Analysis

Sans surprise, les israéliens reconnaissent avoir utilisé le F-35 en Syrie, mais pas d’en avoir perdu un

Sans surprise aucune, Israël vient encore une fois de confirmer une évidence que les sites alternatifs ou conspirationnistes -c’est au choix!- ont rapporté sur l’usage du chasseur-bombardier de 5ème génération Lockheed-Martin F-35 Lightning II (la variante israélienne est cependant de loin la plus avancée) dans ses violations de l’espace aérien libanais, ses raids multiples contre la Syrie ou encore au Sinaï et au Yémen.

En attendant que les israéliens reconnaissent un jour leur perte d’au moins un F-35 à cause d’un volatile migrateur.

3585.jpg

 

Ce n’est pas un hasard si un F-35 des forces aériennes israéliennes a été gravement endommagé par un volatile au retour d’une mission de combat en Syrie ou encore si un autre s’est écrasé à l’atterrissage.

Rapporter de telles informations, même sur des sites et blogs inconnus ou à l’audience fort réduite est une hérésie capitale pour les tenants ou nouveaux prêtres d’Ammon de l’ordre informationnel institutionnalisé.

Selon la doxa en usage, il faut que Tel-Aviv confirme avoir utilisé-le premier!-cet appareil fort onéreux ayantgrassement enrichi ses lobbyistes au sein du complexe militaro-industriel US pour que les médias publient quelque chose (un zoom, un papier d’angle, un commentaire plus ou moins biaisé, etc.). Ce qui est d’une stupidité absolue.

On a rapporté ici que les israéliens et les américains (il existe trois bases US en Israël) avaient utilisé des F-35 dans leurs opérations contre la Syrie depuis plus d’une année.

L’usage de chasseurs bombardiers F-35 avaient amené les russes à faire voler des Sukhoï Su-57 au dessus de Damas.

Le F35 n’est pas le seul nouvel appareil de combat à être utilisé par les israéliens au Moyen-Orient. Des informations non confirmées font état de l’usage d’un bombardier de la classe Aurora lors du dernier raid massif contre la Syrie.

 

 

Publicités

Catégories :Analysis

37 réponses »

  1. Bravo à Israël et surtout à Lockheed Martin le F-35 et le F-22 sont des chasseurs absolument fantastiques. La concurrence est enterrée.

    J'aime

  2. personne sur ce blog ne peut affirmer que les S300 n’ont pas été utilisés !
    la reconnaissance par la Syrie de l’utilisation des S300 impliquerait l’intervention de la Russie contre Israel !
    le mensonge est donc préférable

    Aimé par 2 personnes

  3. http://www.voltairenet.org/article201246.html

    Les F-35 israéliens sont déjà en guerre

    par Manlio Dinucci

    L’annonce devant la « Conférence internationale sur la sécurité aérienne d’Herzliya de l’usage au combat par Israël de F-35 furtifs a un double intérêt pour l’État hébreu. D’une part, aucun des participants n’a bronché lors de la projection de photographies de F-35 violant l’espace aérien libanais. Ils ont donc tous acté cette pratique illégale. D’autre part, ils ont acté l’efficacité du nouvel appareil et la supériorité qu’il donne au seul État de la région qui en dispose.

    « Nous sommes en train de voler avec les F-35 au-dessus de tout le Moyen-Orient et nous avons déjà attaqué deux fois sur deux fronts différents » : c’est ce qu’a annoncé, le 22 mai 2018, le général Amikam Norkin, commandant de la Force aérienne israélienne, à la conférence sur la « supériorité aérienne » en cours à Herzliya (un faubourg de Tel-Aviv) avec la participation des plus grands représentants de l’aéronautique militaire de 20 pays, dont l’Italie.

    Le général n’a pas spécifié où ont été utilisés les F-35, mais a laissé entendre qu’une des attaques a été effectuée en Syrie. Il a en outre montré l’image de F-35 israéliens en vol au-dessus de Beyrouth au Liban, mais presque certainement ont-ils déjà été utilisés pour des missions autres que d’attaque en Iran aussi.

    Israël, un des 12 « partenaires mondiaux » du programme F-35 chapeauté par la société états-unienne Lockheed Martin, a été le premier à acheter le nouveau chasseur de cinquième génération, qu’il rebaptisé Adir (Puissant). Il a reçu jusqu’à présent neuf des 50 F-35 commandés, tous du modèle A à décollage et atterrissage conventionnels, et il est probable qu’il en achète 75. Objectif réalisable puisque qu’Israël reçoit chaque année des États-Unis une aide militaire d’environ 4 milliards de dollars.

    En juillet 2016 a commencé, dans la base Luke de la U.S. Air Force en Arizona, l’entraînement des premiers pilotes israéliens de F-35. Après avoir suivi un cours de plus de trois mois aux USA, pour obtenir la qualification opérationnelle ils doivent effectuer plusieurs mois d’entraînement au « vol réel » en Israël. Jusqu’ici 30 ont été formés. Le 6 décembre 2017, la Force aérienne israélienne a déclaré opérationnelle sa première escadrille de F-35.

    Israël participe aussi au programme F-35 avec son industrie militaire. Les Israel Aerospace Industries produisent des ailes du chasseur ; Elbit Systems-Cyclone fabrique des composants du fuselage ; Elbit Systems Ltd est en train de développer un display pour le casque de troisième génération, dont seront équipés tous les pilotes de F-35. L’annonce par le général que le F-35 est enfin « combat proven » (testé au combat) a ainsi un premier effet pratique : celui de donner une impulsion au programme du F-35 qui a rencontré de nombreux problèmes techniques et nécessite de continuelles modernisations avec des coûts additionnels qui font gonfler le coût déjà énorme du programme. Le complexe software du chasseur a été jusqu’ici modifié plus de 30 fois et requiert des mises à jour ultérieures.

    L’annonce du général Norkin a donc été particulièrement appréciée par l’administrateur délégué de Lockheed Martin, Marillyn Hewson, un des intervenants à la conférence sur la « supériorité aérienne ».

    L’annonce qu’Israël a déjà utilisé les F-35 dans une action réelle de guerre sert en même temps d’avertissement à l’Iran. Les F-35A, ceux qu’Israël a achetés, sont projetés surtout pour l’utilisation d’armes nucléaires, notamment de la nouvelle bombe B61-12 à guidage de précision en phase finale de réalisation, que les États-Unis, en plus de leur déploiement en Italie et d’autres pays européens, fourniront presque certainement aussi à Israël, unique puissance nucléaire au Moyen-Orient, en possession d’un arsenal estimé entre 100 et 400 armes nucléaires.

    Les forces nucléaires israéliennes sont intégrées dans le système électronique de l’Otan, dans le cadre du « Programme de coopération individuel » avec Israël, pays qui, bien que n’étant pas membre de l’Alliance, a une mission permanente au quartier général de l’Otan à Bruxelles. Dans ce cadre, l’Italie, l’Allemagne, la France, la Grèce et la Pologne ont participé avec les USA au Blue Flag 2017, le plus grand exercice international de guerre aérienne de l’histoire d’Israël, dans lequel ont aussi été effectués des essais d’attaque nucléaire.

    Aimé par 3 personnes

  4. Communiqué de l’armée syrienne qui fait echo à l’article de Strategika

    « So lets get this straight; we will try to be very objective and take words from the enemy themselves.

    The enemy claims they had used their state of the art F-35 at least once in Syria; yet still shows it over Lebanon not over Syria but that’s not our point.

    So, for years, the Western propaganda had been labeling the Russian weapons and defense systems as obsolete even in their cinematic art.

    Then comes the F-35 the jet that technically has technologies Russia still do not have; came with the F-35 a ton load of propaganda how the Russian Defense Systems that are designed to counter it are baseless claims.

    The F-35 was deployed in the Middle East by the US-pet only to inconveniently lose one at the same date of them launching an aggression against Syria; then say one of the $405 Billion program that once past multiple ‘bird strike’ tests was ‘unserviceable’ due to a bird strike.

    During all that time, large propaganda was aimed at the Syrian Air Defenses as obsolete and Soviet-era based; that can’t do anything although these air defenses foiled 60% of US attack on al-Shuyarat AFB, foiled over 80% of the US, French and UK attacks on several targets and foiled a large scare Zionist attack on Damascus; not mentioning downed several Zionist jets and creating an A2/AD area.

    That air force with all its sophistication, that Russia who supplies Syria with defense systems still don’t have, and according to the Western propaganda Russia also don’t have a good counter to; used its top of the line jet that had been under a lot of questions and debate to launch attack against a country that had been in war on terrorism for 8 years and its early warning radars and stations were pulled from its front facing that enemy; yet still was used from outside of its airspace.

    Hey we didn’t say anything, we just repeated what they said in different phrasing.

    Anyway, here is an unrelated picture of an S-200VE of the SyAAD (aka ‘The Bird’)

    Syrian Army « 

    Aimé par 2 personnes

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.