Analysis

Jamal Khashoggi et le complot manqué contre MBS (Voltairenet)

Le journaliste saoudien Jamal Khashoggi a disparu au consulat d’Arabie saoudite d’Istanbul, le 2 octobre 2018.

Selon la presse US, un piège lui aurait été tendu à l’occasion d’un rendez-vous pour lui délivrer de nouveaux papiers d’identité en vue de son remariage. Une quinzaine d’agent des services secrets saoudiens seraient venus l’interpeller, l’auraient torturé, tué, puis démembré. Ses restes auraient été rapatriés en Arabie saoudite.

Depuis lors, la Turquie et les États-Unis demandent des éclaircissements à l’Arabie saoudite qui dément les accusations de la presse US.

Jamal Khashoggi était le neveu du principal marchand d’armes de l’affaire Iran-Contras, Adnan Khashoggi (1935-2017), considéré comme l’homme le plus riche du monde au début des années 1980.

Adnan Khashoggi, grand negociant d’armes et un des acteurs cachés de l’Irangate et de la création d’Al-Qaïda 1.0 en tant qu’outil géostratégique, en compagnie de Paris Hilton. 

Par la suite, Jamal devint le protégé de l’ancien chef des services secrets saoudiens devenu ambassadeur à Londres, le prince Turki ben Faiçal. Puis, il passa au service du prince Al-Waleed ben Talal qui fut longuement torturé au Ritz-Carlton lors du coup de palais de novembre 2017.

 Le prince Turki ben Faïçal
Le prince Al-Walid Ben Talal

Au cours des dernières années, Jamal Khashoggi a défendu les Frères musulmans et Israël, raison pour laquelle il avait été engagé par le Washington Post.  

Selon nos informations, plusieurs membres de la famille royale dont les avoirs ont été totalement ou partiellement confisqués lors du coup de palais de novembre 2017 préparaient une opération contre le prince héritier, Mohammed ben Salmane (dit « MBS »).

Le prince héritier du Royaume d’Arabie Saoudite Mohamed Ben Salman (droite) avec Mark Zuckerberg, CEO de Facebook, inc. 

Jamal Khashoggi participait à ce complot.

La Turquie avait installé un système d’écoutes au sein du consulat saoudien d’Istanbul, en violation de la Convention de Vienne. Même s’ils ne peuvent être publiés, les enregistrements dont Ankara dispose comportent des informations, extirpées sous la torture, relatives au complot contre le prince héritier.

Source :  Voltairenet

Lien direct au contenu :  Jamal Khashoggi et le complot manqué contre MBS à l’URL :  http : //www.Voltairenet.org/article203484.html

Publicités

Catégories :Analysis

9 réponses »

  1. @Roc : c’est bien plus complexe. On assiste à un moment historique très rare et où toutes nos grilles de lecture semblent à la traîne.
    Cela ressemble un peu à la mystérieuse invasion de l’Irak en avril 2003 : l’Armée irakienne ne s’est pas battue et s’est évanouie dans la nature, laissant positions, armes et equipements. Les soldats n’ont pas abandonné leurs positions pour se regrouper ailleurs ou investir de meilleures positions défensives, non, ils ont filé leur habits civils, abandonné armes et munitions et sont tous partis chez eux comme si de rien n’était. Les civils irakiens ne faisaient même pas attention à l’avancée des troupes étrangères et vaquaient à leurs occupations quotidiennes comme si de rien n’était. Les embouteillages ont continué et les gens semblaient très peu ou pas du tout impressionnés. Les irakiens étaient impassibles et s’en foutaient de tout. Les théoriciens militaires à l’époque, imbus des vieilles théories sur l’État et la guerre, s’attendaient à une résistance ou du moins un petit Stalingrad-sur le-Tigre mais rien ne se passa. Les seules forces ayant résisté sont un petit bataillon d’infanterie isolé positionné à Al-Qusair très au sud et dont le chef avait cru que son pays était en guerre et n’avait pas reçu la consigne de libérer la troupe et de repartir chez lui. Il cessa de se battre dès que ses hommes se firent tirer par des civils en colère car ces derniers se plaignirent du bruit.
    L’autre point de résistance fut rencontré a mi-chemin près de Wasit. Là aussi un chef de compagnie un peu naïf et un brin idéaliste qui croyait se battre pour un pays, parvint à contenir un assaut d’hélicoptères Apache Longbow.
    A Baghdad, aucune résistance notable. Les ponts ne furent pas détruits, il n’y eut aucune tentative de ralentir les blindés sauf le Kornet isolé qui perça un Abrams et mis à part des étudiants arabes étrangers (des libyens et des soudanais) qui prirent les armes sans aucune formation militaire préalable et tentèrent de résister en vain (ils furent anéantis par les forces de la coalition et les « civils » irakiens qui s’offusquèrent de voire des étrangers en train de troubler l’ordre public et surtout se battre pour Saddam)
    Le gouvernement se volatilisa. La population semblait impassible et ni enthousiaste ni en colère.
    Au nord, rien. Pas un seul coup de feu.
    Bien entendu la propagande et les médias dominants nous vendirent une guerre comme il se doit. On paya quelques civils et « volontaires » pour « fêter » le deboulonnage de la statue de Saddam (la boite de com qui a monté le clip a changé de métier depuis) et tout s’est terminé. Jusqu’à l’apparition de l’insurrection sunnite du triangle Baghdad-Falloudja-Baaquba.
    A l’époque, nous avons rien compris. Maintenant si.

    Aimé par 2 personnes

  2. l’analyse du lien me semble intéressante .
    mais que veut donc erdogan ?
    son économie est en faillite !
    il se met mal avec Trump dont il saborde la politique !
    dans son arrogance ne vient il pas de perdre une occasion de tout gagner !

    Aimé par 1 personne

  3. Le R.S reconnait maintenant avoir assassiné son J.S, en incriminant 18 S. bouc-émissaires dont l’ancien porte parole de la coalition du Bien qui affame et détruit le Yémen, l’inénarrable Assiri, dont le but évident de blanchir le PBP, les collègues WASPT accepteront-ils ces aveux tardifs qui innocentent le C.C ? (Criminel en Chef, à ne pas confondre avec l’autre C.C de Damas, qui, lui, est un modeste Complotiste en Chef).

    Aimé par 1 personne

  4. cf https://twitter.com/LDDC_info

    Affaire Khashoggi 3. Le nouveau filon qui se présente dans cette affaire , c’est l’argent que MBS à versé durant ces dernières années dans les caisses personnelles de la famille Trump et au-delà dans les caisse de l’organisation semi-secrète Loubavitch .

    Aimé par 1 personne

  5. Donc nos élites sont très mécontentes de l’assassinat du salapiste tendance frérique, ils ont l’air de dire à leur PBP (Prince Bédouin Prodige) dit MBS : — Par exemple, assassiner à la manière de DAECH un des nôtres ! Décidément vous ne comprenez rien ! DAECH, dont l’idéologie est sortie tout droit de ce contre-islam takfériste dont nos agences de renseignement sont les organisateurs (et non lescréateurs,Ibn Taymiyya n’est pas sorti du cerveau du MI6) , peut bien sévir contre les syriens, irakiens, lybiens, yéménites, africains et autres déplorables, certes, mais traiter de la sorte un des notres ? Qui l’eût cru ? –Tuez du yéménite tant que vous voudrez, du moment que vous payez cash nos armes, mais découper à la scie un rédacteur du Washington Post ? — Non, nous le supporterons pas, affamez le Yémen si vous le souhaitez, mettez l’Irak à feu et à sang, envoyez vos bombes humaines contre les russes ou les syriens, c’est très bien, mais oser toucher à notre alpha et oméga, c’est à dire les Média ? — Avez-vous entendu de tous nos Charlie ?– Non, nous ne vous le pardonerons pas. Bref, la messe est dite et MBS fait désormais partie du passé, mais l’avenir du royaume salapiste ne fait qu’entrer dans son sombre destin.

    Aimé par 1 personne

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.