Syrie : objectif Idleb !

La rencontre entre les présidents iranien Hassan Rouhani, russe Vladimir Poutine et turc Tayep Recep Erdogan a Téhéran n’a pu aboutir à une solution négociée sur l’enclave rebelle d’Idleb en Syrie.

Fait remarquable, malgré leur détermination à achever la guerre en Syrie,  les russes et les iraniens ont écouté le plaidoyer d’Erdogan en faveur d’une solution politique afin d’éviter un afflux de réfugiés en Turquie ou vivent déjà plus de trois millions de réfugiés syriens.

Il est très peu probable que des dizaines de milliers de rebelles retranchés dans une sorte d’Émirat indépendant soutenu par l’Occident et Israël puissent envisager de déposer les armes face à ce qu’ils considèrent comme leur pire ennemi.

Sur le terrain, la province d’Idleb est survolée en permanence par un nombre record et croissant de drones de reconnaissance russes et l’armée syrienne et ses alliés comme le Hezbollah libanais, des milices iraniennes et irakiennes, des factions palestiniennes, des volontaires afghans et des unités de l’Armée Syrienne Libre (rebellion) ayant rejoint l’Armée gouvernementale après l’avoir combattue, renforcent leurs positions à la frontière entre Idleb et Alep, Hama, Lattaquié.

Plus discrètement des Spetsnaz russes ainsi que des mercenaires du Groupe Wagner balisent déjà le terrain à l’intérieur de la province rebelle.

Des « observateurs » militaires chinois, nombreux cette fois-ci, assistent aux préparatifs aussi bien du côté iranien que syrien.

La Russie a renforcé son dispositif naval en Méditerranée et a dépêché des renforts en Syrie ces deux dernières semaines pour faire face aux consequences de la chute de la province rebelle d’Idleb, que soutiennent l’OTAN, Israël et certains pays Arabes. 

 

Publicités

40 réflexions sur “Syrie : objectif Idleb !

  1. remember: après lecture de certains posts (Bernardo1871, Strategika51) rectificatif(s) (c’est le second) quant aux membres exacts de la Résistance :
    avant rectificatif, il était question de : « il s’agit bien entendu des forces de la Résistance dans leur ensemble (Russie-Iran-Syrie-Hezbollah libanais (en tête) -Chine et leurs alliés respectifs… quant à la Turquie… mystère?) »
    ainsi que:
    Russie- (plutôt les militaires russes (antisioniste) que la Direction-gouvernement Poutine russe (pro-sioniste) Iran-Syrie et Hezbollah libanais (et très certainement le Hezbollah irakien ?) toujours en tête de peloton… la Chine et leurs alliés respectifs (très intéressant article – concernant l’exercice gigantesque (paru sur le site Strategika51, sous le titre: «Préparatifs de Vostok 2018 avec la participation des Armées chinoise et mongole») Russie-Chine-Mongolie plus 3 ou 4 vidéos qui l’accompagne (la seconde est d’environ 15 minutes), à cette adresse Internet: https://southfront.org/chinese-and-russian-troops-jointly-participate-in-large-scale-military-drills-videos/
    quant à la Turquie… c’est toujours le mystère?!

    qui dit quoi, qui fait quoi?! etc., etc., etc.

    quant à la Turquie… c’est toujours le mystère?!…
    en ce qui concerne la Turquie, donc, et plus précisément, son Président, Erdogan-him-self!… oui, oui, il parade de rencontres en sommets, y déclarant tout… et son contraire !, mais cela n’a jamais vraiment été un mystère pour vous, lecteurs-rices de ce site, n’est-ce pas? (total euphémisme quant aux contradictions du Président Erdogan-him-self!…), car en lisant ce qui suit, cela éclairera peut-être votre lanterne?:
    « … Plusieurs centaines de terroristes étrangers se sont positionnés sur la frontière de Hama avec Idlib dont la plupart est lié au groupuscule terroriste de Jaïch al-Ezza et au parti du Turkistan qui sont entré sur le territoire syrien en passant par la frontière turque. … »
    PS : en ce qui concerne le *Président Vladimir Poutine… et son équipe gouvernementale ( notamment: Sergueï Lavrov et Sergueï Choïgou) nous aurons (souvent?) l’occasion d’y revenir…
    *les bombardements à répétitions de l’aéroport international de Damas par l’aviation israélienne (le dernier date d’hier au soir, samedi 15 sept. 2018), se positionnant au-dessus du Liban (certains parlent de provocations permanentes de la part des gouvernants sioniste-israéliens, pour essayer de provoquer « une confrontation générale »), posent de nombreuses questions, quand au positionnement (réel ou supposé) des uns et des autres, mais, mais, mais…

    J'aime

    1. mais, mais, mais…

      La conclusion de l’article de Thierry Meyssan (paru sur son site), et intitulé : «Sortir de la guerre contre la Syrie», concernant les derniers évènements en date au Proche-Orient, nous éclairera sans doute un peu plus sur les intentions réelles des uns et des autres ?!

      « … Il paraît stupide de vouloir reprendre à zéro une guerre déjà perdue par les jihadistes. La présence de l’armée russe rend désormais impossible toute confrontation directe. Loin d’être anéantie, la population syrienne est désormais aguerrie, prête à supporter plus encore, et beaucoup mieux armée. Surtout, elle a beaucoup réfléchi et est moins manipulable qu’en 2011. Pourtant, comme à l’époque, la rhétorique politique occidentale a repris son antienne du «Bachar doit partir».
      La logique voudrait donc que le conflit se poursuive sur un autre terrain. Si par le passé, l’amiral Cebrowski avait prévu de porter la guerre dans un second temps à l’Asie centrale et du Sud-Est, ses successeurs doivent d’abord en finir avec le Moyen-Orient élargi. Ils se donnent actuellement la possibilité de rallumer le foyer iraquien, comme on le voit avec le spectaculaire retournement de l’administration *Rohani et les émeutes à Bassorah. … »

      *une « petite » précision à apporter, quand même, suite à l’affirmation de Thierry Meyssan, concernant le retournement de veste de l’administration Rohani après (?) les émeutes à Bassorah : Après l’annonce par les principaux médias étasuniens (et repris bien entendu en chœur par les médias occidentaux) de énièmes » nouvelles » sanctions étasuniennes contre l’Iran, l’opposition réformatrice c’est rallié (comme un seul homme) publiquement… au gouvernement Iranien !

      J'aime

    2. re-PS : en ce qui concerne le *Président Vladimir Poutine… et son équipe gouvernementale ( notamment: Sergueï Lavrov et Sergueï Choïgou) nous aurons (souvent?) l’occasion d’y revenir…
      c’est déjà le cas!
      extrait d’un article intitulé: «Interview d’Alexandre Douguine» Par Valérie Bugault − Septembre 2018. Adresse Internet: http://lesakerfrancophone.fr/interview-dalexandre-douguine
      extrait: «… il y a une scission intérieure qui opère dans la figure de Poutine :
      Le côté patriotique, représenté par lui-même, par Lavrov et par Choïgou, par les personnalités qui s’occupent de la politique extérieure et militaire, qui est, bien sûr, patriote plus que libérale, plus que globaliste, qui est multipolaire

      et le côté libéral, plus voué aux valeurs du grand capitalisme et du monopole du capitalisme, plus ou moins limité par les limites de la nation politique, qui représente le côté économique, la politique intérieure de Poutine. …»

      J'aime

      1. j’adore le côté railleur (la moquerie dévastatrice et subtile « des Bouffons de l’empire étasunien », tel que la pratique Andrei Martyanov, (c’est à crever de rire !), dans cet autre article, paru sous le titre: «…La Russie comme un chat…», sous-titre: Ma réponse à Paul Craig Roberts. Par Andrei Martyanov – Le 4 septembre 2018 – Source : Unz Review. Adresse Internet: http://lesakerfrancophone.fr/la-russie-comme-un-chat

        Je précise que je ne suis absolument pas partisan du capitalisme finissant tel que nous l’avons hélas connu et surtout lourdement subit, et comme pourrai (soi-disant ?) l’être Vladimir Poutine (voir à ce sujet l’article cité plus haut et dont je vous rappelle l’adresse Internet: http://lesakerfrancophone.fr/interview-dalexandre-douguine), je suis plutôt très enthousiaste de la vie exemplaire de Petr Alekseevitch Kropotkine (et de son grand ami Élisée Reclus)…

        J'aime

  2. information Thierry Meyssan: en cas d’agression militaire directe et ouverte par les nord-américains et les anglais, la Prusse participerait à l’attaque contre la Syrie.
    http://www.voltairenet.org/article202860.html

    c’est du conditionnel.

    Thierry Meyssan affirme également que la campagne militaire contre l’émirat islamique d’Idlib ne devrait commencer qu’à partir de la mi-novembre 2018, juste après les élections de mi-mandat.
    http://www.voltairenet.org/article202839.html

    comme en septembre-octobre 2016, lorsqu’il y avait des bruits de guerre entre les usa et les Russes, juste avant la victoire de TheDonald?

    Aimé par 2 personnes

      1. la Prusse c’est le mot qui doit être utilisé pour parler de l’Allemagne, lorsque l’Allemagne renoue avec ses ambitions impérialistes sur l’Europe / le monde, ou à propos de ses aventures militaires (sic) en dehors de ses frontières.
        c’est la Prusse qui s’est mise en mouvement dans les années 1860 avec Bismarck comme chancellier, dans l’objectif de réunifier l’Allemagne, le Reich.
        guerre austro-prussienne, guerre france-prusse de 1870, entre autres (la vérité c’est que je ne me rappelle que de celles là..

        avec ses intentions de dominer l’union européiste, donc l’Europe, via sa puissance économique, commerciale, l’Allemagne retrouve la volonté de puissance de la Prusse.

        jean michel quattrepoint a sorti un bouquin: le choc des empires, sauf que l’allemagne n’a pas réellement d’armée, et subit encore l’occupation des soldats nord-américains.
        la bombe nucléaire est présente sur le territoire allemand, mais elle est stockée dans les bases militaires des nord-américains! 🙂

        Aimé par 2 personnes

  3. IRIS > Daesh > EA = US , paramilitaires, gangsters, criminels … Au temps de la guerre de 100 ans, on disait « les grandes compagnies », détruites par Du Guesclin !…

    https://reseauinternational.net/photos-satellite-a-lappui-les-russes-prouvent-que-daesh-cest-larmee-americaine/

    http://www.liberation.fr/planete/2018/06/05/double-pression-autour-de-l-accord-sur-le-nucleaire-iranien_1656821

    Le "terrorisme", grandeur et décadence ....
    

    J'aime

  4. Bonjour Strategika, vous nous en direz plus à propos des missiles (?) qu’a / qu’aurait envoyés l’Iran sur des cibles kurdo-Iraniennes?

    Aimé par 2 personnes

    1. Bernardo1871

      touché… coulé !!!

      Tu dois certainement savoir que: « …Des rapports authentiques indiquent que le QG des terroristes a été détruit lors de l’attaque au missile et que des dizaines de dirigeants et d’éléments importants du groupe terroriste ont été tués, a ajouté le communiqué.

      « Cette vive réaction a prouvé que le CGRI et les autres forces armées iraniennes sont déterminés à protéger les frontières du pays et son intégrité territoriale », a-t-il souligné, concluant que les terroristes recrutés par les services d’espionnage de l’ennemi ne pourraient jamais porter atteinte à la sécurité de l’Iran. … »

      J'aime

  5. cher peuple syrien, soit réaliste, demande l’impossible!
    « … la direction générale des opérations de l’état-major russe, Sergueï Roudskoï, a déclaré que la Syrie allait bientôt recevoir de nouveaux systèmes de défense aérienne et a promis que des spécialistes russes apprendraient à l’armée syrienne comment les utiliser. Il s’est abstenu de donner des détails sur les systèmes, disant seulement que les systèmes S-125, Osa et Kvadrat utilisés par l’armée syrienne avaient été restaurés et modernisés avec l’aide de la Russie. … »

    Aimé par 1 personne

    1. @ Sergio
      Les promesses ne sont que des paroles gratuites pour ce qui ne connaissent pas la valeur donner à celle ci.
      Et d’autres en font une question d’honneur de la parole qu’ils donnent à qui que ce soit infimes soient-elles.
      Les russes ont tellement dit qu’il allait livrés des batteries de S.300 à la Syrie, il y a de cela un bail déjà.
      Du vent , que dalle, de qui attendent ils les russes la permission d’actés leurs paroles.
      Mistère et boule de gomme. ….

      J'aime

    2. Il n’y a pas que la Russie sur la Terre !…

      L’Iran signe un pacte défensif avec l’Iran
      Les deux pays signent à Damas un protocole d’accord de coopération qui porte sur la promotion de la coopération militaire bilatérale…

      titre: «… La clause la plus importante du pacte militaire syro-iranien? …»

      « … Quelles sont les clauses les plus importantes de l’accord signé au cours de la visite du ministre iranien de la Défense en Syrie ? Le général Hatami en dit plus long.
      Les clauses les plus importantes de l’accord militaire conclu avec la Syrie concernent la reconstitution des forces armées et la restauration de l’industrie défensive syrienne, selon le ministre iranien de la Défense, cité par l’agence de presse Fars.
      Lors d’un entretien accordé ce lundi 27 août à la chaîne libanaise Al-Mayadeen, le ministre iranien de la Défense, le général de brigade Amir Hatami, a détaillé les clauses les plus importantes de l’accord militaire avec la Syrie, accord dont l’intégralité devrait être bientôt publiée :
      « Les clauses les plus importantes de cet accord concernent la reconstitution des forces armées et la restauration de l’industrie militaire de la Syrie, afin que ce pays puisse retrouver son pouvoir d’antan. La RII est capable d’y apporter un appui important et de contribuer à ce processus. » … »

      ainsi que: « … À Alep, le ministre iranien de la Défense va à la rencontre des combattants de la Résistance … »
      « … Par la suite, le ministre de la Défense s’est présenté dans une base des forces spéciales de la Résistance. Hatami a tenu à leur présenter ses louanges et remerciements pour leurs efforts « stratégiques et hyper-importants » dans le sens de la pacification et de la stabilisation de la région.
      Le général de brigade Hatami a également glorifié le souvenir des martyrs qui se sont sacrifiés pour défendre les lieux saints de l’islam, à travers leur lutte acharnée contre les terroristes. « Leurs exploits, leurs actes de bravoure et leur dévouement représentent l’exemple parfait de la lutte sur le chemin de Dieu », a-t-il ajouté.
      Hatami a également fait le tour des différents quartiers de la ville d’Alep et surtout des zones frontalières, notamment les bases des forces spéciales de la Résistance et des conseillers militaires, dont il a salué le courage face aux conspirations malignes de l’ennemi.
      Partout où il allait dans la ville d’Alep, le général Hatami était accompagné d’un groupe de commandants de l’armée syrienne.
      Le ministre iranien de la Défense, le général de brigade Amir Hatami, est arrivé le dimanche 26 août à Damas où il s’est entretenu avec de hauts responsables syriens de divers sujets allant de la lutte contre le terrorisme aux évolutions en cours en Syrie et dans toute la région, en passant par les moyens de développer la coopération défensive et militaire.
      Le service des relations publiques du ministère iranien de la Défense a annoncé lundi matin que les ministres iranien et syrien de la Défense, après des entretiens prolongés puis une rencontre avec le président syrien Bachar al-Assad, avaient signé un protocole d’accord prévoyant le futur des coopérations défensives entre Téhéran et Damas. … »

      conclusions (très) provisoires : Il n’y a pas que les Russes sur terre, les Chinois ne sont jamais très loin (champions du monde de la réalisation réelle de projets… quel qu’il soit !), la RPDC, c-à-d, les Nord-Coréens sont encore plus proches, bien sûr ! (et ils adorent « miniaturiser » surtout les bombes nucléaires…)

      et: « … La DCA de Téhéran assure la sécurité de l’Iran…

      « … Les radars anti-aériens de l’Iran couvrent tout le pays. Grâce à plus de 3.600 points de défense aérienne installés partout dans le pays, aucun engin furtif ne peut échapper à l’armée de l’air iranienne.
      L’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) qui édicte les normes et les recommandations applicables dans les pays signataires de la convention de Chicago, a récemment reconnu la sûreté aérienne du ciel iranien le qualifiant du « plus sûr » de la région.
      La surveillance radar iranienne est équipée de divers systèmes de missiles ainsi que de canons anti-aériens, à longue, moyenne et courte portée.
      Le pays a procédé à l’installation de radars de conception nationale sophistiqués parmi lesquels Ghadir, Mersad, Ya Zahra et Raad. … »

      Non les Russes ne sont pas les seuls au monde…

      alors cher peuple Syrien, ne perd jamais espoir !

      Aimé par 1 personne

      1. d’autant, cher peuple Syrien, que tu n’es pas seul a avoir essuyé un refus catégorique de la part des Russes, lis, s’il te plait, ce qui suit, et tu comprendras j’en suis sûr, certains aspects de leur géostratégie (bien particulière, il est vrai !):

        « … L’ancien ministre iranien de la Défense, le général de brigade Ahmad Vahidi, a déclaré lors d’une conférence de presse que la version iranienne du système de missiles S-300 était plus précise que les originaux russes.
        Le général a déclaré que lorsque les Russes ont initialement refusé de livrer des S-300 à l’Iran, la RII a commencé à construire un prototype du système de défense aérienne à longue portée.
        « Nous leur avons dit que nous allions construire le système nous-mêmes de manière autonome, et finalement, par la grâce de Dieu et grâce à la diligence de la jeunesse et des élites iraniennes, nous avons construit une meilleure version en moins de six ans », a déclaré le général Vahidi, qui est actuellement le doyen de l’Université suprême de défense nationale.
        Le Bavar 373 est un système de défense antiaérienne de longue portée, mis au point par les techniciens du ministère iranien de la Défense. Ce système a été dévoilé pour la première fois à l’occasion de la Journée nationale de la défense en présence du président Rohani. … »

        PS: une bonne critique, quand elle est fondée, vaut bien mieux que certains panégyriques !

        J'aime

        1. Les ministères iranien et syrien de la Défense signent un protocole d’accord de coopération dans le domaine défensif et technique.

          J'aime

        2. il s’agit bien entendu des forces de la Résistance dans leur ensemble (Russie-Iran-Syrie-Hezbollah libanais (en tête) -Chine et leurs alliés respectifs… quant à la Turquie… mystère?)

          « … La Chine semble désormais vouloir s’engager pleinement dans la région du Moyen-Orient : la semaine dernière, le ministre iranien de la Défense, le général de brigade Amir Hatami a été reçu à Pékin pour une visite officielle de deux jours. Au cours de cette visite, la partie chinoise a exprimé le désir de voir des coopérations militaires entre l’Iran et la Chine s’étendre. Le ministre iranien et son homologue chinois ont par ailleurs paraphé plusieurs accords de coopération dans le domaine sécuritaire et défensif. Les analystes qualifient cette visite de «tournant» dans les relations sino-iraniennes qui ont revêtu jusqu’ici un caractère plutôt commercial.

          Le ministre chinois de la Défense, Wei Fenghe a été d’ailleurs très claire là-dessus : «après une bonne coopération commerciale et économique, l’heure est à la coopération militaire :

          « Ces dernières années, la Chine et l’Iran ont obtenu des résultats fructueux en matière de coopération dans divers domaines, se sont soutenus mutuellement et ont manifesté une compréhension mutuelle sur des questions d’intérêt majeur. Les pays entretiennent des contacts étroits et une coordination sur des questions internationales et régionales importantes », a déclaré le responsable chinois, cité par le ministère de la Défense. … »

          J'aime

        3. la Russie ne fait pas partie de l’axe de la Résistance ! si Strategika et Foxhound nous ont déjà confirmé que les militaires Russes étaient clairement antisionistes, la direction Russe depuis 1991 est bien pro-sioniste..

          remplace plutôt la Russie de Vladimirovitch, tout Vladimirovitch qu’il est, par les brigades chiites Iraqiennes, le Al-HashdAl-Sha’abi / Popular Mobilization Units, qui ont bien conscience de leurs ennemis: les usa, les anglais et l’entité sioniste.

          https://southfront.org/popular-mobilization-units-military-capabilities-their-role-in-iraq-and-middle-east/

          Aimé par 1 personne

        4. Les syriens se méfient des volontaires irakiens de la mobilisation populaire et les russes ne leur font aucunement confiance et pour cause, c’est des éléments du Hachd Echaabi qui ont vendu la mèche aux américains à Al-Tanf, et cela a conduit au massacre du groupe Wagner.
          Comme en 1990/1991/1992/1993/1998/2002/2003 certains irakiens semblent trop sensibles à l’attrait de l’argent pour ne pas trahir les siens à la premiere occasion. Que dire alors des syriens et des russes qui restent pour eux des étrangers…

          Aimé par 1 personne

        5. Fichtre : c’est la troisième réponse à ma petite remarque sur le lapsus du commentaire de Sergio !….

          J'aime

        6. après lecture de certains posts (Bernardo1871, Strategika51) rectificatif(s) (c’est le second) quant aux membres exacts de la Résistance :
          avant rectificatif, il était question de : « il s’agit bien entendu des forces de la Résistance dans leur ensemble (Russie-Iran-Syrie-Hezbollah libanais (en tête) -Chine et leurs alliés respectifs… quant à la Turquie… mystère?) »
          Russie- (plutôt les militaires russes (antisioniste) que la Direction-gouvernement Poutine russe (pro-sioniste) Iran-Syrie et Hezbollah libanais (et très certainement le Hezbollah irakien ?) toujours en tête de peloton… la Chine et leurs alliés respectifs (très intéressant article – concernant l’exercice gigantesque (paru sur le site Strategika51, sous le titre: «Préparatifs de Vostok 2018 avec la participation des Armées chinoise et mongole») Russie-Chine-Mongolie plus 3 ou 4 vidéos qui l’accompagne (la seconde est d’environ 15 minutes), à cette adresse Internet: https://southfront.org/chinese-and-russian-troops-jointly-participate-in-large-scale-military-drills-videos/
          quant à la Turquie… c’est toujours le mystère?!

          PS : concernant les PMU (Al-HashdAl-Sha’abi), merci à vous Strategika51, pour les précisions concernant la trahison de l’une des factions (laquelle ?), qui a permit aux étasuniens de massacrer les (+ ou – ) 200 membres des unités russes (du groupe privé (?) Wagner), que le Gouvernement russe aura à cœur de venger, puisque de temps à autre, celui-ci y fait allusion, et dans des termes qui ne laissent aucune ambiguïté quand au retour de flamme (dévastateur ?) pour les troupes d’occupation étasuniennes !…

          «Les PMU (Al-HashdAl-Sha’abi) sont des forces pro-gouvernementales opérant sous la direction officielle de l’armée irakienne et composées d’environ 70 factions. Ils ont été formés à la suite d’une directive des autorités religieuses irakiennes après que l’EI ait saisi de larges portions de territoire dans plusieurs provinces au nord de Bagdad en 2014.
          Histoire d’établissement
          L’un des facteurs politiques internes à l’apparition de la PMU en Irak a été l’échec de la capacité de l’État dans le domaine de la sécurité nationale, dans un contexte de montée en puissance de l’influence de l’État islamique. La chute de Mossoul due à la corruption massive et à l’incapacité de l’armée irakienne à s’acquitter de ses fonctions essentielles signifiait alors que le Premier ministre Maliki avait perdu confiance dans les forces armées. Selon l’ancien ministre de l’Intérieur, Mohammed Al-Ghabban, «l’UGP est une expérience unique, réussie et nécessaire qui a été produite à l’époque».
          Le fait d’avoir des milices chiites armées et loyales, contrairement aux unités multiethniques iraquiennes, qui étaient douteuses et fiables, s’est avéré être un moyen beaucoup plus efficace de rétablir l’ordre.
          Le 15 juin 2014, le chef de l’ayatollah chiite irakien Ali al-Husseini al-Sistani a lancé une fatwa appelant à la lutte contre l’EI et à la création du PMU. Il convient de noter ici que Sistani n’a pas limité sa fatwa aux Chiites irakiens. Il a insisté pour que les forces de mobilisation nationales soient considérées comme une institution nationale avec la participation de tous les groupes ethniques, religieux et sociaux.
          Composition
          Le noyau de l’UGP est constitué de formations chiites irakiennes armées telles que l’Organisation Badr, Asaib al-Haq, le Hezbollah Kata’ib, Kata’ib Sayyid al-Shuhada, Harakat Hezbollahal-Nujaba, Kata’ib al-Imam Ali et Kata. ‘ib Jund al-Imam. Ces unités collaborent avec certaines tribus sunnites des provinces de Salaheddin, Niniveh et Anbar occupées par l’EI. En outre, l’UGP comprend des unités composées de chrétiens, de Turkmènes, de Kurdes et de Yazidis.
          Organisation Badr. Cette formation a été créée en 2003 par les Brigades Badr, l’organisation paramilitaire du parti islamiste chiite «Conseil suprême islamique d’Irak» (ISCI). Son chef est Hadi Al-Amiri. À l’heure actuelle, il ne s’agit pas seulement d’une organisation militaire mais aussi d’un parti politique qui compte 22 sièges au parlement irakien. Ses unités militaires comptent entre 10 et 15 000 hommes. Ses unités ont été repérées dans chaque opération de la PMU contre IS.
          Asaib ahl al-Haq (Ligue des justes). Ce groupe a été formé en 2006 et est étroitement lié au Hezbollah libanais. Son idéologie appuie la ligne officielle du dirigeant iranien, l’ayatollah Khamenei. Son chef est Qais al-Khazali. En 2016, il y avait environ 10 000 soldats. Sa sous-unité, appelée Brigades Haidar al-Karar, opère sur le territoire syrien.
          Kata’ib Hezbollah (bataillons du parti de Dieu). Cette organisation a été créée en 2003 afin de résister à l’invasion américaine en Irak. Dirigée par Abu Mahdi al-Muhandis et comptant jusqu’à 30 000 soldats. Ses combattants soutiennent également les forces gouvernementales en Syrie.
          Kata’ib Sayyid al-Shuhada (bataillons des martyrs de Sayyid). Milice chiite irakienne militarisée. Formé en 2013 pour défendre «les lieux saints chiites à travers le monde» et préserver l’unité du pays. Dirigée par Abu Mustafa al-Sheibani, ancien membre du Conseil islamique suprême irakien. Ces unités combattent également en Syrie pour soutenir le gouvernement, principalement dans la province de Damas. Aucune information sur la force du personnel.
          Harakat Hezbollahal-Nujaba (Mouvement du Parti des Nobles de Dieu). Formé en 2013 en réponse à la guerre de longue durée en Syrie et aux différends avec les dirigeants d’Asaib ahl al-Haq. Les deux groupes entretiennent toujours des liens étroits et coopèrent souvent sur le champ de bataille. Dirigée par le cheikh Akram al-Kaabi, dont l’idéologie est conforme à celle de l’ayatollah Khamenei. Aucune information sur la force. Ces unités opèrent également en Syrie.
          Kata’ib al-Imam Ali (bataillons Imam Ali). Aile armée du mouvement islamique irakien. Formé en juin 2014 en réponse à l’agression de l’EI. Dirigée par Shibl al-Zayd, qui avait auparavant combattu dans l’armée du Mahdi sous Moqtada al-Sadr. Sa caractéristique distinctive est une unité formée de chrétiens, l’Esprit de Dieu Jésus fils de Marie.Aucune donnée sur la force. Ses unités ont participé à la libération de Palmyre, aux combats pour Tikrit et au siège de Mossoul.
          Kata’ib Jund al-Imam (bataillons de soldats de l’imam). Son chef, Abu Ja’afar Ahmed al-Asadi, est l’attaché de presse de l’UGP. Son idéologie est cohérente avec celle de Khamenei. Aucune donnée sur la force. Ses unités ont participé à la libération de Baiji (2014-15).
          Selon diverses estimations, l’UGP est aujourd’hui forte de 60 à 90 000 personnes. La réserve de mobilisation nationale sur le territoire irakien est de 3 millions, femmes comprises. Les forces de mobilisation nationales comprennent également des unités de soutien (ingénieurs de combat, médical, logistique, médias). La plupart des combattants de l’UGP ont acquis une expérience de combat considérable lors de l’invasion américaine en Irak.
          La PMU est dirigée par Falih al-Fayyadh dont l’adjoint et le commandant militaire sont Abu Mahdi al-Muhandis, un ingénieur. Sur le plan militaire, l’UGP est subordonnée à l’armée irakienne et à l’autorité exécutive. Il faut aussi ajouter que l’UGP compte plusieurs quartiers généraux à Bagdad et à Najaf.
          Le gouvernement irakien soutient le PMU à la fois militairement et financièrement. Son budget est d’environ 1,16 billion de livres irakiennes. La population irakienne apporte d’importantes contributions financières à l’UGP. Les armes et les munitions proviennent principalement d’Iran voisin. Le gouvernement iranien, le Hezbollah et l’armée arabe syrienne ont envoyé leurs officiers et commandants juniors les mieux entraînés dans les unités de l’UGP afin d’accroître leur efficacité au combat.

          J'aime

  6. La bataille d’Idleb a commencé ce matin par un pilonnage intensif, aérien et terrestre, des positions des salapistes ; par ailleurs, il semble que le Sultan empêche l’évacuation des agents anglosionistes stationnés à Idleb et que les CBDN et leurs instructeurs britanniques mettent la dernière main à leur film chimique avant sa sortie aujourd’hui ou demain selon les informations du MD russe.
    Hier, on a vu les mêmes raconter les mensonges usés auquels plus personne n’y croit — y compris eux-mêmes — au CS de l’ONU à propos de la Syrie, mais il me plait de choisir cet extrait de l’intervention de BLC bis : dans sa réponse à l’assistant du MAE du Koweit, il a dit
    « — Un député au parlement koweitien dénommé Tabatbari a organisé une compagne pour envoyer des terroristes en Syrie en 2012, compagne qu’il avait appelée « Mobilisez-vous por le Jihad en Syrie », — Un député ! — Et il avait avec lui tout un groupe de députés salafistes, takféristes et wahabbites du parlement koweitien, — D’autres hommes koweitiens, comme ce terroriste dénommé Chafi Al-Ajami, qui a été mis sur la liste des parrains des terroristes par le CS de l’ONU sur notre demande, aprés une longue obstuction de certains pays qui a duré des années, — Ce même Chafi Al-Ajami, qui prétend être un religieux koweitien, a envoyé des milliers de terroristes et des milliards de dollards à mon pays, — Il y a un individu étrange, merveilleux, qui occupait le grade de sergent dans l’armée koweitienne et qui s’appelle Al-Mteiré, — Cet enfant, a envoyé, selon le New York Times — qu i lui a consacré un long et large article en l’an 2012 –, mon confrère koweitien doit se se souvenir de cet article, — Ce sergent donc, a envoyé des terroristes et de l’argent, 500 millions de dollards, selon le rapport du New York Times, — C’est ce qui nous est venu de nos frères au Koweit, je ne sais ce que signifie pour celui (le délégué du Koweit, ndt) qui nous appelle ses frères, la fraternité ? — Celle entre Abel et Cain ? — Même entre Abel et Cain la fraternité n’était pas telle ».
    Vidéo du morceau choisi de BLC bis :

    Une autre vidéo : l’AAS poursuit sa désalapisation du rif de Souaydae/Damas où les Daech vit ses derniers et sinistres jours, on remarquera la nature inhospitalière de cette région, collines arides, desertiques et rocailleuses d’où il est très difficile de déloger les instruments des kabbalistes :

    Aimé par 1 personne

    1. Ce post me fait penser à d’autres sinistres événements, terribles et inoubliables, innommables et indicibles, ce jour là, je fûs définitivement désespéré, je compris pour la première fois que Homo sapiens sapiens est une espèce sanguinaire et perfide, donc, pour revenir à mes malheurs, je ne sais quel pseudo-religieux koweitien, en l’an de disgrâce 2012, s’est vanté d’avoir personellement égorgé d’autres religieux de certain village chiite syrien — vidéo à l’appui — tombé sous domination très modérée. Je puis assurer le lecteur crédule que l’on n’est plus la même personne après ces événements ; non, l’humanité est morte, l’ange de la Mort Noire rôde parmi nous en se déguisant sous divers noms, choisit ses victimes pour les présenter au Moloch insatiable qui, vampire moderne, réclame du sang frais, et il est d’autant plus allègre qu’il en pompe davantage.

      J'aime

      1. On sait au moins que l’un des chargés de la sécurité de Macron était l’un de ces terroristes show-business…
        D’ailleurs aux dernières nouvelles, les terroristes étrangers qui se sont illustrés par les actes de sauvagerie les plus barbares ne sont ni les Caucasiens ni les Ouïghurs, c’est les pseudo-djihadistes français. Ils font la Une de toutes les revues salapistes publiés avec l’aide du Financial Times et consorts.

        Aimé par 1 personne

  7. Moi je pense que les yankees vont tous simplement bluffés jusqu’au bout.
    Et ensuite demander aux russes une sortie honorables de idlleb.
    Ce que les russes ne poseront aucune objection dans un but intérêt mondial.
    Les terroristes peuvent être parachutés en Libye pour une partie.
    Et les autres seront envoyés dans des combats sporadiques sans aucune issus d’y revenir vivant .
    Que les yankees tourneront à leurs avantages aux yeux l’opinion mondial pour faire croire que leurs mission en Syrie est accomplie et qu’ils vont dorénavant entrées aux bercails.
    Un poker menteur d’arrangements de circonstance au fin d’une issue de sauvetage d’apparence.
    Si toutefois les yankees veulent absolument aller au casse pipé vers la confrontation.
    Ils perderont même toutes leurs bases en Irak et au kurdistan et voir ailleurs en Afghanistan et et et .
    Les yankees beaucoup veulent les voirs à plat pour ne plus avoir à subir leurs saut d’humeurs et surtout leurs menaces.
    Nous assistons et vivont un tournent de quelques choses de lourd pour l’avenir de l’humanité.
    Dieu seul le sait vraiment.

    J'aime

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.