadou ne commerce pas les « Vous connaissez peut-être cette pute russe Natach Tchatchtacha ..? »
      Seulement une poignée de vrais amis.

      Un VPN pas cher hidemyname.ru . Mieux vaut être espionné ( 😉 ) par le KGB que par les NSA, CIA et autres FBI.

      Aimé par 1 personne

    • Skype aussi est sous surveillance-collecte-contrôle-profilage par IA.

      Facétieuse, d’ailleurs, l’IA de Skype ; elle m’a permis de la détecter, « preuve pour moi tout seul » (et peut-être aussi preuves pour d’autres qui auraient pu observer tester penser). Rigolo et « inoubliable ».

      Aimé par 1 personne

      • Un incident technique a définitivement supprimé Skype de mes appareils.
        Depuis ce jour, je l’ai oublié.
        Je j’utilisais pour des interviews pro avec une adresse électronique Hotmail.
        Un commentaire sur un site et tout a sauté. Disparus.

        J'aime

        • Msr Roc . Si je me trouve un pseudonyme pour plaire à un tel où une telle, cela n’empêchera pas que nous resterons malgré cela , tous des anonymes .
          Sauf si nous mettions un visage, des rencontres entre nous pour boire un diabolo fraise où menthe dans un endroit comme un bowling ou une terrasse de café et nous discuterions de tout et n’importe quoi comme des vrais amis. Et nous Irions faire du karting, de la plongée, des randonnées en vélos où à pied en montagne , des matchs de football et tout cela entre nous tous …
          La nous commentons l’actualité qui est grave pour tout le monde. Y compris pour ceux qui la préparent par coup de menaces sur menaces entre eux, et dont personne d’entre eux ne veut perdre la face .
          J’aimerais que la raison prendra le dessus sur les uns et les autres et que nous n’aurions qu’à commenter les bons moments que nous avons passés ensembles à croquer la vie .
          Un pseudonyme pour rester toujours un inconnu n’a pas vraiment d’intérêt.

          Aimé par 1 personne

          • il y a beaucoup de monde sur ce site et il y a beaucoup d’autre site .
            cette histoire de Anonyme avec ou sans majuscule …
            il m’est souvent arriver de changer d’avis suite a des échange de post !
            un pseudonyme facilite grandement les choses pour le suivie d’une argumentation !

            Aimé par 1 personne

  7. Est-ce l’expression Reich de 1000 ans que j’ai employée à propos de la liaison GAFA révolution Transhumaniste qui vous a inspiré ? Je vous rassure, elle n’est pas de moi mais de Luc Ferry lors d’un interview par Ruth Elkrieff sur BFM TV à l’époque de la sortie du livre de Luc Ferry La Révolution Transhumaniste.

    Aimé par 1 personne

    • Le transhumanisme c’est de la merde en grosses barres.

      Ils feraient mieux de s’intéresser à, je ne sais pas moi, Padre Pio, ou Marthe Robin, ou plein d’autres, par exemple. Mais c’est manifestement totalement hors de leurs capacités, soit par choix de croyances limitatives, soit par foncière incapacité, soit par les deux ensemble.

      J'aime

  8. « Aucun profil crée sur ce réseau ne peut être supprimé »

    Si je supprime (et non pas désactive) mon compte, il ne sera donc pas effacé physiquement de leurs multiples sauvegardes ? Il leur restera toujours une trace ? Pouvez vous confirmer celà ?

    Merci.

    Aimé par 1 personne

    • Non seulement je confirme cela mais chaque lettre ou signe publié, édité et non publié, tapé sur un clavier physique ou virtuel, tout média envoyé et jusqu’au mouvement du curseur de la souris sur l’ écran en attendant celle de l’iris sont sauvegardés pour 100 ans.

      J'aime

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.