Analysis

De l’usage de l’arme aérienne pour briser le moral des populations civiles ou comment la coalition est en train d’échouer en Syrie orientale

Les temps changent et ils sont révolutionnaires. Ce qui vient de se passer près de Boukamal, dans la province orientale de Deir Ezzor en Syrie marque l’un des plus grands bouleversements de la guerre au Levant.

Des avions de combat de la coalition menée par Washington ont mené hier des raids aériens visant des villages où la population a refusé l’entrée des unités des forces démocratiques syriennes (FDS), une force supplétive créee, financée et armée par l’OTAN en Syrie orientale.

Les cibles visées cette fois-ci n’ont rien à voire avec une quelconque organisation terroriste de type Daech et encore moins des positions de forces supplétives de l’Armée syrienne: l’objectif est de faire plier des civils et comme à Milan en 1943, c’est les habitations des villageois récalcitrants à toute présence militaire étrangère sur leur terres qui ont fait l’objet de très violents bombardements.

Un premier bilan fait état de plus de 30 civils tués et de centaines de blessés.

Peu avant ces raids, des chefs de village, des notables locaux et des représentants de comités de citoyens s’étaient réunis avec des chefs militaires des forces supplétives soutenues par la coalition en présence d’officiers de l’OTAN et ont clairement affirmé que d’un accord unanime, leurs communautés refusent totalement l’entrée des FDS et des forces spéciales de l’OTAN dans leurs localités et que si une telle éventualité survenait, ils se joindront à l’Armée syrienne en dépit de leurs  divergences avec le pouvoir central à Damas.

Cette résolution a amené l’un des chefs des FDS à menacer d’un déluge de fer de feu les villages récalcitrants dans la plus pure tradition démocratique.

Contraindre des civils à adhérer à une politique par la terreur est la pire des dictatures.

Les avions de combat de la coalition ont ciblé des habitations civiles, plus précisément les domiciles des maires et des chefs communautaires dans ce qui s’apparente à une tentative de briser le moral de ces civils habitant des zones rurales désolées et oubliées d’un petit pays ravagé par la guerre  mais qui ont osé dire non à l’OTAN.

Cela veut dire que les méthodes employées par les services spéciaux de la coalition, à  savoir l’achat et la corruption des chefs de villages et des chefs tribaux, n’a pas fonctionné cette fois. La carotte n’a pas marché; place au gros bâton.

C’est un échec.

Les proches et les compatriotes des civils tués par ces frappes ont déclaré leur soutien au gouvernement de Damas qu’ils n’appréciaient guère il y a très peu de temps.Ironie du sort, la moitié des civils tués appartiennet à des factions qui soutiennent la coalition.

Les bombes des avions de la coalition ont tué des kurdes et des arabes et n’ont pas fait dans la dentelle. Ce qui enrage le plus les habitants de Boukamal est que les cibles visées par la coalition  sont toutes des habitations civiles ne représentant aucun intérêt militaire d’une quelconque nature que ce soit.

Au mépris du temps, la doctrine de l’usage de l’arme aérienne pour briser le moral des populations civiles n’a pas disparu. Que ce soit à Hiroshima, ravagée par l’arme atomique, Tokyo, bombardé par les bombes incendiaires en mars 1945 ou encore Dresde, Milan, Hambourg et bien d’autres villes, cette tactique moralement très répréhensible n’a jamais gagné les coeurs et les esprits.

En Syrie, cette stratégie barbare est en train de  renforcer le soutien des populations au gouvernement syrien.

Avant la guerre, les habitants de ces régions reculées et oubliées par le développement local faisaient face aux représentant corrompus et véreux du pouvoir central, exploitant leur positions à des fins d’enrichissement personnel. A présent, ils font face à d’anciens bandits de grand chemin et de contrebandiers aux méthodes violentes  promus « colonels » d’une force supplétive par l’OTAN qui n’hésitent point à diriger les bombes de la coalition sur leurs paisibles et pauvres masures, tuant des femmes et des enfants. Le choix est vite fait.

Cette évolution expose l’indigence des stratèges de l’OTAN en Syrie et l’échec ineluctable de leurs politiques dans cette région du monde.

 

 

 

 

Publicités

Catégories :Analysis

25 réponses »

  1. « DE L’USAGE DE L’ARME AÉRIENNE POUR BRISER LE MORAL DES POPULATIONS CIVILES »
    Illustration toute fraîche : l’armée la plus morale du monde a bombardé avec ses F16 un immeuble en construction au milieu de la ville de Gaza cette fin d’après-midi : deux adolescents tués (agés de15 et 16 ans, ils étaient sur la terrasse de cet immeuble) et une quinzaine de civils bléssés.
    Et mon contradicteur imaginaire de me réplquer : — Mais hier ?
    — Hier, la coalition du Bien a bombardé un village du côté de Boukamal (Rif de Deir-Zoor), 27 civils tués, sans oublier les deux palestiniens de Gaza vaporisés par les snipers de la même moralité armée lors du vendredi de la grande marche pour le retour.

    Aimé par 2 personnes

    • (Fin du dialogue imaginaire)
      — Et donc, qu’insinuez-vous ?
      — Je n’insinue rien du tout, lisez l’article de notre hôte, les bombardemennts des civils allemands, français, vietnamiens, afghans, serbes, coréens, irakiens, libyens, syriens, palestiniens et j’en oublie, ne sont pas sortis de son cerveau telle Athéna de celui de Zeus, certes non ; cela indique qu’il existe unr réalité indicible que la majorité des mortels refuse de voir mais icelle n’échappera pas aux conséquences de son apayhie. Sinon, dites-moi, je vous prie, ce que vous pensez de ces deux articles du Saker (Saker signifie aigle en arabe et n’a rien à voir d’avec l »aigle mademoiselle du marquis de sade) :

      http://lesakerfrancophone.fr/le-saker-interviewe-michael-a-hoffman-ii-12

      http://lesakerfrancophone.fr/le-saker-interviewe-michael-a-hoffman-ii-22

      Aimé par 1 personne

      • « L’aigle, Mademoiselle, est quelquefois obligé de quitter la septième région de l’air pour venir s’abaisser sur la cime du mont Olympe, sur les antiques pins du Caucase, sur le froid mélèze du Jura, sur la croupe blanchie du Taurus, et quelquefois même près des carrières de Montmartre. »

        Aimé par 1 personne

  2. vielle strategie americaine qui se retourne toujours contre les usa! le resultat toute les populations installer a l,est de l,euprhrate penchent innexorablement vers damas!! et ces les kurdes qui vont payer cher!!

    Aimé par 1 personne

    • « … et ces les kurdes qui vont payer cher!! »
      Comme toujours…Mais là de + en + de kurdes sont entrain de prendre conscience du danger, et ils se rendent compte que leur atout reste la fidélité à leur gouvernements respectifs, Syrie, Irak, Turquie, et Iran.

      J'aime

  3. « Au mépris du temps, la doctrine de l’usage de l’arme aérienne pour briser le moral des populations civiles n’a pas disparu.  »
    Disparu ? 😕
    C’est une specialité de l’armée US. Ca a été utilisé comme tu l’as dit contre l’Allemagne, le Japon, en Corée, au Vietnam, en Irak, au Liban, etc…à chaque fois avec des effets qui sont l’exacte opposé de ceux planifiés. En général sauf exception notamment au Japon, et en Allemagne, ça se traduit par la defaite politique, et militaire des américains. Quand ils en arrivent à ce genre d’extremité c’est dramatique, mais quelque part le gouvernement syrien voit le bout du tunnel.
    Rappelle toi il y a deux où trois ans, nous avions eu une conversation à propos de la defaite des ‘djihadistes’ en réalité des terroristes pro-séoudiens. A l’époque nous avions dit que les américains allaient employer leur derniere carte, des mercenaires. Or le mercenaire, est tout sauf fou, il ne se bat, s’engage que pour l’argent, contrairement aux terroristes pro-séoudiens completement fanaitisés qui vont au combat jusqu’à la mort.
    Une fois la carte des mercenaires perdus, les américains n’auraient d’autres choix que d’intervenir au sol. Ce qu’ils ne peuvent pas faire. L’outil aérien n’assure aucuenment la victoire, au final seule la defaite sera au rendez vous pour les US et israèliens.

    La defaite géostrategique américaine au Moyen Orient des Etats Unis va avoir de trés lourdes repercussions à travers le monde. Desormais ce qui est en jeu, c’est l’existence meme d’Israèl, et de tous ces ‘putains’ de régimes fantoches et fantomes limitrophes comme l’Arabie Séoudite, la Jordanie, le Koweit, mais aussi Taiwan, la Corée du Sud, le Kossovo, les pseudo etats dits ‘baltes’. Dans le cas où l’Allemagne sera en faillite la Croatie risque aussi de trepasser.

    Aimé par 1 personne

    • @foxhound, c’est cadeau!

      Gorbatchev avoue : le but de ma vie était l’anéantissement du communisme
      Par Arthur González

      http://www.comite-valmy.org/spip.php?article10152

      Les Cubains, auteurs de l’article, disent de Gorbatchev qu’il est un « hijo de puta » et ils donnent ici des preuves de la manière dont il a été l’instrument de la CIA. Il n’y a pas eu effondrement spontané mais bien trahison au profit de la CIA, de celui qui était à la tête de l’Etat, capable donc comme le dit le texte d’y imposer un personnel à sa botte, non seulement en URSS mais dans toute l’Europe. Des partis ont résisté comme les Chinois en pleine scission, mais aussi le parti communiste cubain, à cause de sa volonté d’indépendance et son recentrage sur le tiers monde et l’Amérique latine. Les Russes savent tout cela et leur rancune à l’égard du parti communiste qui de fait les a trahi explique les difficultés des communistes dans un pays qui regrette massivement l’URSS. L’histoire du PCF reste à écrire dans le cadre de cette trahison, comme celle de bien des partis européens étroitement liés à Moscou. j’ai personnellement vécu ces moments et peu à peu ils prennent sens.
      10 juillet 2018.
      (note et traduction de Danielle Beitrach)
      Gorbatchev a avoué lors d’un discours à l’Université américaine en Turquie : « L’objectif de ma vie était la destruction du communisme … ma femme m’a soutenu pleinement et compris avant même […] pour réussir à trouver des camarades, y compris des Yakovlev et Shevardnadze. »

      Récemment, la CIA a déclassifié certains documents qui stipulent que « le magnat de la finance George Soros et la CIA ont aidé Gorbatchev à fournir les moyens de la dissolution subséquente de l’URSS ». Gorbachev a avoué lors d’un discours à l’Université américaine en Turquie : « Le but de ma vie était la destruction du communisme … ma femme m’a soutenu pleinement et compris avant même […] pour réussir à trouver des camarades, y compris des Yakovlev et Chevardnadze ».

      Au-dessus de l’analyste et ancien employé de la NSA, l’Agence nationale de sécurité, Wayne Madsen, a déclaré que le milliardaire George Soros, a fourni en 1987 une couverture économique et une feuille de route au gouvernement de Mikhaïl Gorbatchev, par une ONG de la CIA connue sous le nom de l’Institut d’études de sécurité est-ouest, IEWSS, pour son acronyme en anglais.

      Les informations stipulent que Soros et la CIA ont favorisé la diffusion de deux termes qui se sont répandus à l’Ouest , la « perestroïka » (ouverture) et « Glasnost » (transparence) de sorte que les deux ont servi d’entités déstabilisantes pour accélérer la disparition de l’URSS .

      Ces documents de la CIA prouvent que ce qui est arrivé n’a pas été le résultat d’un acte « spontané et d’un processus démocratique » sous Gorbatchev, parce que le système socialiste était « épuisé et brisé », comme ils veulent le faire croire au monde.

      En Turquie, Gorbatchev lui-même a déclaré :

      « Pour y parvenir, j’ai profité de ma position dans le Parti et dans le pays, j’ai dû remplacer toute la direction du PCUS et de l’URSS, ainsi que le leadership de tous les pays socialistes d’Europe. »

      La vérité est que c’était la CIA avec l’argent de l’Organisation Soros, qui a conçu et exécuté cette grande opération, avec tout le soutien du leader soviétique d’alors.

      Gorbatchev avec Bush père, tous deux ont joué le rôle de fossoyeurs de l’URSS

      L’ancien analyste de Wayne Madsen affirme que le plan visant à éliminer le bloc socialiste en Europe de l’Est, a été organisée par deux coprésidents de IEWWS Soros, Joseph Nye, économiste de Harvard et Whitney MacMillan, président de la Cargill multinationale agro-industrie, qui avait entretenu des relations commerciales avec l’Union soviétique dans les années soixante-dix du XXe siècle.

      Insatisfaits des résultats obtenus, la CIA et Soros ont concentré en 1991 leurs efforts sur la nouvelle Fédération de Russie, en stimulant le séparatisme dans ces régions afin de l’affaiblir au maximum.

      Le rapport Nye et MacMillan, laisse présager la fin de l’Union soviétique et les éléments du nouveau modèle pour les relations de Moscou avec l’avenir des États-Unis, pour passer à l’ère capitaliste, et ils disent : « toute nouvelle évaluation des relations L’Occident avec une Union Soviétique offerte doit partir d’une position de force au lieu d’un équilibre des forces. »

      Le rapport de l’IEWWS daté de 1987, et son application pratique, était une façon sans effusion de déchirer l’URSS par étapes.

      Le document exhorte l’Occident à tirer profit de l’Union soviétique mourante, dans la nouvelle carte géopolitique qui se profilait, en particulier dans le Tiers-Monde, zone jusque-là d’influence soviétique.

      Madsen ajoute que Soros et ses alliés des organisations de « droits humains » ont travaillé activement pour détruire la Fédération de Russie, et ont appuyé les mouvements indépendantistes en Kuzbass (Sibérie), à travers les fondations allemandes qui avaient leur siège à Königsberg et en Prusse orientale, ceux-ci ont financé les nationalistes lituniens et d’autres républiques autonomes et des régions comme Tartaristán, l’Ossetie du Nord, Ingouchetie, Tchechenie, entre autres, avec la visée de provoquer le séparatisme et les ont désignées comme les républiques autonomes socialistes soviétiques.

      L’activité obstinée de Soros contre la Russie n’a pas cessé, la provocation n’a cessé de croître grâce à leurs bases opérationnelles réparties sur les territoires environnants, y compris l’Ukraine, l’Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Finlande, la Suède, la Moldavie, la Géorgie, l’Azerbaïdjan, la Turquie, la Roumanie, la Mongolie, le Kirghizistan, le Kazakhstan, le Tadjikistan et l’Ouzbékistan ont rejoint des groupes terroristes coupés en coalition avec les Moldaves, faisant s’unir sionistes, ukrainiens fascistes et néo-nazis.

      Récemment, le président russe Vladimir Poutine a expulsé plusieurs organisations Soros telles que l’Open Society Foundation et d’autres ONG de la CIA opérant dans des circonstances similaires sur le territoire russe, y compris le NED (National Endowment for Democracy), l’Institut républicain International, la Fondation MacArthur et la Maison de la liberté, les considérant comme indésirables et une menace pour la sécurité de l’Etat russe.

      Ce n’est pas gratuitement que Mikhaïl Gorbatchev a reçu le prix Nobel de la paix, car il a suivi avec diligence les directives de la CIA et de George Soros.

      La CIA ne se repose pas et vise à éliminer tous les vestiges du socialisme sur la terre, de sorte que leurs plans contre Cuba et maintenant au Venezuela, où rien n’est occasionnel et où il suffirait de remercier le Saint-Esprit, mais comme dit saint Jean : 8-32, » Et vous connaîtrez la vérité et la vérité vous libérera. »

      C’est pourquoi chaque jour le monde prouve ce que les Yankees sont capables de réaliser en vue de leurs intérêts hégémoniques et les mensonges qu’ils tissent, créant des modèles préconçus parmi les grandes masses à travers leurs campagnes de presse ; José Martí a ainsi sagement affirmé : « Trouver une vérité est une joie tout autant que de voir naître un enfant ».

      la source c’est une radio Cubaine.
      http://www.radiohc.cu/especiales/exclusivas/166172-gorbachov-se-confiesa-&quotel-objetivo-de-mi-vida-fue-la-aniquilacion-del-comunismo%E2%80%9D

      Aimé par 2 personnes

      • Tout d’abord merci pour ton travail.
        « L’activité obstinée de Soros contre…. »
        Je n’arrive pas à compter le nombre de fois que j’ai vu, où lu « Soros fait, Soros finance »….etc…C’est un Dieu alors ? Non ?

        « Récemment, la CIA a déclassifié certains documents … »
        Tu n’en sauras rien sur le sujet. Pour commencer la CIA est l’epicentre du mensonge en Occident. Qu’escomptes tu d’eux ? Et si la vérité doit venir de quelque part c’est des murs du Kremlin. Et là, excuse moi, mais meme au siècle prochain, tu n’en sauras pas grand chose.

        « Wayne Madsen, a déclaré que le milliardaire George Soros… » Wayne Madsen …encore un …. Le miserable, meprisable, minable , le répugnant Walesa qui n’était rien, qui est rien, qui n’a jamais été quelque chose, avait aussi sa petite explication pretendument philosophique. Il avait déclaré que c’est le Pape qui a fait effondrer le communisme. Qui dit mieux ? Comprenez …et donc Dieu a fait triompher le …Marché!

        Quand on a un probléme comme celui de la chute de l’URSS, on a deux pistes de reflexions, faire par exemple comme les arabes, se voiler la face. Prenons à tout hasard le cas des algériens…une route défoncée …c’est de la faute de la France, parce qu’on a été colonisé…. Systéme de santé morribond …c’est de la faute de la France, parce qu’on a été colonisé…. L’education qui n’existe plus …c’est de la faute de la France, parce qu’on a été colonisé…, la corruption endémique …c’est de la faute de la France, parce qu’on a été colonisé… etc…. le tout 60 ans aprés l’indépendance, au siècle prochain ça sera toujours la meme argumentation. J’aurai pu prendre n’importe quel pays arabe. Au final ça baigne dans la médiocrité, parce que rien n’avance. Et rien n’avancera.

        Et puis l’autre c’est se regarder dans un mirroir. et faire un autre constat. Déja on se pose la question, pourquoi que la Corée du Nord, et Cuba sont encore communistes ? Sont ils plus puissants que ne l’était l’URSS ? La réponse est evidement non.
        La réalité c’est l’armée rouge, l’élite de l’armée rouge, du KGB, puis une parti du Politburo qui ne voulait plus du système communiste. Et ce sont eux, et eux seuls qui ont permis l’implosion de l’URSS. Gorbatchev n’étant que le pantin de service. On peut incrimier les Soros, Bush, les juifs, le Pape etc….autant qu’on veut, mais ça ne fait pas avancer le problème.

        Y a pire! Pour faire parti de l’élite de l’arméé rouge, et du KGB il fallait montrer patte blanche. Ne faisait parti de l’Elite de l’Armée rouge que les gens surs pour le système.
        C’était généraleemnt des gens triés sur le volet. La creme des cremes. En gros les fils et les filles des anciens héros morts contre la barbarie nazis pendant la seconde guerre mondiale. Ce sont eux qui se sont partagés le butin en depeçant l’éconmie sovietique. La plupart des oligarques d’aujourd’hui, n’étant que d’ex-aparatchiks. En définitve c’est des communistes qui ont tué le regime communiste soviétique. Tel est le triste constat, et à mon avis je ne dois pas etre loin de la vérité.

        L’experience de l’URSS amene des reflexions philosophiques encore plus profondes. Fondamentalement es ce que l’homme est fait pour partager, avoir des valeurs ? Où l’homme n’est il pas qu’une bete, et en tant qu’animal, vivre comme un animal …
        A chacun son idée….

        J'aime

        • @Kremlin
          Désolé pour la longueur, les fautes de gramaire et d’orthographe. Pas eu le temps de relire….En plus dans WP y a pas de possibilité d’editions des posts.

          Aimé par 1 personne

      • @ La cariatide
        J’ai déjà eu l’occasion d’écrire ici que le communisme au sens de Marx n’a jamais existé en Russie ni ailleurs. Point final. C’est à partir de là que l’on peut comprendre ce qui passé en Russie, et non en discutant du sexe des anges, à l’instar de ces théologiens de l’empire byzantin réunis à Constantinople pour discuter de cette quesstion la veille de sa chute en 1453.

        Aimé par 1 personne

        • les satanés bolcheviks ont opéré un coup d’État en octobre 1917, ils ont dissout les Soviet, réprimé la révolte légitime de Kronstadt, assassiné les anarchistes après avoir bénéficié de leur soutien / sacrifice dans la guerre civile contre les Blancs, tiré dans le dos des républicains et anarchistes espingouins,

          mais l’Ursse a également aidé des dizaines de groupes révolutionnaires dans les territoires toujours colonisés par les occidentaux, les pays Arabes, l’Amérique Latine.

          au diable marx!
          vive la Commune de Paris! 😉

          https://resistance71.wordpress.com/2018/05/26/materialisme-historique-marx-anarchisme-plagiat-et-trahison-de-la-revolution-sociale-avec-rudolph-rocker/

          https://resistance71.wordpress.com/2018/06/30/histoire-et-socialisme-les-dessous-peu-affriolant-de-karl-marx-maurice-joyeux/

          https://resistance71.wordpress.com/2018/04/18/reflexions-de-philosophie-politique-les-contradictions-du-marxisme-simone-weil/

          Aimé par 2 personnes

        • J’aime beaucoup la magnifique figure (juive) de Simone Weil (lire par exemple son livre intitulé La condition ouvrière ; prière au lecteur de ne pas la confondre d’avec Simone Veil, recemment panthéonisée, elle qui a instaurée cette loi sur l’avortement en 1975, 200 000 innocents sans défense assassinés par an, faites le compte), en revanche je n’ai que mépris pour ce pseudo-anarchiste appelé Maurice Joyeux, j’aime les figures de Bakounine, les frères Reclus, Kropotkine, etc … mais éprouve un mépris vicéral pour tous les membres de la fédération anarchiste de France et de Navarre. Ceci précisé, je ne voulais parler ni en bien ni en mal de l’URSS, ce n’était pas l’objet du débat, pour que ce dernier eusse lieu, il faut partir sur des bases saines et théoriquement justes, qui sont, selon moi, les suivantes :
          — le bolchévisme fut une ruse de la Raison pour instaurer en Russie le Capitalisme, cette nation y fut toujours réfractaire et il a fallu l’instaurer sous faux drapeau communiste,
          — ce que vous citez de Gorbatchev … etc n’est que l’aveu, certes tardif, de la réalité socio-économique de la Russie ; certains gauchistes l’ont qualifiée de capitalisme d’état mais ces ânes ignoraient ce qu’est le capitalisme qui n’est pas un rapport de propriété formelle sur les moyens de production ni quelque chose de juridique. L’ennuyeux est que Marx a écrit tout cela, mais ceux qui se prétendent communistes l’ignorent.
          — Donc, et ce n’est pas une chose aisée, toute discussion sérieuse sur le sujet, avant d’en venir au Grand Jeu, devrait répondre à ces questions :
          1) Qu’est ce que c’est le Capitalisme ?
          2) Qu’est ce que c’est le Communisme?

          J'aime

        • Merdre, j’ai oublié de rendre hommage aussi à l’anarchiste russe que j’aime beaucoup : Nestor Makhno (cf. Mémoires et écrits, Paris, 2009).

          J'aime

  4. « la doctrine de l’usage de l’arme aérienne pour briser le moral des populations civiles n’a pas disparu… cette tactique moralement très répréhensible n’a jamais gagné les coeurs et les esprits. »

    Nombre d’opposants rejoignent l’armée du « régime ». Bashar (« Lion » en arabe) grimpe au contraire, en popularité – qui l’eu cru voilà deux ans ? où le voyait déjà au bout de la corde à Saddam.

    Golan ?

    Une inquiétude toutefois, c’est une certaine tiédeur de Vladimir – Russie historiquement grande amie de l’Entité Sioniste 70% des israéliens d’origine russe).
    Relativement amusant : l’hymne sioniste « Hava naguilla » est – comme par hasard, un des morceaux préférés du choeur de l’Armée Rouge.

    Aimé par 2 personnes

    • Pardon, mais c’est « Assad », le lion.
      Je dirais plutôt : étonnant petit ophtalmo devenu, contre son gré, un petit lion.
      Le canard Bashar ne veut – décidément, pas mourir (les égorgeurs de canards me comprendront 😉 d’expérience )

      Aimé par 2 personnes

      • Si maintenant on considère les faits suivants : — la Fédération de Russie compte plus de 20 millions de musulmants, — le looby sioniste est très puissant en Russie, on voit que peut-être Poutine fait pour le mieux dans le pire des mondrs possibles, son action en Syrie l’a prouvé.

        Aimé par 1 personne

    • non c,est de la diplomatie le resultat l,armee syrienne est train de reconquerir les poches djihadistes de daraa quneitra et du golan eight sans intervention israelenne et meme bibi vient de dclarer que assad ne le deranger absolument pas!!

      Aimé par 1 personne

    • « …comme par hasard, un des morceaux préférés du choeur de l’Armée Rouge. »
      Faut le dire vite! J’en ecoute tous les jours où presque les choeurs de l’armée rouge, et celui là jamais écouté, je ne savais meme pas qu’il était dans le repertoire. Et quand tu dis « Morceau préféré » où as tu pris l’info ?
      L’armée Rouge ne doit pas etre melé à ça, le gouvenrement actuel à Moscou est issue de l’oligarchie russe, et à ce que je sache, il n’est pas communiste, il est par essence anti-commuiste.

      Aimé par 1 personne

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.