Analysis

Péninsule coréenne: La fin d’un mince espoir de paix

Avant l’annulation du sommet de Singapour, devant réunir pour la première fois dans l’histoire les dirigeants américain et nord-coréen, une série de questions et de malentendus laissaient entendre que ce sommet historique allait être saboté.

L’ouverture que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un a voulue en direction de la Corée du Sud visait non pas le désarmement de son pays et sa reddition mais d’aboutir à la signature d’un Traité de paix avec la Corée du Sud dans un premier temps, puis une normalisation totale des relations bilatérales avec Séoul avec en ligne de mire, le développement des relations économiques et commerciales. Kim Jong-Un a comme priorité l’économie. Cet objectif ne pouvait être atteint sans la réduction de l’influence extérieure sur le pouvoir sud-coréen.

En acceptant le principe du désarmement, Pyongyang ne pouvait céder ses armes stratégiques de dissuasion que contre:

  1. Un retrait militaire US du territoire de la Corée du Sud et par dessus tout le rapatriement aux Etats-Unis des armes nucléaires US déployées secrètement au Sud;
  2. Une réduction des effectifs militaires US déployés à Okinawa, Japon et à Guam, dans l’océan pacifique;
  3. La cessation des vols de reconnaissance des aéronefs et drones US près de l’espace aérien nord-coréen;
  4. La levée des trains de sanctions multiformes frappant la Corée du Nord depuis plus de 60 ans.

D’un autre côté, les milieux néoconservateurs et le Deep State ne pouvait concevoir une rencontre entre Donald Trump et Kim Jong Un que dans le cadre d’une reddition complète et inconditionnelle de la Corée du Nord,  son désarmement total et le changement de son régime et l’occupation temporaire de son territoire avec l’instauration d’un tribunal de vainqueurs de type Nuremberg et la mise à mort de son dirigeant.

Dès lors, il semblait inpensable que la première puissance mondiale, forte de son exceptionnalisme historique, puisse se résoudre à traiter avec la Corée du Nord, un petit pays pauvre, isolé et assiégé, sur un quelconque terme d’égalité.

Cet état d’esprit est illustré par ce commentaire émanant d’un officiel du Pentagone en charge du dossier:  » Ils n’ont aucun autre choix que de signer un acte de reddition, de préférence à bord du porte-avions à propulsion nucléaire USS Harry S Truman, et démanteler l’ensemble de leur structure étatique anachronique en nous livrant au préalable l’ensemble de leurs ogives atomiques et missiles balistiques« . Suivra après cela une période de transition assistée durant laquelle Washington et ses alliés aideront Séoul à achever un long et pénible processus de réunification pour les populations du Nord, lesquelles seront toujours considérés comme des citoyens coréens de seconde classe à cause de leur accent et de leurs manières.

Du déjà vu ailleurs? Une reddition sans conditions est toujours dure à faire passer pour n’importe quel dirigeant, même à la tête d’un pays faible et désarmé.

L’un des idéologues à sonner le pas de charge contre l’initiative nord-coréenne fut John Bolton. En évoquant sans hésitation un désarmement de type libyen aux funestes conséquences pour la Libye par la suite, il ne pouvait qu’hérisser les nord-coréens. Car s’il y a bien un pays qui a suivi de très près ce qui s’est passé en Libye, c’est bien la Corée du Nord. Ce pays a d’ailleurs fait les frais du retournement de veste assez spectaculaire du Colonel Gaddafi en acceptant non seulement de livrer son programme nucléaire embryonnaire mais également les machines et les ingénieurs nord-coréens à ses adversaires. Ce n’est pas tout, Gaddafi s’est retourné contre la Chine et la Russie et a commis une immense erreur en proposant des compensations ou indemnités d’une guerre qui n’a jamais eu lieu pour contenter certains pays occidentaux et acheter ou plutôt reporter une attaque militaire contre son régime.

Très peu de médias se sont intéressés au sort des travailleurs et des observateurs nord-coréens en Libye après que ce pays ait accepté d’échanger l’abandon de ses armes contre un retour dans « le concert des nations » et l’attrait d’investissements étrangers. Aucun média n’a retracé le parcours chaotique de dizaines de nord-coréens pris au piège dans la guerre civile libyenne et qui devaient faire face à l’hostilité des rebelles et le refus des pays voisins (Tunisie et Egypte) de les recevoir même pour transiter vers leur pays.

Le scénario libyen fut réitéré aussi bien par Mike Pence, le vice-président US que l’ensemble des médias mainstream pour lesquels la tentative d’ouverture nord-coréenne résultait des pressions que la « communauté internationale » ne cesse d’exercer sur le régime de Pyongyang.

Et pour mieux démontrer la puissance de Washington et  sa volonté à réduire à néant le régime nord-coréen qui a osé défier l’empire, des exercices militaires conjoints avec la Corée du Sud simulant une invasion de la Corée du Nord ont achevé le peu d’espoir suscité par les jeux olympiques d’hiver.

Moralité: on ne négocie pas avec la superpuissance; c’est la reddition pure et simple, sans conditions ou la disparition.

 

Publicités

Catégories :Analysis

57 réponses »

  1. Je viens de lire seulement maintenant votre analyse. Mais il me semble que Kim se débrouille bien pour le moment. Trump avait annoncé l’annulation du RV et puis de nouveau plein d’espoir pour ce RV du 12 juin. Il se trouve que le lieu n’a jamais été confirmé par le Nord et il semble que Singapour a été décidé par les néocons d’Amérique qui vous en doutez q’ils feront nécessaires pour le piéger à un moment. C’est de touute façon un déplacement dangereux pour KIm et la logique serait que Trump aille à Pyungyang pour le rencontrer comme avait fait Nixon avec la Chine. Chose très drole est que La Maison Blanche a édité des monnaies de souvenirs de la rencontre historique de des 2 avec le lieu comme Pyungyang et cette monnaie est vendu aux touristes en ce moment à Washington.
    Les neocons militaires qui entourent Trump et la classe riche du Sud qui est mouillé jusqu’au cou dans les finances internationales empêchent que les choses se déroulent tout seul. Il y aurait de grands gisements de minerai dans le Nord et ceux là aimeraient tellement avoir le tout sans ce Kim qui garde le pays…Mais je suis optimiste comme il est une personne perspicace et a réussi à déjouer leurs menaces jusque là. (Ne peuvent il pas trouver autre chose que ces vieillies rengaines risibles de menaces ? On rigole un peu mais étonné du manque d’imagination à ce point… )

    Aimé par 1 personne

  2. @strategika51

    Je ne savais pas les Nord-Coréens si chiant, tu peux nous en dire plus sur cette histoire de convoi qui voulait rentrer dans un convoi américain, il voulait faire une guerre USA vs NK en plein centre d’Alger 🙂

    Je n’étais pas au courant de l’histoire de Kadhafi qui a livré des nord-coréen au américain pas cool de sa part.

    Heureusement que tu es là pour nous donner ses petites anecdotes tu devrais en donner encore plus.

    Aimé par 1 personne

    • Pourquoi les russes et les chinois sont restés de marbre face aux appels à l’aide de Gaddafi lors de l’assaut contre son complexe? C’est à cause de son retournement de veste et pas que ça. A un moment il s’est retourné contre la Chine en Afrique.
      Le premier bâtiment de surface à avoir ouvert le feu sur la Libye n’est ni britannique ni français ni italien: c’est une fregate sud-coréenne en représailles à l’affaire de l’autoroute Benghazi-Tripoli, la Corée du Sud avait perdu 5 milliards de dollars dans cette mésaventure.
      L’artillerie navale britannique plus efficace a pris le relais.
      Les Soudanais profiterent pour faire des incursions punitives en Libye.
      Tout le monde voulait se venger.

      Aimé par 4 personnes

      • Il m’est arrivé de dire aux défenseurs de kadhafi, pour que Dieu laisse quelqu’un finir comme ça ce n’est pas pour rien.
        C’est bien qui ne devait pas être si net que ça.
        Je comprends mieux maintenant merci pour tes informations.

        Aimé par 1 personne

        • Informations informations c’est vite dit.
          La fiabilité des sources qui ont remonter les informations à strategika51 sont elles sûre et crédible.
          Tout le monde peut être manipuler par des mensonges que nous ne pouvons pas contrôler.
          Le monde n’est il pas une mise en scène à l’échelle planétaire.
          N’empêche que rien n’est impossible.

          Aimé par 1 personne

      • alors cela c’est incroyable! il n’y a bien que vous, Strategika, pour nous sortir l’histoire de la frégate sud-coréenne qui a été la première à tirer sur la Libye! 🙂

        ce n’est pas un george malbrunot, ou n’importe lequel des télégraphistes qui tapinent dans les officines de propagande, et qui viennent vous voler des informations, qui nous raconteraient cela..

        (oui, on est bon public 😉

        Aimé par 2 personnes

        • C’était un destroyer, le DDH-981. Officiellement, il a servi à évacuer 32 sud-coréens bloqués en Libye -le 04 mars 2011. Mais il est resté dans les eaux territoriales libyennes jusqu’au mois de juillet pour « soutenir l’effort de guerre »
          Pour une recherche sur le net à ce sujet quasi inconnu, voire Roks Choe Yeong.

          Aimé par 2 personnes

  3. Merci pour ta réponse Stratégika51 chokran !
    Non je ne te fais un procès d’intention…mais Foxhound lui c’est autre chose…il suffit de le lire… depuis l’histoire des fonctionnaires algériens je le perçois différemment et comme je l’ai dit je venais ici le lire LUI en particulier en comments…Je pensais que c’était un anti impérialiste mais je me gourais

    Saha ftorkom il est time pour la rupture de jeun où je me trouve

    J'aime

  4. L’accord était mal parti car il n’avait d’interet que pour les coréens (nord et sud), Les americains n’en veulent pas, les chinois et les japonais non plus (on prefere deux petite corées a une plus forte qui pourrait les concurencer economiquement et politiquement)…..

    Aimé par 1 personne

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.