Analysis

Après les F-35, des Su-57 en action en Syrie

Il fallait une réponse à l’annonce par Israël de l’usage au combat de chasseurs bombardiers Lockheed Martin F-35 Lightining II au Levant. C’est chose faite: le ministère russe de la Défense affirme que des chasseurs bombardiers Sukhoï Su-57 ont ciblé des objectifs rebelles en Syrie avec des missiles de croisière avancés.

su57358025.jpg

Nous avons donc deux avions de combat de cinquième génération en opération au Moyen-Orient. Au delà du match commercial, puisque le label combat proven (éprouvé au combat) est le meilleur argument marketing en ce qui concerne les systèmes d’armes produits par les grands consortiums militaro-industriels, se profile une compétition de très haut niveau que très peu de pays sont en mesure de maintenir.

Il s’agit également d’un rare duel dans l’histoire de l’aviation de combat tel que l’on avait jamais vu depuis les jours pionniers des as du combat aérien de la première guerre mondiale à l’instar de Manfred Von Richtofen alias le Baron Rouge, René Fonck ou encore Ernst Udet et Billy Bishop.

Les machines et la technologie ont pris le relais des hommes et il est peu probable que l’on assiste à un combat air-air (dogfight) direct entre le F-35 et le Su-57 ou du moins pas comme dans le cinéma.

Les enjeux financiers et commerciaux sont si énormes que la moindre avarie à l’un des deux superbes appareils high tech peut engendrer des dizaines de milliards de pertes.

Cependant, au delà de l’aspect commercial, la touche de romantisme y est. En termes d’images, la présence du Su-57 en Syrie et du F-35 évoluant autour de l’espace aérien syrien est l’équivalent de la charge symbolique et dualiste contenue dans le film Rocky IV (1985) où deux boxeurs (joués par Sylvester Stallone et Dolph Lundgren) incarnent le paroxysme bipolaire de  la guerre froide.

 

8778.jpg

Affiche limitée du film Rocky IV destiné au marché russe

Les deux appareils, lourdement assistés par des systèmes d’alerte et de surveillance avancés de type AWACS,  ont utilisé des missiles de croisière Air-Sol contre leurs cibles respectives en demeurant hors d’atteinte des défenses antiaériennes adverses. On distribue des punchs spéctaculaires pour être vu. C’est du spectacle dissuasif.

Au dessus du chemin de Damas, le firmament  se remplit du nec plus ultra de ce qui ce fait en matière d’avions de combat et ceci n’est pas signe annonciateur de beau temps.

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Catégories :Analysis

57 réponses »

  1. @Kremlin’ bot
    Excuse de ne répondre que maintenant ; et en dehors du fil… enfin… je me débrouille mal avec ce blog bien que je le lis avec un immense plaisir.
    Déjà en pleine WW2 quand le vieux fumier (que les gens naïfs et peu renseignés continuent à considérer comme le plus grand homme politique du XX siècle) a reçu son émissaire de retour des Balkans (il s’agissait de Fitzroy Mc Lean) pour qu’il lui rende compte de l’état des lieux, l’affaire était pliée.
    Mc Lean lui déclare qu’en Yu deux guérilla antifascistes sont actives: L’une – royaliste – quasi exclusivement composée de Serbes ; et l’autre communiste : multiethnique, malgré une écrasante majorité de Serbes dans sa composition.
    « Et laquelle est plus efficace?
    La communiste, monsieur le premier ministre ; mais je vous préviens, son chef est un stalinien.
    Eh bien, nous allons fournir notre aide logistique exclusivement à la résistance communiste.
    Quand Mc Lean s’est mis à parlementer en faveur de la résistance royaliste, lui exposant le projet politique de Général Mihailovic fondé sur des valeurs démocratiques, il lui a cloué le bec par une boutade: Vous compter vivre en Yu après la guerre?
    Non Monsieur le premier ministre.
    Eh bien, moi non plus!
    Je ne suis pas en mesure de vous donner la date exacte, mais àp de ce moment la résistance royaliste serbe n’a plus eue droit à la moindre aide ; sauf la fourniture d’un radio-transmetteur au général Mihailovic grâce auquel les communistes ont réussis à le capturer après avoir reçu en cadeau les codes chiffrés et toutes les autres informations de la part des Anglais.
    Les réserves d’or de l’état yougoslave que l’ancien régime avait gardé dans les banques anglaises, par précaution devant l’invasion allemande, avait servies à payer ces services.
    Car dès la chute de l’Italie fasciste, la quasi-totalité d’armes disponibles était donné au communistes ; je me souviens vaguement d’un passage dans ses mémoires où il le « regrette » car « Tito se serve surtout avec cet armement pour tuer les Serbes au leu de combattre la Wehrmacht comme on s’était mis d’accord ».
    Après la guerre, c’est bien WC qui ordonne l’organisation de la farce de référendum qui n’était destiné qu’à donner une apparence de légalité au projet politique criminel d’installation de la dictature stalinienne en Yu.
    En Grèce c’est plus ou moins la même histoire mais aux protagonistes inversés car la perfide Albion étant une thalassocratie, elle trouvait beaucoup plus intéressant d’avoir la Grèce au sein de sa sphère d’influence.
    @ 8parabellum8
    Tu peux avoir raison malgré tout ; je remarque quand même une immense différence entre la Russie actuelle qui a décidé de renouer avec la continuité historique, spirituelle, politique… de la Russie tzariste, et l’URSS.
    Je pense que Fox l’a magnifiquement analysé : n’attendez pas que la Russie sauve, comme dans un film hollywoodien – à la façon d’un superman – tous les peuples maltraités du monde.
    Qu’elle défende ses propres intérêts avant tout ; mais qu’elle les défende à partir des valeurs telles que la justice et la dignité auxquelles tous les peuples du monde ont le même droit ; je serais content et lui reconnaissant à vie.
    Si elle le fait à la façon des magouilleurs français de la fin du siècle des lumières : égalité… tutti quanti et la prédation carnassière sous le manteau… qu’elle aille se faire foutre et qu’elle disparaisse à jamais ; je n’ai pas besoin de cette Russi-là.

    Aimé par 3 personnes

  2. @Strategika. De mémoire et devant ses pertes en pilotes, des renforts en pilotes RAF ont été amenés et, selon les pilotes argentins, cela se traduisait par un saut qualitatif important les RAF étant nettement supérieurs aux pilotes de la Royal Navy. J’ai quand même sursauté en lisant que l’IAF faisait partie des 5 meilleures armées de l’air du monde, armées où la britannique était présente et la française absente.

    Aimé par 1 personne

    • Effectivement. L’IAF est l’une des meilleures forces aériennes au monde (nombre d’heures de vol record pour une superficie si réduite (formation aux USA), nombre de sorties record, enorme expérience au combat, équipement dernier cri et toujours en avance grâce aux amis de Martin Marietta and co., un nombre très élevé d’appareils opérationnels proportionnellemt au nombre d’habitants, une politique d’engagement très révolutionnaire et exempte de la très lourde procédure bureaucratique française par exemple, enfin un budget illimité…)

      J'aime

      • Ce n’est pas que l’IAF soit parmi les 5 qui m’a fait sursauter mais le fait que la RAF y soit et pas l’armée de l’air française.

        J'aime

      • Je viens de relire les chapitres traitant des combats du livre de Pierre Razoux sur la guerre du Kippour. Lors des dogfights, les pilotes israéliens descendaient 18 avions arabes pour 1 perte israélienne. On comprend pourquoi que les pays arabes voisins se soient bllindés en défense anti-aérienne. parcequ’au niveau pilotes, il y avait comme un problème.

        J'aime

        • C’est dur d’allouer des ressources pour entretenir une force aérienne quand la majorité de la population survit à peine.
          Plus dur est de former des pilotes de qualité.
          Les heures de vol sont chères.
          Les pièces de rechange on en parle même pas.

          J’ai assisté en 2007 au crash d’un chasseur Mig-21 « Fishbed » d’un pays classé parmi les plus pauvres.
          J’ai appris plus tard que la perte de cet appareil représentait la disparition de 50% de la force aérienne operationnelle.

          Aimé par 1 personne

  3. Un dogfight entre les deux est hautement improbable et le résultat quasi connu d’avance. De mémoire les F16 foutaient la branlée aux F35 et les F16 ont pris un 6-2 en leur défaveur contre les Rafale. Rafale contre F35 pourrait donner un score de pétanque où le F35 serait fanny.

    Aimé par 1 personne

    • « Un dogfight entre les deux e…. De mémoire les F16 foutaient la branlée aux F35 et les F16 ont pris un 6-2…  »
      A la base le JSF n’a pas été conçu comme « dogfighter » -on se demande d’ailleur à quoi il a été pensé-. C’est un supposé chasseur-bombardier, mais surtout bombardier, mais avec seuleument quelques bombes. Sa structure, sa cellule, son aérodynanmisme, son autonomie etc…ne favorise pas du tout un combat dogfight . Si chasseur il est, c’est en utilisant un autre mythe à la con, le BVR. A tous les coups, garanti! Ca fera choux blancs. Tu peux regarder le celebre commentaire de Pierre Sprey.

      Tout est dit. Sauf qu’il y a comme par maggie d’autres videos qui démontent ce que Pierre Sprey dit, en général c’est des officiers… général liés comme par hasard à ….Lockheed où au complexe militaro-industriel, quand ils ne visent pas carrément des postes pour promouvoir leur carriere.

      Aimé par 1 personne

  4. On a souvent l’habitude de comparer les F-35 au SU-57, en réalité c’est une erreur. Dans l’arsenal occidental l’avion qui se rapproche le + du SU-57 est le F-22 Raptor. Quoiqu’il en soit pour ces qui est des avions pretendument « furtif » ça craint. Les nouvelles technologies radars d’un coté comme de l’autre sont en perpetuelle evolution, et dans un avenir trés proche la furtivité ne se sera plus qu’un mauvais souvenir, histoire d’en finir avec ce mythe.
    Pour la petite histoire, sachez que recemment en 2015, dans un pays arabe, les Emirats si mes souvenirs sont bons, ont conçu un radar -avec l’aide des ingenieurs et scientifiques ukrainiens- qui a detecté sans trop de problème et à l’insu de ce dernier un F-22 Raptor qui se dirigeait vers ce pays. C’est une nouvelle qui n’est pas tres fanfaronnée par les médias du système, ça en dit long sur le mythe de la furtivité.
    Si un pays arabes du Golfe -avec l’aide des ukrainiens, pays ravagé comme on le sait- a conçu un radar apte à detecter le nec + ultra des avions US, je vous laisse facilement imaginer ce que russes, américains, européens et chinois savent faire dans ce domaine.
    Toutes les opérations du F-35 se sont fait à des centaines de km du ciel syrien. Puis c’est là qu’ un vilain volatile a eu la trés mauvaise idée de « canarder » le nec + ultra de la technologie US….On a pas fini de nous prendre pour des cons. Pour du bilan…c’est du bilan.
    La réciproque est vraie aussi, l’avion russe en depit de ces trés nombreux problèmes a du faire semblant de lacher quelques bombinettes -dont personne ne connait le succés- histoire de montrer que la Russie fait un peu mieux que les US dans ce domaine. Cependant personne n’est dupe, c’est du marketing au dessus d’un pays exsangue.

    Aimé par 3 personnes

    • Absolument Fox!
      Le Su-57 est un avion de combat qui se rapproche du Raptor F-22.
      Ce dernier se fait un peu trop discret et même les médias proches du complexe militaro-industriel n’en parlent plus beaucoup depuis l’interruption de sa chaîne de production.
      Dans les faits, l’avion de combat le plus utilisé lors des guerres du Moyen-Orient reste la dernière variante du F-15
      M-61A1; 4x AIM-9 Sidewinder; 4x AIM-120 AMRAAMs; 8x AIM-120 AMRAAM

      Aimé par 3 personnes

      • « … F-15 M-61A1; 4x AIM-9 Sidewinder; 4x AIM-120 AMRAAMs; 8x AIM-120 AMRAAM »
        Dans le F-15 le seul truc qui reste à peu prés correcte c’est le M-61 vulcan. Bien que cet avion n’a jamais vraiment brillé -contrairement à ce qu’affirme la propagande tapageuse occidentale-, et encore moins en dogfight.
        Sinon pour les « AMRAAM » et le trop fameux BVR, tu a été l’un des tous premiers à rapporter que le SU-22 syrien abattu par les américains c’était grace à un groupe de EF-18 -on s’entend que c’est des F-18, tout au moins la la cellule, il y a de trés nombreux dérivés, dont la derniere version étant le Boeing EA-18G Growler – qui ont tiré un certain nombre de AIM-120 C/D, et le SU-22 bien que lourdement armé en a esquivé un certain nombre.
        Pour rappel le SU-22 est un avion conçu dans les années 50-60, dont la cellule était basé sur le SU-7.

        C’est un chasseur bombardier, où plutot bombardier leger qui tourne comme un char d’assaut, il n’est pas du tout optimisé pour le combat tounoyant. Et malgrés ça, le pilote syrien a reussi a esquivé de trés nombreux missiles tiré contre lui, preferant continuer sa mission jusqu’au bout, puis a été abattu, car seul contre plusieur F-18. Les avions US ont tiré une volée chacun de AIM-120, pour pouvoir l’abattre. Ce qui n’est pas trés glorieux.
        Comme toujours l’Amérique echoue dans ce qui est sensé etre son point fort. Qu’es ce que ça pourrait donner en cas de vrai combat ?
        Au cas où, le radar du SU-30 -des autres comme Mig-35, et SU-35, J-20, J-11 etc…n’en parlons pas- est capable de detecter n’importe quel F-22 à au moins 80-90 km. Inutile d’en dire plus pour le F-35.

        Aimé par 3 personnes

        • Je vais en faire une maquette. Le Fitter manquait à l’appel.
          Je suis un puriste anti BVR à la base dont mon commentaire à ce sujet serait au mieux biaisé.
          Lors de la guerer des Malouines, les pilotes argentins allaient naïvement au devant du Dogfight avec des Mirage III et des A-4 Skyhawk face aux Sea Harrier britanniques qui ne voulaient pas engager le combat à l’altitude idéale de l’adversaire.
          Pour le F-35, le battage marketing a commencé. Il faut bien justifier les milliards engloutis par la corruption…

          Aimé par 4 personnes

  5. Strategika51
    « … Au dessus du chemin de Damas, le firmament se remplit du nec plus ultra de ce qui ce fait en matière d’avions de combat et ceci n’est pas signe annonciateur de beau temps. … »
    c’est ce que vous laissiez déjà entendre lors du dernier sommet à Sotchi, ou l’entrevue Poutine Assad était plutôt (très ?) tendue (c’est ce que vous écriviez, mais nous n’avons jamais pu lire l’article du compte rendu de cette rencontre, à cause de… ?)

    Poutine le dit publiquement sur tous les tons, il défendra (quasi exclusivement) les intérêts des Russes (ce qui n’est pas condamnable en soi, mais…). Il se veut, (voudrait) très ostensiblement, au-dessus de la mêlée, en ce qui concerne les crimes des étasuniens, des sionistes, turques, etc., envers les alliés de la Syrie (cette attitude – soi-disant au dessus de la mêlée –, aura rapidement ses propres limites). Les Chinois font de même (sauf qu’eux ne reçoivent pas en grandes pompes, l’assassin Netanyahou, aussi, et en corrélation avec un sujet qui touche de près la présence ou pas des conseillers iraniens en Syrie (sur l’invitation légale, du président Bachar el-Assad, quand même…), donc cette info, ou deux conseillers (l’un chinois, l’autre russe) spécialistes de Proche-Orient déclaraient il y à peu, et sans équivoque possible, que si l’Iran se retrouvait en situation de guerre, ni la Chine, ni la Russie n’interviendrait dans ce conflit ! sous-entendu, l’Iran devra défendre ses propres frontières sans l’aide de l’un de ces deux états! (bonjour la « solidarité » de certains groupes de la résistance !) Ils mettaient sur le tapis les accords bilatéraux entre la Chine et les Etats-Unis, ou l’Allemagne, qui seraient soi-disant en danger…
    Poutine s’autorise à parler avec tout le monde, déclare-t-il publiquement, (tous les protagonistes en conflit en Syrie, mais qu’en sera-t-il du Golan ? ou des territoires occupés par l’entité sioniste ?). Dans ce cas précis, les choses sont nettement plus claires, puisqu’il reçoit régulièrement à Moscou ,l’assassin Netanyahou, et que leurs relations sont apparemment excellentes ! Poutine pensent très certainement au lobby juif (moins puissant qu’aux Etats-Unis, mais…), et aussi, si il y avait un retour massif des colons sionistes (les ex-russes (pas si sûr !) seraient entre un million à un million deux cent mille) occupants la Palestine, il se voit mal gérer une telle situation…) Avec son coup de la Crimée, et pour les Chinois le Tibet, là encore, il se voit mal reprocher aux sionistes l’annexion du Golan et des territoires occupés palestiniens (situation parfaitement ingérable, si il décide de s’implanter avec ses troupes aux Proche-Orient assez longtemps… mais ceci est une autre histoire) Les étasuniens ont beau jeu dans cette affaire, grâce en grande partie à cette équivoque russe.

    PS : la Chine rencontre de sérieuses difficultés avec son projet pharaonique : « une route, une soie », notamment, avec l’Inde de Modi à cause des relations désastreuses avec le Pakistan. En ce qui concerne l’Afghanistan, les Chinois ont semblent-ils trouvé un accord avec les étasuniens (sans doute sur le dos des Afghans eux-mêmes? le fameux slogan: gagnant-gagnant) La Chine et la Russie devraient bien réfléchir avant d’agir, car ils n’ont pas rencontré de telles difficultés avec l’Iran par exemple…

    Aimé par 6 personnes

    • Modi est un nationaliste indou et rien que le fait qu’il commence a mettre un peu d’eau v dans son vin vis a vis des chinois est a mon avis une grande victoire de la raison . je pense que Modi s’était vu comme le grand allié des USA et espérait en retirer ce que les japonnais et les sud coréen ont retirer de la guerre froide un grand développement industriel et économique !
      mais voila, les temps ont changés et Modi n’a rien pu retirer des USA pour son  » MADE IN INDIA  » !
      de guerre lasse et pressé par les échéances électorale il s’est donc résigner a se tourner vers le projet chinois !

      Aimé par 3 personnes

      • L’inde…le Pakistan…
        J’ai vu ce film récemment…
        Et j’ai été surpris par la théorie du complot qu’il présente…

        la réalisatrice anglo-indienne Gurindher Chadha raconte l’indépendance douloureuse de l’Inde et du Pakistan, négociée avec âpreté par les leaders du sous-continent sous l’égide du vice-roi Lord Mountbatten.

        Une regrettable théorie du complot

        Un journaliste enthousiaste a pu écrire que « Le dernier vice-roi des Indes vient combler nos lacunes en culture générale. » Ce n’est pas vraiment son rôle, car il faut se souvenir que la réalité nous est livrée ici avec une bonne dose de fiction.

        Un seul exemple : la révélation suprême du film est que la partition de l’Inde aurait été décidée à Londres et imposée au vice-roi, à l’insu de son plein gré, par le très malfaisant comploteur impérialiste Winston Churchill en personne. À l’appui de cette thèse renversante, « Lord Ismay » produit un document officiel ultrasecret daté du 19 mai 1945, dont on ne voit que la première page, et qui est censé dicter deux ans à l’avance tous les éléments de la partition entre l’Inde et le Pakistan – carte détaillée à l’appui –, dans le but de promouvoir les sordides intérêts pétroliers de la perfide Albion.

        Le seul problème est que le document original, intitulé Security of India and the Indian Ocean, est bien connu et ne contient aucune carte de partition – qu’il ne préconise d’ailleurs nullement : il se borne à constater qu’en cas d’indépendance de l’Inde dans un avenir indéterminé, il faudrait prévoir le maintien dans le pays de quelques réserves militaires britanniques pour la défense de la région, ou bien leur stationnement dans un État princier resté indépendant de l’Inde, comme le Balouchistan.

        https://www.herodote.net/Le_dernier_vice_roi_des_Indes-article-1655.php

        Théorie du complot…?

        Aimé par 2 personnes

        • Dès que je vois un gus utiliser la formule magique « théorie du complot » je sais qu’il fait partie des margoulins qui les ourdissent ; ou bien c’est un âne qui psittacise. Pour ce qu’il est da la perfide Albion toute son Histoire n’est rien d’autre que des prédations et des complots qu’elle mettait en place afin de rendre cette prédation possible.
          Tien an Men est un complot britannique et rien d’autre ; l’actuelle tragédie syrienne est d’abord un complot ourdi par les services secrets atlantistes ; la guerre civile grecque (après WW2) est le résultat d’un complot mis en place par l’ordure W. Churchill ; l’installation de la dictature communiste en Yougoslavie est l’œuvre de la même ordure, et la guerre civile de 91 – sa conséquence logique – de ses héritiers… Les guerres d’opium, la tragédie indo-pakistanaise, les pillages de la Chine… Je pourrais continuer comme ça sur des dizaines de pages mais je n’ai ni le temps ni l’envie ; la perfide Albion est une société prédatrice qui me fait pense à une tique ; la seule différence c’est qu’une tique ne sait pas ourdir des complots pour arriver à sucer le sang des autres.

          Aimé par 1 personne

          • @Sclavus: tu peux nous en dire plus sur l’histoire de l’installation de la dictature communiste en Yougoslavie, silteuplait?

            les Serbes ont chassé les nazis tous seuls, à quel moment les anglais sont-ils entrés en action?

            ou alors, dis nous où est-ce que tu as lu l’histoire de l’ingérence anglaise, étant donnée que tu n’as pas inventé ce que tu sais sur la question.

            Aimé par 1 personne

    • @sergio
      « ….ni la Chine, ni la Russie n’interviendrait dans ce conflit ! sous-entendu, l’Iran devra défendre ses propres frontières sans l’aide de l’un de ces deux états! (bonjour la solidarité »

      Beaucoup font l’erreur de croire que du fait de l’intervention russe au Moyen Orient, Poutine serait pret à declencher une monstrueuse guerre mondiale. Ceux qui pensent ainsi se trompent lourdement. Parce que pour commencer cette guerre imperialiste occidentale au Moyen Orient n’est ni la guerre de la Russie, ni celle de la Chine. Par ailleurs et c’est là où tout le monde se plante royalement personne, absolument personne n’a jamais demandé à la Russie, où à la Chine une telle chose. En plus de tout ça les russes comme les chinois n’ont aucun interets dans une guerre avec l’Ouest.

      En revanche ce qui est demandé à la Chine comme à la Russie c’est simplement de jouer leur role d’alliés, c’est à dire vendre du matériel de guerre. Rien de plus, rien de moins. Contrairement à ce que ttout le monde pense, et du fait bien sur de la propagande, la Syrie avec ses alliés sont capables d’infliger une enième humiliation aux Etats Unis, à l’OTAN comme à Israèl, s’ils reçoivent des armes adequates. Tout simplement parce que les Etats Unis ont toujours surestimés leur force, et n’ont jamais eu les moyens de leurs ambitions. Et cette etiquette d’hyperpuissance ne tient pas devant les faits, passés comme présents. On ne joue pas aux caids en allant quémander à Moscou de se retenir de vendre des S-400; Oniks, et SU-30 -ces deux dernier sont particulièrement redouté par les américains-. Certes ils ont renversé le régime libyen, mais excusez mais…Khadaffi c’eétat vraiment pas un exemple d’allié fiable. Un jour il disait blanc, le lendemain c’était le contraire. Il n’y avait aucune rationalité dans ses actions. Quand à Saddam il n’était pas beaucoup mieux.

      Ce qui fait que les israèliens commme les américains jouent aux caids au Moyen Orient -et comme tu peux le constater leur latitude d’action s’est considérablement réduits ces dernières années, au point qu’ils n’arrivent plus à penetrer l’espace aérien syrien, comme iranien- c’est le fait que Moscou comme Pekin se retiennent de vendre du matériel militaire dissuasifs à l’Iran comme à la Syrie. Sinon il n’y a plus d’Amérique et d’Israèl au Moyen Orient. Alors chinois comme russes reçoivent en echange d’enormes compensations sur le plan financier comme economique de la part de l’Ouest, tout ça en dépit de ce qui se dit, et ce qui est fanfaronné devant les caméras. Les benefs pour la Chine avec les Etats Unis sont estimés à au moins 300 milliards $/an, la Russie reçoit elle aussi d’enormes compensations. Cependant du fait du black-out médiatique, on en sait pas grand chose. Toutefois, russes comme chinois ont tracé des lignes à ne pas dépasser au Moyen Orient. En dépit des fanfaronnades et du tappage médiatique, les américains l’ont bien compris.
      Pour la petite histoire, américains comme israèliens avaient été quémandés, je dis bien quémandés de ne surtout pas vendre de missiles anti char AT-14 Spriggan alias Kornet au Moyen Orient. Quand tu entends ça, il y a forcément anguilles sous roche. En gros le message étant de grace laissez nous encore joueur un peu aux caids.. T’imagines bien la surprise des russes.

      Pour le terme de ‘Solidarité’ comme tu parles, la politique integre des paramètres bien plus complexe qu’on pourrait se l’imaginer. Une chose est absolument evidente à l’heure qu’il est c’est le fait que le régime d’Assad est sauvé, que l’Occident l’accepte où pas. Partant de là le reste n’étant que conjectures.

      Aimé par 3 personnes

      • Foxhound
        « … Beaucoup font l’erreur de croire que du fait de l’intervention russe au Moyen Orient, Poutine serait pret à declencher une monstrueuse guerre mondiale. Ceux qui pensent ainsi se trompent lourdement. Parce que pour commencer cette guerre imperialiste occidentale au Moyen Orient n’est ni la guerre de la Russie, ni celle de la Chine. Par ailleurs et c’est là où tout le monde se plante royalement personne, absolument personne n’a jamais demandé à la Russie, où à la Chine une telle chose. En plus de tout ça les russes comme les chinois n’ont aucun interets dans une guerre avec l’Ouest. … »

        longtemps avant que les Russes n’interviennent directement en Syrie, les Iraniens et leurs alliés étaient déjà en Syrie depuis un peu plus de deux, et déjà très actifs sur le théâtre des opérations militaires, où ils ferraillaient durement contre les supplétifs et autres mercenaires des occidentaux ou des sionistes. Je suppose qu’ils avaient préalablement signé des accords bilatéraux entre-eux, par exemple, pour une assistance réciproque, etc., etc. (nous diront : « solidarité Proche-Orientale » contre un ennemi héréditaire) Lorsque les russes décidèrent enfin d’intervenir (ça je l’avais déjà signalé: les Chinois aidaient réellement financièrement les Syriens, et depuis longtemps…, ils est vrai qu’ils refusaient de leur fournir des armes aptes à réellement réduire totalement leurs – nombreux – ennemis).
        La Chine, qui, je rappelle en passant, est un pays communiste, et qui donc devrait produire (du moins théoriquement) une autre approche-analyse (normalement assez différente) que celle, par exemple, d’un Poutine, qui comme chacun sait, est un fervent défenseur de l’église orthodoxe russe… et dont les intérêts prônés par lui, seraient avant tout au bénéfice des Russes eux-mêmes. (c’est du moins ce qu’il a vendu au peuple russe, et c’est aussi pour cette raison qu’il ne rencontre pas trop de résistance en Russie même)
        Et bien ce n’est pas vraiment le cas, car les intérêts chinois et russes sont tellement imbriqués les uns dans les autres, qu’ils leur seraient quasiment impossible d’y renoncer sans courir le risque de voir tout ce bel édifice financier, s’effondrer lamentablement (résultat: c’est le fameux: « je te tiens, tu me tiens par la barbichette… »)
        Sauf qu’en réalité, et malgré des intérêts communs, les chinois, n’ont évidemment pas du tout les mêmes approches que les russes; par exemple: quand à la défense de leurs propres intérêts, et ils ne voient pas au nom de quoi ils se sentiraient obligé de protéger un état… sioniste, qui plus est, pro-américain en diable, comme s’y serait fermement engagé Poutine (pour des raisons que j’avais déjà évoqué, et d’autres), et ils ne bougeraient pas, ne serait-ce que le petit doigt, pour protéger militairement l’état sioniste. Les chinois, contrairement aux russes, ne fournissent aucune information aux étasuniens et encore moins aux sionistes, susceptibles de contrarier un projet d’opérations élaboré par l’armée syrienne et ses alliés…
        « La route de la soie » ce grand projet pharaonique chinois, devant obligatoirement passé par l’Iran et la Syrie, y serait-il pour beaucoup ? je pense que les chinois ont déjà prévu et élaboré plusieurs scénarios possibles à ce sujet (toujours en tenant compte des intérêts commun russo-chinois?, pas si sûr…), les russes n’ont évidemment pas invité les chinois, lors de la signature (avec le clan Barzani) d’accords gaziers et pétroliers… dont je crois que les turques étaient partie intégrante.
        Ils le sont d’ailleurs quand les navires de guerre russe empruntent (assez régulièrement) le détroit du Bosphore (y compris pendant la période tendue, quand les turques décidèrent de descendre un avion guerre russe).
        Deux ports de guerre sur une mer chaude, et à moindre frais… ouais, pourquoi pas après tout… Mais est-ce qu’à long terme ce scénario aussi facile à vendre au peuple russe, au citoyen russe lambda? Car après quelques morts supplémentaires de soldats russes, dues à quelques « erreurs » de leurs collègues étasuniens ou sionistes, ce même peuple et citoyen lambda pourrait regretter un temps (pas si lointain) de l’ex-URSS,

        Une guerre mondiale ! Très difficile a envisager en effet, car même les soi-disant fous furieux du « Deep state » étasunien, ne seraient pas en position de l’imposer aux Etats-Unis même, et reste du monde… il y aurait à coup sur un coup d’état militaire (il y a encore assez de militaires de carrière, qui ont assez d’intelligence et de bon sens pour se lever contre ce genre ineptie), et qui n’hésiteraient pas à éliminer rapidement le problème, pas de soucis de ce côté là.
        Une nouvelle Guerre néo-coloniale occidentale ?, il y a là aussi moult manière de la pratiquer. La manière étasunienne, où le Racket, serait selon ces cow-boys (ou plutôt, la puissante mafia de certains hommes d’affaire étasuniens) la meilleure stratégie, bof, bof
        On sait à présent que cette « stratégie » sera de plus en plus difficile à vendre aux « occidentaux »… désarmer un petits pays, de préférence sans défense antiaérienne, ni aviations de guerre, le détruire au ¾, massacrez une grande partie de sa population, et tout ça pour faire un exemple (méthodes de cow-boys dégénérés) pour le piller ensuite…, je préfère encore la méthode « soft » chinoise (quoique les grecs n’ont absolument pas apprécié (surtout les syndicats) l’achat par la Chine de deux ports grecs, pour y faire transiter des marchandise chinoises… ça restera quand même un pis aller !

        « … personne, absolument personne n’a jamais demandé à la Russie, où à la Chine une telle chose. … »
        Effectivement, non, ni les russes, ni les chinois n’interviendront dans un conflit régional (sauf en ce qui concerne la préférence affichée publiquement par Poutine pour israel), à moins que leurs propres intérêts soient en danger, bien qu’on ne connaissent pas dans le détail, le contenu des textes signés par les uns et les autres, (si on réfèrent aux étasuniens, on est tout de suite fixé !, aucun respect pour aucun accord) Alors faisons comme si non.

        « … En plus de tout ça les russes comme les chinois n’ont aucun interets dans une guerre avec l’Ouest. … »
        Sinon pour une bonne vieille guerre commerciale, ou tous les coups seront permis (y compris le flingage à vue de certaines personnes essentielles à un projet, comme des chercheurs, etc.)

        PS : Je suis assez d’accord avec le post d’8parabellum8 lorsqu’il compare le monde politique avec le théâtre, et j’ajouterai, « un théâtre d’ombres »…

        Aimé par 1 personne

        • pour quelle raison le Hezbollah est-il intervenu dans la guerre en Syrie?

          le Hezbollah est allé se battre en Syrie parce que si la Syrie était tombée, dès que la Syrie serait tombée, le Liban aurait été la cible suivante à détruire pour les mercenaires des occidentaux et des israéliens (alqaeda, Gladio B).

          c’est ce qu’explique le général Westley Clark sur CNN (!): l’émirat islamique en Iraq et au Levant (isis), créé à partir d’alqaeda en Iraq, a pour objectif final d’attaquer le Liban et de ‘détruire’ (sic) le Hezbollah.

          Westley Clark peut se tromper ou mentir, sauf qu’il a déjà ‘révélé’ en 2005 le plan des néocons et des israéliens de détruire 7 pays en 5 ans, et que c’est évident pour tout conspiracy nuts qui se respecte! 🙂

          https://www.globalresearch.ca/we-re-going-to-take-out-7-countries-in-5-years-iraq-syria-lebanon-libya-somalia-sudan-iran/5166

          Aimé par 2 personnes

        • Je suis assez en phase avec tout ce que tu écris…Sergio.
          Mais pour la Chine et sa route de la soie…
          Le Pakistan et l’Afghanistan et l’Iran bien sûr sont tout de même une épine dans le pied…
          Cette région est trop instable pour qu’un tel projet soit réalisable…
          Pour la Syrie…Mme Asma el-Assad…ancienne banquière dans les fusions acquisitions saura conseiller son ophtalmologue de mari…

          Le corridor négocié avec le Pakistan après de probables âpres négociations reposent sur des accords qui peuvent être révoqués du jour au lendemain…
          La Chine n’a-t-elle pas intérêt à ce qu’un « nettoyage » ait lieu ?

          Tu parles de l’église orthodoxe…
          «…Poutine, qui comme chacun sait, est un fervent défenseur de l’église orthodoxe russe… »

          Il est bon de rappeler le pédigrée du pope kirill…

          Le patriarche Cyrille inspire la suspicion à de nombreux fidèles de l’Église orthodoxe russe pour son mode de vie ostentatoire, et les liens trop étroits qu’il entretient avec le régime du président Poutine : « Tout ce qu’il fait n’a rien à voir avec la foi et la vie des fidèles, et tout avec l’État et la politique », selon les mots d’une juriste de Ramenskoïe…

          Liens avec le KGB…
          Dans les années 1970, Cyrille a été agent du KGB sous le nom de Mikhaïlov. Représentant du patriarcat à Genève, et alors qu’il roule à grande vitesse avec sa BMW avec comme passagers un colonel du KGB et son fils, il a un accident qui occasionne une blessure à ce dernier, et est rapatrié à Léningrad…

          Importation de cigarettes…
          Dans les années 1990, il a été accusé par certains d’avoir profité de retombées de la vente de tabac. Ces allégations ont été faites sans aucune preuve pour les étayer…

          En 2010, il intente aussi un procès à son voisin, l’ex-ministre de la Santé Iouri Chevtchenko, pour les conséquences de la poussière soulevée par les travaux de ce dernier sur le luxueux appartement (estimé à trois millions de dollars) qu’il occupe le long de la Moskova à Moscou, et obtient 700 000 dollars de dédommagements…

          Montre Breguet….
          Cyrille a été tourné en dérision sur Internet par certains internautes russes après la publication sur le site de l’Église orthodoxe d’une photo mal retouchée censée faire disparaître la montre de luxe (une Breguet valant 20 000 euros) qu’il portait au poignet : le retoucheur avait oublié le reflet de la montre sur la table. L’Église orthodoxe a dénoncé une campagne visant à le discrédite…

          Et c’est sous ce genre d’autorité qu’on baptise les enfants…

          Pour finir…
          Le rapprochement qu’est en train d’opérer notre « Jupiter » auprès de Poutine…
          Ainsi que l’intention de la France de l’Angleterre et de l’Allemagne de continuer à commencer avec l’Iran aura pour conséquence d’accélérer la réponse americano-israélienne…
          Bien entendu tous ces joyeux drilles se retrouveront au moment de défendre Israël…

          Action-reaction…réaction-action…action-réaction…

          Aimé par 1 personne

          • pour ce qui concerne : Le Pakistan et l’Afghanistan et l’Iran il faut prendre en compte que ce sont des prêt qui sont accordés en $ et remboursé en pétrole, gaz et droit de passage gazoduc …
            de plus les chinois s’offrent ainsi a bon compte des débouchés pour leur industrie lourde tout en se recyclant leur stock de $ c’est le gagnant gagnant 😉

            Aimé par 1 personne

        • @Sergio: tu penses qu’une guerre mondiale est ‘très difficile à envisager en effet, car même les soi-disant fous furieux du « Deep state » étasunien, ne seraient pas en position de l’imposer aux Etats-Unis même, et reste du monde… il y aurait à coup sur un coup d’état militaire (il y a encore assez de militaires de carrière, qui ont assez d’intelligence et de bon sens pour se lever contre ce genre ineptie), et qui n’hésiteraient pas à éliminer rapidement le problème, pas de soucis de ce côté là.’

          en es-tu si certain?
          les militaires participent de bon gré à la politique de domination globale des états-ounis d’amériquou, depuis toujours..

          Einsenhower devenu président: guerre de Corée..

          le 11 septembre 2001, les militaires n’ont pas bronché: soit ils étaient partie liée au coup d’État via la PsyOp et l’activation de la procédure de Continuity of Governement (alors que rien ne légitimait sa mise en pratique!),

          soit ils n’ont pas moufté parce qu’in finé les attaques à New York et au Pentagon allaient légitimer des guerres afin d’assurer la domination des états-ounis d’amériquou.

          sur la politique impérialiste des usa:
          Interprétations divergentes au sein du camp anti-impérialiste
          http://www.voltairenet.org/article197445.html

          Le projet militaire des États-Unis pour le monde
          http://www.voltairenet.org/article197539.html

          Aimé par 1 personne

      • Bravo ; chapeau-bas ; je me permettrais une seule remarque: T’es trop austère envers le pauvre Kadhafi, que dieu ait son âme. C’était un leader sérieux ; et dieu sait à quel point ce genre d’animal est rare dans le monde arabe. Le pauvre s’est imaginé qu’il serait en mesure d’acheter la paix avec ses immenses réserves d’argent, en investissant dans l’économie occidentale ; autant vouloir amadouer un tyrannosaure avec un morceau de bidoche bien juteuse.

        Aimé par 1 personne

  6. Les SU 57 et les F 35 hier en catimini ces deux equipiers sont dorénavant de manière plus explicite et au grand jour côte a côte sur l’échiquier syrien auront le rôles de surveiller les agissements des troupes syrienne et de ces alliés iraniens , libanais , irakiens .
    Les reaction de Poutine tout du long de ces années de guerre en Syrie nous a plusieurs fois grandement surpris sur les réactions qu’elle a pris ou quant elle ne réagissait pas quant il fallait le faire. Sa passivité son inaction devant des situations graves.
    La Russie la toujours jouait solo dans ce conflit , seul sa sécurité comptait, elle a laissé faire des choses graves contre ces alliés sans même bouger le petit doigt sans ouvrir le bec pour mettre en garde contre les belligérants,
    Et si elle le faisait , c’est l’effet inverse aux mises en garde qui se produisait de la part des ennemis de la Syrie.
    Les S.300 et S.400 pourquoi n’ont ils pas servis contre toutes les attaques.
    Poutine et celui qui dirige la Russie il est donc le seul à prendre les décisions qui ont eu lieux contre la Syrie et ceux qui seront encore pris maintenant.
    Il faut demander aux russes de rentrer chez eux et que les choses en Syrie dorénavant se feront qu’avec ces véritable alliés sans elle.
    Les doutes que nous avions tout au long de cette guerre sur les réactions qu’avez eu poutine pendant différent événements qui ont eu lieu pendant cette guerre.
    Les masques sont tombés ça a au moins se mérite pour les vrais alliés de la Syrie.

    Aimé par 1 personne

    • Américains et Russes sont les deux faces d’une même pièce.
      L’extrait ci-dessous est également valable pour ces deux acteurs dans le théâtre des opérations actuel…
      Acteurs…théâtre…

      L’état est un absolu.

      Extrait du livre :
      Le pouvoir secret américain.
      L’ordre des Skull & Bones de Antony C. Sutton

      Comment un objectif commun peut-il subsister quand les membres agissent manifestement en opposition les uns envers les autres ?

      La tâche la plus difficile que nous ayons est probablement de faire comprendre à notre lecteur cette observation fondamentale :
      L’objectif de l’ordre ne se situe ni à « gauche »,ni à « droite ».
      La gauche et la droite sont des leviers artificiels permettant d’imposer des changements,
      Et les extrêmes politiques de la gauche tout comme ceux de la droite sont des éléments nécessaires à un processus de transformation contrôlée.

      La solution de cette énigme politique de façade doit être trouvée dans la logique hégélienne.
      Rappelons-nous que Marx et hitler – relevant respectivement de l’extrême-gauche et de l’extrême-droite – présentés par les manuels scolaires comme d’irréductibles ennemis,
      Ont tous deux raisonnés à partir d’un même système philosophique :
      L’hégélianisme.
      Cela fait grincer des dents les intellectuels qui s’intéressent au marxisme et au national-socialisme,
      Mais ce fait est bien connu de tout étudiant en sciences politiques.

      La méthode dialectique n’est pas née avec Marx, comme les marxistes le prétendent.
      Elle est née avec Fichte et Hegel, à la fin du XVIII siècle et au début du XIX , en Allemagne.
      Au sein de la méthode dialectique, l’affrontement des contraires provoque une synthèse.
      Par exemple, un conflit politique entre la gauche et la droite produit un tiers système politique, synthèse des deux, qui ne sera ni de droite ni de gauche.
      Ce conflit des contraires est nécessaire pour faire naître les changements.
      De nos jours, cette méthode est identifiable dans les documents produits par la commission trilatérale dans lesquels le « changement »est encensé et où la « gestion des conflits »est considérée comme un moyen de rendre ce même changement effectif.

      Le conflit est une donnée essentielle du système hégélien.
      En outre, selon Hegel et toutes les pensées qui en découlent,
      L’état est absolu. L’état exige de chaque individu, de chaque citoyen, une obéissance totale.
      Dans ces systèmes dits « organiques », l’individu n’existe jamais pour lui-même :
      Il ne doit qu’être une fonction au sein des rouages de l’état.
      Il n’est libre que dans la mesure où il obéit à l’état.
      La liberté n’existait pas dans l’Allemagne hitlerienne, comme il n’y a pas de liberté individuelle pour le marxisme et comme il n’y en aura pas non plus au sein du nouvel ordre mondial.
      Que cela ressemble au livre « 1984 » de George Orwell est évident…

      Pour résumer, l’Etat est souverain et le conflit doit être utilisé pour construire la société idéale.
      Les individus doivent s’émanciper en obéissant aux dirigeants.

      Aimé par 2 personnes

      • 8parabellum8

        Ce que vous nous apprenez sur les manipulations des masses est très instructif.
        Et c’est hélas la stricte vérité.
        Nous sommes les éternelle dindons de la farce.
        Les figurants d’un scénario écrit par ceux qui tirent les ficelles et que l’ont reconnaît après coup , dès que la scène à été jouée ,lorsqu’il est trop tard.
        Nous votons souvent pour des candidats qui nous frapperont ensuite avec le baton ( les voies ) que nous leurs avons donnés .
        Et nous recommençons 5 ans après avec un nouveau candidats qui lui aussi n’a aucun programme personnel sauf celui de ces maîtres qui le dirigeront en coulisse sur ce qu’il doit où ne pas faire. Les promesses faites ils s’en tapent éperdument.

        Aimé par 3 personnes

        • La controverse de Sion.
          Douglas Reed.
          http://www.controversyofzion.info/Controversy_Book_French/Controversybook_fr/index.htm

          Page 647

          En mai 1953, M. Winston Churchill, alors Premier ministre britannique, se disputait avec le Premier ministre égyptien à propos du canal de Suez et le menaça, non pas de châtiment britannique mais de châtiment juif. Il parla, au Parlement, de l’armée

          Page 648

          israélienne comme de «la meilleure du Levant» et dit que «rien de ce que nous ferons dans l’approvisionnement en avions de cette partie du monde ne permettra qu’Israël soit placée en position désavantageuse». Puis il ajouta, dans des termes très analogues à ceux de M. Ben Gourion et du rabbin Hillel Silver, qu’il «attendait l’accomplissement des aspirations sionistes».

          En aparté, voilà probablement l’engagement le plus grand jamais pris par un chef de gouvernement au nom d’une nation peu soupçonneuse. Le Parlement israélien fit immédiatement part de sa satisfaction concernant «l’attitude amicale de M. Churchill envers le gouvernement israélien actuellement, et envers le mouvement sioniste durant toute son existence». Le public d’Angleterre lut ces mots sans comprendre, si jamais il les lut. Ils stupéfièrent de nombreux juifs, parmi lesquels même M. A. Abrahams, qui en révisionniste au long cours aurait pu, logiquement, être ravi (les révisionnistes poursuivent ouvertement l’ambition de feu M. Jabotinsky d’«un grand État juif sur les deux rives du Jourdain, pour y inclure tous les juifs et pour devenir la plus grande puissance militaire du Proche-Orient» – M. William Zukerman).

          M. Abrahams demanda avec étonnement, et même avec un soupçon d’inquiétude, si les paroles de M. Churchill étaient vraiment sincères, disant: «Le Premier ministre est un vieil étudiant de la Bible; il sait très bien que les aspirations sionistes demeure[rero]nt inaccomplies jusqu’à ce qu’Israël soit pleinement rétablie à l’intérieur des frontières historiques, la terre des Dix Tribus».

          Cette «aspiration», bien-sûr, ne peut être «accomplie» sans guerre universelle, et c’est manifestement la raison pour laquelle M. Abrahams fut interloqué, et presque atterré. Les paroles de M. Churchill, si elles étaient réfléchies et délibérément intentionnées, signifiaient le soutien à l’ambition grandiose dans toute sa littéralité, et le prix ultime de cela ne pouvait être que l’extinction de «l’Occident» tel qu’on l’a toujours connu.

          « Tel qu’on l’a toujours connu » !!!

          En 53…Churchill « attendait l’accomplissement des aspirations sionistes».

          Ça veut dire qu’il connaissait déjà à cette époque le scénario…
          Et que tout ce que l’on voit actuellement fait partie de ce même scénario…

          Aimé par 3 personnes

        • Extrait de…
          SYMPHONIE EN ROUGE MAJEUR UNE RADIOGRAPHIE DE LA RÉVOLUTION J. LANDOWSKY

          R.- S’il nous faut en terminer, je ne peux que m’exprimer de cette manière. Mais voyons si je ne peux cependant pas vous aider à mieux comprendre. Il est bien connu que le Marxisme s’est appelé hégélien. C’est ainsi que s’est vulgarisée cette doctrine. L’idéalisme hégélien est une variante, répandue pour l’esprit occidental mal informé, du mysticisme naturel de Spinoza. EUX sont spinosistes, ou peut-être devrait-on plutôt dire à l’inverse que le Spinosisme c’est EUX, en ce sens qu’il ne fut qu’une version, appropriée à l’époque, de LEUR propre philosophie, qui, elle, est beaucoup plus ancienne et d’un niveau beaucoup plus élevé. Après tout, un hégélien et pour cette raison même un adepte de Spinoza était fidèle à sa foi, mais seulement temporairement, tactiquement. La ques- tion ne se situe pas comme le prétend le Marxisme, à savoir que la synthèse s’élève comme le résultat de l’élimination des contradictions. C’est comme résultat d’une fusion mutuelle des opposés que de la thèse et de l’antithèse s’élève en tant que synthèse la réalité, la vérité, comme une harmonie finale entre ce qui est subjectif et objectif.
          N’apercevez-vous pas cela déjà ?

          A Moscou, il y a le Communisme, à New York le Capitalisme : c’est la thèse et l’antithèse. Analysez alors l’un et l’autre. Moscou, c’est le Communisme subjectif mais aussi le Capitalisme objectif, le Capitalisme d’Etat. New York, c’est le Capitalisme subjectif, mais le Communisme objectif. Une synthèse existe sur un plan personnel, la vérité : c’est la Finance Internationale, celle du Capitalisme-Communisme, c’est EUX.

          http://www.catholicapedia.net/Documents/cahier-saint-charlemagne/documents/C120_Rakovsky_32p.pdf

          Aimé par 2 personnes

        • Je ne confond pas.
          La Russie d’aujourd’hui sert le projet sioniste comme l’ URSS d’hier…
          Le bloc de l’ouest…USA…est la force d’attaque…
          Le bloc de l’est…Russie…est la force de résistance…

          La force de résistance est la pièce maîtresse du jeu…

          Poutine est le meilleur élément du système Rothchildien…

          Et je peux entendre que je suis un âne qui psittacise…
          Sauf que je ne répète pas ce que j’ai entendu…
          Car ce que je dis je ne l’ai jamais entendu…

          Les Rothschild ont pris le pouvoir monétaire mondial sur Vatican 2…
          Tu l’as déjà entendu…?

          J'aime

    • dégager la Russie? c’est grace à l’intervention des Sukhoi le 30 septembre 2015 que la situation militaire s’est inversée!

      la Russie dispose de deux bases militaires en Syrie, elle tient forcément.

      il parait que la Russie n’a pas l’intention de prendre position dans la guerre de basse intensité (?) de l’Iran, de la Syrie et du Hezbollah contre israel, guerre qui pourrait devenir guerre conventionnelle.

      pour les Syriens la présence militaire Russe c’est presque une assurance tout risque contre les terroristes occidentaux (usa, anglais et leurs vassaux européens et pétro-monarchies), mais les Syriens doivent bien savoir jusqu’où la Russie irait pour protéger ses bases militaires, en cas de guerre ouverte contre israel, les usa et les anglais..

      Strategika nous a rapporté l’information que lors de l’escarmourche aérospatiale de février 2018 entre la Syrie et l’israel (un ou plusieurs vautours sionistes abattus), Vladimirovitch avait empêché Al Assad de lancer une guerre de grande envergure contre israel afin de libérer les plateaux du Golan.

      mais, la Russie n’a pas empêché la Syrie ou l’Iran de répondre aux agressions israéliennes, donc la présence Russe en Syrie c’est du tout bon pour les Syriens.

      la Syrie en plus a, parait-il toujours, envoyé bouler le projet de nouvelle constitution des Russes, donc les Syriens restent bien maîtres chez eux, n’en déplaise à la propagande de guerre qui enrage de la défaite des occidentaux et de leurs proxies terroristes d’alqaeda et salapistes.

      Aimé par 4 personnes

      • Soyez patients et encore une fois j’aurais raison et encore une fois les pretentieux les orgueilleux les vaniteux parmis les quelque uns d’entre de ceux qui se prennent pour des lumières ici, que je viens de qualifiés de zombreto n’admettront pas qu’ils ont tort.
        L’essentiel pour moi c’est que d’autres personnes , notamment ceux et celles qui nous lisent , sans que jamais ils interviennent où rarement dans les commentaires , reconnaîtront la finesse et la justesse de mes analyses et la mauvaises fois des autres.
        Je n’ai pas raisons sur tout, mais je sais reconnaître les éléments déterminants qui ne trompent pas pour définir qu’il y a anguilles sous roche.
        La Russie depuis le début du conflit à dupé tout son petit monde les simples lambda et ces prétendue alliés qui en somme ne sont que appâts du gains.
        Trump, Poutine et Netanyahu sont les trois points formant le triangle.
        Reste à savoir à quelle sauce sera manipuler la Chine pour faire partie du quadrilatère.
        Mais jamais quatre (mâles) dominant ne pourrons cohabiter longtemps ensembles. Un seul doit régner et pour cela il devra éliminer ces rivaux. Et pour pouvoir réussir il lui faut ces ennemis à près de lui à proximités pour les contrôler et les faire chuter.

        J'aime

    • La Syrie n’a besoin que d’armement adéquat, les hommes elle a…des vrais, des durs, des tatoués 🙂
      C’est vrai que la Russie fait une annonce comme quoi elle va livrer des s300 à la Syrie et puis ça hésite ça tergiverse…On ne sait pas ce qui se trame en coulisse
      La Russie doit penser à son Mondial qui arrive et s’accroche aux occidentaux comme l’arapède aux rochers mais ces derniers la veule soumise
      A un moment donné il va lui falloir jouer franc jeu je pense

      Aimé par 3 personnes

      • Mais ces derniers la veulent soumise et non la veule
        Quand à Thierry qui trouve le commentaire puéril…peut être la chanson de Fernandel « un vrai, un dur, un tatoué »

        Mais laisse moi te dire que pour avoir beaucoup observé, entendu les soldats de AAS sur les chaines syriennes que je regarde ou Sana depuis 2011…Ce sont de vrais hommes, qui ne lâcheront rien mec ! Si ce n’était pas le cas la Syrie serait allée à vau-l’eau et je ne parle pas des hommes du Hezbollah…hein Cosworth57200
        Donc oui de vrais soldats, des soldats durs au mal ..tatoués ? J’en sais rien

        Quant au S300 ça fait années que la Syrie aurait dû les avoir, mais apparemment Moscou ne fait ce qu’il veut alors que les USA arment leurs alliés sans états d’âme, Moscou sur le coup des s300 avec la Syrie ou auparavant l’Iran n’est pas très franc du collier, il suffit que les sionistes protestent,, un coup de pression US et Moscou revient sur les livraisons…puéril Mister Thierry ?

        Oui à un moment donné la Russie soit elle s’impose et plus de volte- face ou ceux qui lui accordent beaucoup de crédit (dont moi) vont commencer à douter, car le taureau U.S de l’autre côté ne va pas lui laisser de répit et lui dire vient donc Russie être une « grande puissance à mes côté
        La Syrie se fait bombarder quasiment tous les jours et on sait par qui soit les sionistes soit les USA…puéril Mister Thierry ?

        Le mondial prochain, oui je maintiens que Moscou a peur que son mondial soit un fiasco, imaginez s’il y avait un boycott de tous les pays qui sont dans le sillage de Washington ?
        Franchement je pense que la Russie compte que les US et leurs vassaux reviennent à la raison, Lavrov use du mot partenaire..avec desw gens qui ne te veulent pas être un partenaire à leur niveau, un aler égo quoi…Donc Moscou doit montrer qu’il est…je te laisse deviner Thierry :-)…un vrai un dur un tatoué

        Conclusion c’est peut être puéril à tes yeux mais il doit y avoir un chouia de vrai hein Thierry

        J'aime

        • Lors des jeux olympiques de Pékin, on se rappelle des cris, des hurlements, des jérémiades, de la médisance, des critiques de bas étage et de très mauvaise foi, des commentaires enragés, des pertes de connaissance, des boycotts et des coups bas ayant entouré ces jeux.
          Les Chinois n’y ont pas attention et ont laissé les pleureuses pro se déchaîner pour rien.
          Pour le mondial russe, cela s’annonce mal.

          J'aime

    • Soyez patients et encore une fois j’aurais raison et encore une fois les pretentieux les orgueilleux les vaniteux parmis les quelque uns d’entre de ceux qui se prennent pour des lumières ici, que je viens de qualifiés de zombreto n’admettront pas qu’ils ont tort.
      L’essentiel pour moi c’est que d’autres personnes , notamment ceux et celles qui nous lisent , sans que jamais ils interviennent où rarement dans les commentaires , reconnaîtront la finesse et la justesse de mes analyses et la mauvaises fois des autres.
      Je n’ai pas raisons sur tout, mais je sais reconnaître les éléments déterminants qui ne trompent pas pour définir qu’il y a anguilles sous roche.
      La Russie depuis le début du conflit à dupé tout son petit monde les simples lambda et ces prétendue alliés qui en somme ne sont que appâts du gains.
      Trump, Poutine et Netanyahu sont les trois points formant le triangle.
      Reste à savoir à quelle sauce sera manipuler la Chine pour faire partie du quadrilatère.
      Mais jamais quatre (mâles) dominant ne pourrons cohabiter longtemps ensembles. Un seul doit régner et pour cela il devra éliminer ces rivaux. Et pour pouvoir réussir il lui faut ces ennemis à près de lui à proximités pour les contrôler et les faire chuter.

      Aimé par 1 personne

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.