Israël évacue ses casques blancs du sud de la Syrie

Que faisaient les Casques Blancs, une pseudo ONG de la « défense civile » intimement liée à Al-Qaïda près de la ville d’Al-Qunaïtra, dans le Golan syrien, dans une zone stratégiquement très chaude mais qui n’a pas connu de grands engagements militaires au cours de la guerre de Syrie ?

L’évacuation par l’Armée israélienne de près d’un millier des éléments de cette organisation terroriste car il faut bien nommer les choses par leur nom, intervient au moment où Damas reprend le contrôle sur cette zone longtemps livrée aux rebelles.

Le jeu est clair. Les médias de la propagande atlantiste, relayées par les médias arabes hostiles à la Syrie n’ont cessé de porter aux nues les Casques Blancs au point de leur établir une hagiographie consacrée.

Les puissants relais sionistes en Amérique du Nord et en Europe occidentale ont mobilisé jusqu’aux milieux artistiques et Hollywood pour leur faire une promotion mondiale. Du déjà vu dans le domaine de la géopolitique à géométrie variable : on se souvient des inepties et autres promotions vidéo d’un outrage créé de toutes pièces autour d’un hypothétique génocide au Soudan. Opérations similaires à celles des pleureuses antiques largement stipendiées qui se sont interrompue comme par magie dès que le président soudanais accepta toutes les conditions de l’empire dont la partition de son pays.

Les israéliens affirment que l’évacuation des pauvres ouailles des Casques Blancs par leur soin est intervenue à la requête des États-Unis et du Canada.

Les Casques Blancs sont-ils des Frères Musulmans ? Oui et non puisque ils font également la promotion des droits des communautés dites LGBT dans leurs milieux respectifs et là on a affaire à une sorte de Conchita Würz hybride, se réclamant d’un Islam politisé à la sauce Trudeau, maniant aussi bien le couteau contre de pauvres enfants contraints de jouer la nouvelle comédie du siècle et fort avide d’argent contrefait.

Une sorte d’Al-Qaïda à la mode LGBT luttant contre un régime souverainiste, ultime avatar en terre arabe du National-Socialisme et des idées de Hegel. Voilà bien des ingrédients susceptibles d’intéresser Hollywood et surtout Trudeau.

Les éléments des Casques Blancs évacués par le Mossad sont leurs agents, des clones semblables physiquement à un Alexandre Benalla militant pour la gestation payante par autrui , ayant appris à crier à tue-tête le slogan « Allah Akbar » à n’importe quelle occasion et montant de fausses mises en scènes avec ou sans commande.

Au final ces demeurés vont bénéficier d’une résidence permanente et de la citoyenneté du Canada, du Royaume-Uni et de l’Allemagne.

Plutôt pas mal pour des gens payés à vociférer et à mentir.

Bref un rêve perturbé des Kibboutzim d’un futur proche et de poulaillers d’Aldous Huxley dans un monde prétendument libre.

L’évacuation par Israël de « ses » Casques Blancs du Sud de la Syrie marque la fin du mythe de cet epiphenomene monstrueux.

Quel monde !

Publicités

4 réflexions sur “Israël évacue ses casques blancs du sud de la Syrie

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.