Analysis

Turkey Blasts Austria for ‘Racist’ Move to Close Mosques, Expel Imams

Turkey Blasts Austria for ‘Racist’ Move to Close Mosques, Expel Imams

https://sputniknews.com/europe/201806081065219085-austria-mosques-closure/

Publicités

Catégories :Analysis

2 réponses »

  1. les turcs (frères musulmans) n’ont aucune politique d’influence dans les pays européens?

    http://www.voltairenet.org/article201433.html

    ‘e ministre autrichien de l’Intérieur a procédé à la fermeture de 7 mosquées et à l’expulsions de 40 imams (sur les 260 présents dans le pays), en application de la loi sur l’islam adoptée en février 2015.

    Il est notamment reproché à certains imams d’avoir organisé une cérémonie avec des enfants en uniforme militaire, ce qui contrevient aux limites culturelles de leur activité imposées par la loi.

    Ces imams sont membres des « Loups gris », qui forment la branche paramilitaire du Parti d’action nationaliste, MHP (Milliyetçi Hareket Partisi). Les « Loups gris » sont une organisation suprématiste laïque turque, liée à l’Otan.

    En 1981, le numéro 2 de cette organisation, Mehmet Ali Ağca, avait tenté d’assassiner le pape Jean-Paul II pour mettre fin à l’Ostpolitik du cardinal Casaroli. Les « Loups gris » furent jugés et interdits à la suite d’une tentative de coup d’État. Ils furent reconnus coupables de 694 assassinats, dont le massacre de la Place Taksim (1977) et celui de Maraş (1978). Ils ont ultérieurement été reformés.

    Durant la guerre contre la Syrie, les « Loups gris » ont encadré la Brigade Sultan Abdoulhamid —qui regroupait les principales milices turkmènes—. Disposant du soutien des services secrets turcs, ils ont bénéficié d’une formation sur la base militaire de Bayır-Bucak. En novembre 2015, un de leurs chefs, le double national Alparslan Çelik, fit assassiner un pilote militaire russe.

    Leur quartier général en Europe est situé à Francfort (Allemagne).

    Pour le gouvernement turc, selon qui ce seraient 60 imams qui seraient expulsés, la décision de l’Autriche manifeste la haine anti musulmane de ce pays. La Turquie salarie la totalité de ces imams.’

    Aimé par 2 personnes

  2. TRADUCTION :
    La Turquie fait exploser l’Autriche pour « raciste » Déplacer pour fermer les mosquées, expulser les imams
    L’Europe 09:26 08.06.2018 (mis à jour 14:28 08.06.2018)
    La décision du gouvernement autrichien suit l’issue d’une enquête sur des photos d’enfants dans une mosquée soutenue par la Turquie jouant à mort et reconstituant la bataille de Gallipoli pendant la Première Guerre mondiale.

    Le porte-parole présidentiel turc a critiqué vendredi les autorités autrichiennes après l’annonce par le chancelier Sebastian Kurz de l’expulsion de « plusieurs » imams à capitaux étrangers et de la fermeture de mosquées dans le but de lutter contre « l’islam politique ».

    « La décision de l’Autriche de fermer sept mosquées et d’expulser les imams avec une excuse boiteuse est le reflet de la vague populiste anti-islamiste, raciste et discriminatoire dans ce pays », a tweeté Ibrahim Kalin.

    Il a ensuite reproché à Vienne des « pratiques idéologiquement chargées » qui violent les droits de l’homme, ajoutant que « les efforts pour normaliser l’islamophobie et le racisme doivent être rejetés en toutes circonstances ».

    L’annonce de Kurz a été faite après une enquête sur des photos qui ont été faites dans une mosquée autrichienne. Les photos représentent des garçons portant des uniformes militaires, marchant, saluant et portant des drapeaux turcs dans une reconstitution de la bataille de Gallipoli de 1915-1916, qui a vu la défaite des forces alliées par les Turcs pendant la Première Guerre mondiale.
    Kurz a été un critique systématique de «l’islam politique», ordonnant l’élaboration d’une loi «protection de l’enfance» interdisant les hijabs dans les écoles maternelles et primaires, afin de garantir que «les enfants ne sont pas discriminés à cet âge».

    En outre, le chancelier s’est opposé à l’adhésion de la Turquie à l’UE, invoquant des « violations systématiques des droits de l’homme et des valeurs démocratiques essentielles » par Ankara.

    Actuellement, environ 100 000 citoyens turcs vivent en Autriche.

    Les relations entre l’Autriche et la Turquie se sont tendues après que Vienne a entravé les objectifs d’intégration d’Ankara à l’UE et à l’OTAN.

    Par la suite, Ankara a critiqué Vienne pour avoir inclus le Parti de la liberté d’Autriche (FPO) de droite, connu pour sa position anti-immigration, dans sa coalition au pouvoir.

    Aimé par 2 personnes

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.