Analysis

Des frappes aériennes de la coalition US contre des objectifs militaires syriens à Deir Ezzor

L’aviation US est encore intervenue cette nuit dans la province de Deir Ezzor pour secourir des éléments d’une force d’un pays de l’OTAN qui se sont retrouvées encerclées et en passe d’être capturés par des militaires syriens.

Deux positions militaires syriennes près de la station de pompage T-2 ont été touchées.

89.jpg

L’agence de presse officielle syrienne SANA a confirmé ces raids en précisant que « certaines positions militaires [syriennes] », entre Abukamal et Hmeimeh [dans la province de Deir Ezzor] ont été touchées dans une attaque aérienne menée ce matin par la coalition américaine en évoquant des dégâts matériels mais pas de pertes humaines.

D’après des sites spécialisés, cette attaque US coincide  avec une offensive de Daech 2.0 dans la zone dite de déconfliction longeant l’Euphrate mais également beaucoup plus loin à l’ouest, près de la station T-3 de Palmyre.

Selon le site Masdar News, l’objectif de ces frappes US demeurent inconnu.

Cependant, une source militaire syrienne anonyme affirme que peu avant l’attaque aérienne US, des militaires syriens surveillaient l’évolution de militaires étrangers arborant le pavillon des Forces démocratiques syriennes assez loin des zones où ils ont été déployés. Ces derniers ont failli se faire capturer avant que l’aviation de la coalition US ne viennent les secourir.

90

Un soldat canadien arborant le pavillon du Kurdistan irakien (non reconnu) aux côtés de soldats kurdes dans l’extrême Nord-Est de la Syrie.

Rien n’a encore filtré sur les moyens employés dans cette attaque même si nos sources évoquent l’usage de chasseurs bombardiers F-15, de drones de reconnaissance et d’attaque  et n’écartent point l’usage par l’US Air Force du F-35.

Dans ce cas précis, aucune information relative au déploiement de cet appareil fort onéreux en Irak ou dans un quelconque pays de la région n’a été rapportée ou diffusée.

Ce qui est certain est que pour le moment, les seuls F-35 US opérationnels au Moyen-Orient sont déployés en Israël.

Publicités

Catégories :Analysis

23 réponses »

  1. un « accessoire » essentiel à leur propaganda: le traducteur… (dans tous les sens du terme), fournissant (apparemment) bénévolement une « traduction » (souvent très radicale, des mots et de leur sens); l’un des trop nombreux piège installé sur le Web! D’ou l’extrême importance des traductions (bénévoles) de Roc… ainsi qu’à Kremlin’bot pour sa vigilance

    Aimé par 2 personnes

  2. Poutine va de retrouver dans un proche avenir . complètement discréditer par ces ((alliés)) et mis sur les bancs des traîtres.
    Et le piège U.S se refermera sur lui , puis la Chine ensuite
    Et ce sera échec et mat ont éteint la lumière.

    J'aime

  3. 11 mai 2018
    première fois que je lis sous la plume du Saker une telle attaque frontale contre Poutine (lui et sa famille avaient émigré aux USA, après que le pays sous la gouvernance plus que désastreuse de ce poivrot d’Eltsine via les mafias russo-étasuniennes, qui avaient mis à sac la Russie (et commençaient leur sale besogne de dilapidation systématique des richesses de ce grand pays)…
    attaque du genre :
    « … Il y a eu des développements majeurs la semaine dernier, tous mauvais, dont la renomination par Poutine de Medvedev comme Premier ministre et l’invitation à Moscou de Bibi Netanyahou pour le défilé du Jour de la victoire à Moscou, même s’il a bombardé la Syrie, un allié de la Russie, la veille de sa visite. Une fois à Moscou, Netanyahou a comparé l’Iran à – quoi d’autre ? – l’Allemagne nazie. Comme c’est original et profond, en effet ! Puis il a ordonné de bombarder la Syrie une second fois, pendant qu’il était encore à Moscou. Mais que pouvons-nous attendre d’un narcissique en adoration pour lui-même qui trouve approprié de servir de la nourriture au Premier ministre japonais dans une chaussure spécialement fabriquée pour cela ? L’homme est clairement cinglé (ce qui ne le rend en aucune manière moins mauvais ou moins dangereux). Mais c’est la réaction russe qui est totalement dégoûtante : rien, absolument aucune. Contrairement à d’autres, j’ai clairement expliqué que ce n’est pas la responsabilité de la Russie de «protéger» la Syrie (ou l’Iran) des Israéliens. Mais il ne fait aucune doute à mes yeux que Netanyahou a fait publiquement un pied de nez à Poutine et que Poutine l’a encaissé. Malgré tout mon respect pour Poutine, cette fois il a permis à Netanyahou de le traiter exactement comme Trump a traité Maceron. Sauf que dans le cas de Poutine, il a été traité de cette manière dans sa propre capitale. C’est encore pire. … »

    1) il est clair que les Russes étaient au courant des bombardements sionistes sur la Syrie (la non vente des S300, ne serait plus due au seul hasard !), 2) Poutine agirait de telle manière, que ses soutiens occidentaux se lassent de ses nombreux retournements circonstanciels, qu’il ne s’y prendrai pas autrement !, 3) en Syrie, à preuve du contraire, c’est toujours le président Assad qui est le vrai patron !, et c’est toujours à lui de décider (et lui seul) qui part ou qui reste, non ?!

    ainsi que cette ordure de Netanyahou :
    « … Quant aux Israéliens, leur « stratégie sophistiquée » est primitive à l’extrême : d’abord parvenir à ce que Trump crée des tensions maximales avec l’Iran, puis attaquer les Iraniens en Syrie de la manière la plus visible et la plus arrogante possible, provoquer des représailles de la part de l’Iran, puis brailler «OI VEY !!!» d’une voix la plus forte possible, mentionner l’Holocauste une ou deux fois, le mélanger au chiffre de «6 millions de victimes» puis faire attaquer la Syrie par les États-Unis. … »

    l’instrumentalisation systématique de l’Holocauste (ça c’est pas trop nouveau…) pour des raisons à la fois politiques et bassement mercantiles !

    [Il est intéressant de noter que tout en se plaignant de «l’Iran nazi», Netanyahou a dit quelque chose de très profond et vrai. Il a dit : «Une importante leçon historique : lorsqu’une idéologie meurtrière apparaît, il faut la repousser avant qu’il ne soit trop tard». C’est en effet exactement ce que la plupart des gens dans le monde ressentent à propos d’Israël et de son idéologie sioniste, mais hélas leur voix est totalement ignorée par ceux qui les gouvernent. Donc oui, il me semble qu’il est «trop tard» et que les conséquences de notre lâcheté collective – la plupart d’entre nous sont absolument terrifiés de dire la vérité sur nos suzerains sionistes – nous coûtera à tous un prix terrible.] … »

    c’est pour cette raison essentielle qu’il faut laisser pleine initiative à ceux qui veulent vraiment libérer tout le territoire syrien du joug des envahisseurs de tous poils (étasuniens, français, anglais, turcs, sionistes, et la ribambelles de terroristes aux noms interchangeables), vous aurez compris qu’il s’agit de deux membres éminents de la résistance, les Syriens et les Iraniens (+ les différents Hezbollah qui jouent un rôle essentiel aux frontières syro-libanaise et syro-irakienne).

    23 mai 2018
    L’arrestation de militaires français risque de bien nuire aux américains et à leurs alliés
    « … Le 17 mai, un groupe de militaires français se dirigeant vers la province de Hassaké a été arrêté par l’armée syrienne. La question qui se pose maintenant est de savoir comment l’arrestation de soldats français pourra modifier l’équilibre des forces en Syrie.
    Le spécialiste du Centre syrien de gestion des crises et des guerres de prévention, Akram al-Shalli, a confié à l’agence de presse russe Sputnik que l’armée syrienne avait déjà interpellé de nombreux officiers des services de renseignement des États-Unis, de la Grande-Bretagne, de certains pays arabes et d’Israël, sans manquer les 300 militaires français de différents rangs qu’elle a récemment arrêtés.
    Selon al-Shalli, Damas est fortement sous pression pour la libération des militaires étrangers détenus.
    Mais, le gouvernement syrien ne cédera pas aux pressions étrangères, car l’arrestation des soldats étrangers lui accordera un double avantage : les Occidentaux n’ont pas pu mener à bien leur mission en Syrie (la dernière frappe de missiles n’a pas causé de dégâts importants, NDLR) ; secundo, il s’agit d’un atout supplémentaire pour des négociations avec les forces étrangères.
    Le spécialiste syrien estime que le règlement pacifique de la crise syrienne est indissociablement lié à la situation prévalant sur le champ de bataille.
    «À l’heure actuelle, les agresseurs cèdent constamment du terrain et rebroussent chemin, sans pour autant pouvoir prendre d’assaut les positions de l’armée syrienne. Voilà pourquoi, le gouvernement syrien aura le dernier mot à dire et pourra s’imposer lors des négociations», a-t-il indiqué. … »

    il ne s’agit évidemment pas des quelques 70 militaires « snipers » français qui auraient été arrêtés par l’armée syrienne à un poste de contrôle dans la province de Hassaké.

    Aimé par 1 personne

  4. (Trois fois que je poste le lien ci-dessous dans la page commentaires de l’article ; UNE RÉUNION SOUS TERRE DANS UN BUNKER À
    JÉRUSALEM, peine perdue, à chaque fois il disparait dans le grand trou noir d’où on ne sort jamais, j’essaie ici.)

    1948-2018 : Noces de sang pour Israël

    « Mais une fois encore, dès qu’il s’agit de nommer l’oppression subie par les Palestiniens, les mots sont démonétisés, vidés de leur substance, frappés par une censure invisible. On connaît la rengaine au « droit imprescriptible d’Israël à se défendre » ! Quant aux colonies ce sont des « implantations », le mur de séparation « un mur de sécurité », Israël une « démocratie », les manifestants de Gaza et tous les résistants à l’occupation des « terroristes ». Dans cette novlangue invasive et totalitaire, les expressions apparemment les plus anodines étant là pour nous tromper, nous leurrer et pire, nous interdire de penser… « Sournoises à l’excès, ces formules laissent entendre que deux peuples s’affrontent sur le champ de bataille, alors qu’il s’agit de la révolte d’un peuple colonisé contre le colonisateur. Elles font comme si le conflit provenait d’une double intransigeance et qu’il suffisait, au fond, de ramener à la raison les forces antagonistes pour rétablir la paix » [6]. Quelle illusion et quel atroce mensonge que de renvoyer les victimes dos à dos avec leurs oppresseurs et leurs bourreaux !

    http://www.geopolintel.fr/article2020.html

    J'aime

  5. D’accord avec vous, mais le mot socialiste a été déshonoré bien avant ce ce Veau aux hormones (ie Hollande), — scélérat risible et lubrique –, en 1914, lorsque nous avons vu ces socialistes participer à la première guerre impérialiste.

    Aimé par 2 personnes

  6. D’après la télévision syrienne Al-Ikhbaria, qui cite une source militaire, un aéoroport militaire sis dans le centre de la Syrie (Homs) a été visé par des missiles iennemis et que la DCA syrienne les a interceptés. Sana, elle, rapporte en citant son correspondant à Homs, : explosions aux alentours de l’aéroport militaire Daleadans le rif de Homs..

    Aimé par 1 personne

  7. Selon le beau temps aperçu d’une lucarne dans n’importe quelle agglomération, il ne se passe rien dans le monde.
    On peut habiter à 10 kilomètres d’un lieu bombardé et ne pas savoir exactement ce qui c’est réellement passé.
    On peut se trouver près du front et ne pas savoir qu’on est en guerre.
    Tous les médias ne rapportent au mieux que 3% de ce qui ce passe réellement au Moyen-Orient. Ou partout ailleurs.
    C’est sélectif.
    Nous le sommes tous d’ailleurs.

    Aimé par 1 personne

  8. le véritable Djihad! 😉
    (en traduction automatique on n’a ‘from our jihadist history in Quseir).

    pas la première fois que le sens d’un mot est dévoyé et détourné: qui peut se proclamer ‘socialiste’ après les 5 années de présidence hollande?

    Aimé par 2 personnes

  9. Ces bombardements ont coincidé avec une attaque de deux positions de l’AAS, qui a repoussé cette attaque en expédiant en enfer au moins une dizaine de salapistes, donc ce fut un appui direct à cette offensive de Daech à coup de véhécules piégés conduits par des salapokamikazes.

    Aimé par 1 personne

  10. tu peux le dire: les Russes n’aident pas beaucoup leurs alliés, pas suffisamment!
    les Russes donnent l’impression de vouloir être acceptés dans le concert des nations occidentales, alors que le parrain de la mafia, les usa, n’ont jamais eu l’intention de considérer la Russie post-soviétique comme leur égal!

    de l’autre côté les usa n’attendent qu’une chose chaque matin c’est de partir en guerre..

    Aimé par 1 personne

  11. Cela fait penser à Surkov, l’envoyé spécial de la Russie dans le Dombass

    http://russiepolitics.blogspot.fr/2018/05/gorlovka-la-bataille-du-donbass-t-elle.html#comment-form

    La position russe sur la question du Donbass est assez ambigüe. D’une part, elle aide la région sur le plan humanitaire, économique, juridique. Mais sans implication militaire réelle. Car, d’un autre côté, la pression internationale est forte et elle ne sait pas comment réagirait l’Occident à une intervention directe.

    Cette position légaliste de la Russie, qui se cache derrière des accords de Minsk inappliqués, a été celle défendue par le conseiller du président V. Surkov. Le résultat n’est pas brillant: l’armée ukrainienne s’est renforcée, la Russie est passée du statut de garant des accords de Minsk à celui de partie au conflit, les réunions du format Normandie se font sans elle, la question des forces de paix est lancée contre son avis pour une opération sur l’ensemble du territoire du Donbass et non pas sur la ligne de combat. Bref, les seuls auxquels la communauté internationale demande l’exécution des accords de Minsk sont les Russes, qui ne peuvent les exécuter puisqu’ils ne les concernent pas. En attendant, toujours pour ne pas fâcher les partenaires occidentaux qui continuent à adopter des sanctions et à durcir le ton, les élections dont le Donbass a besoin pour renforcer ses institutions politiques sont reportées, n’ont toujours pas été réalisées. Quant à l’Ukraine, elle joue en justice avec des revendications loufoques, elle met aux arrêts des marins russes, elle se sent protégée tant que la Russie hésite à agir.

    La Russie refuse de voir la guerre, elle se développe sans elle, contre elle. Cette faiblesse de la Russie sur ce dossier est parfaitement ressentie en Occident, qui en use et … en abuse. Espérons que cet abus justement conduira la Russie à plus de fermeté dans la région. C’est tout aussi vital pour le Donbass que pour elle.

    Aimé par 2 personnes

  12. La Russie n’est pas très claire avec la syrie
    http://www.presstv.com/DetailFr/2018/05/23/562703/Syrie-lenvoy-spcial-de-Poutine-rencontre-Bachar-alAssad

    Le président syrien Bachar al-Assad a rencontré ce mercredi à Damas Alexandre Lavrentiev, l’envoyé spécial du président russe.

    Ce dernier s’est félicité de la libération de Damas et de la reprise du contrôle de sa banlieue par le gouvernement syrien, rapporte Mehr News.

    « Le gouvernement et la nation russes ont une part dans ces victoires, qui ne cesseront jusqu’à l’éradication du terrorisme », a déclaré al-Assad, qui a exhorté à la mise en œuvre des décisions de la récente réunion de Sotchi.

    « Certains acteurs internationaux, qui ont un point de vue irréaliste à l’égard de la situation en Syrie, sont un obstacle au progrès du processus politique. Nous les appelons à cesser leur soutien au terrorisme et à être plus réalistes. »

    D’autre part, Alexandre Lavrentiev a indiqué que la récente réunion de Sotchi avait donné un nouvel élan aux relations des deux pays. Il a appelé les parties internationales qui sont en faveur d’une solution politique au conflit syrien à prendre en compte les évolutions et les efforts de Damas en ce sens.

    Aimé par 2 personnes

  13. c’est tres malheureux pour l’otan à encore une fois perdu la batail.alors le centres du commendement syrien fait une eurrer grave en laissent ses soldat sans protection des defenses anti-aerienne,1 quel sont le genre de communication utiliser dans toutes les ligne de front part l’armee syrien? il doivent premierement arranger cet eurrer pcq à la prochaine fois ça se repetes plus. 2 ils faut déploier le batterie anti-missiles et aerienne dans ce zone que sa soit operationel 24h sur 24.3 c’est une reponse de l’otan à l’envoyer special de poutine en syrie.

    J'aime

  14. mouais … selon « machin » … bref encore et toujours du baratin invérifiable. Selon les Russes il ne s’est rien passé.

    J'aime

  15. << secourir des éléments d’une force d’un pays de l’OTAN >>
    ne me dites pas qu’il s’agissait encore des même français 😂 😂 😂

    Aimé par 2 personnes

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.