Analysis

Bitcoin et Blockchain : Nouvelle Donne ?

 

Publicités

Catégories :Analysis

4 réponses »

  1. Pour en revenir à un sujet plus sérieux la monnaie. A dire vrai j’ai été completement largué par l’évolution du Bitcoin, parce que je n’y comprenais rien. Il se trouve que l’affaire est sérieuse, parce qu’aujourd’hui nous sommes à la veille d’une guerre commerciale de grande ampleur entre le bloc Chine-Russie, et le bloc occidental centré autour des Etats Unis. La defaite militaire des américains au Moyen Orient et en Asie n’a fait qu’exacerber les craintes du bloc occidental envers Pekin et Moscou. Dans ce contexte le bitcoin est peut etre l’élément qui pourrait achever la suprematie du $. Quand aux blockchain c’est une menace qui n’est plus virtuelle.

    J'aime

  2. J’ai décidé de publier cette video, surtout en ce jour particulier pour nos amis belges qui sont sur un nuage! Bravo aux diables rouges!
    Quelques mots sur le football, j’ai été un inconditionnel de la coupe du monde depuis mes 11-12 ans jusqu’à la fin des années 2000. C’est un peu dommage pour moi d’avoir perdu la flamme, surtout à un moment où on peut assister des surprises comme aujourd’hui. Marre de voir toujours l’Italie, l’Allemagne, et le Bresil tout raffler! Mais gageons que les tenants du système capitaliste sauront corriger le tir! Ils ont tué tout le suspense en coupe d’Europe, grace à comme ils l’appellent la Champion’s league. C’est comme à l’americaine, un système rodé pour que seul les equipes à ‘big budget’ puissent gagner. Entre le Real de Madrid, Manchester, le Barça, le Bayern, y a pas beaucoup de surprises! Du coup j’ai zappé le ballon rond. Je ne m’interresse et de loin qu’à la Ligue-2.
    Imaginons que l’équipe russe parainée par Aeoroflot, où que demain l’équipe de France parrainée par la defunte SEITA, voir SNCF gagne! Imaginons maintenant que c’est l’équipe belge avec la SABENA!…Quelle insulte pour Coca Cola, Nike, Sogenal, Addidas, etc…Gageons que le système saura corriger le tir, comme il l’a fait avec l’arret Bosman.
    Dommage aussi que le sport est recupéré par la politique!

    Aimé par 1 personne

    • Tiens, un footeux, zici.
      Je ne pense pas que le système puisse corriger le tir dans ce domaine. Il faudrait qu’il remplace les identités nationales politiques par d’autres purement économiques et transnationales, un peu ce qui s’est fait dans le cyclisme, et encore !
      Dans mon exemple un phénomène comme le tour de France est resté profondément national, cela malgré toute la quincaillerie nauséeuse qui traîne à sa roue. Les foules qui s’agglutinent sur les bords des routes sont encore prêtes à s’enthousiasmer pour quelqu’un du pays.
      Tant que le tour de France ne deviendra pas celui de l’Afrique en passant par le Liban, il conservera son intérêt y compris et surtout commercial. Les dérives de parcours auxquelles on assiste depuis quelques années auront forcément leur limite.
      Dans le cas du foot, la FIFA n’est même pas parvenu à détacher son business de la géographie locale -imagine la ferveur des catalans pour le Barça se déporter sur Coca Cola ou Mcdo, impensable ! Alors liquider les équipes nationales, bon courage !
      Quant aux « surprises » dont tu parles à juste titre (je trouve cette coupe du monde finalement passionnante et même un match comme Croatie Russie était plus palpitant que toutes les finales depuis vingt ans), elles ne sont que la conséquence logique d’un système qui là aussi secrète ses contradictions.
      Oui le système des équipes à gros budget a créé la routine soporifique de la C1 (il n’y a plus qu’en ligue Europa que l’on voit encore des matchs de coupe européenne intéressants), mais le résultat est là.
      Les grandes équipes de club deviennent des cocons pour les grands joueurs qui sont assurés d’être toujours mis en valeur par le niveau général de leur équipe, et leur progression s’arrêtent de plus en plus tôt car ils s’insèrent tous dans les mêmes schémas tactiques. On ne voit quasiment plus de très grands joueurs qui révèlent le meilleur d’eux mêmes sur le tard comme Alain Girese ou Youri Djorkaeff.
      La question budgétaire est devenue de plus tellement primordiale autant pour les médias que pour les clubs que tous doivent étirer au maximum dans le temps le champ des retombées financières, et certains joueurs moins résistants que d’autres en pâtissent.
      Regarde Griezmann. C’est le fantôme de ce qu’il était il y a encore deux mois même si sa vision du jeu sauve les meubles (mais sur ce plan là il est encore loin de valoir un Platini).
      On comprend dans ces conditions que des inconnus russes encore fringants bousculent des cadors et les renvoient au vestiaire.
      Il est certain que le système va tenter de corriger le tir mais il se plantera. La coupe du monde au Quatar et tous ses tripatouillage annoncés sera son chant du cygne par comparaison avec la grande réussite qu’aura été celle de Russie.

      J'aime

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.