Analysis

Tunisie : crash d’un chasseur léger F-5 en Méditerranée

Un chasseur F-5 des forces aériennes tunisiennes participant à des exercices conjoints s’est abîmé en mer Méditerranée. Le pilote a pu s’ejecter et être localisé et  récupéré par la marine italienne et les gardes-côtes tunisiens.
Le Northrop F-5 est un chasseur léger conçu vers la fin des années 1950 et dont la version initiale fut développée à partir du T-38 Talon. Il a connu un grand succès commercial à l’export en raison des coûts peu élevés de son exploitation et sa maintenance. Les variantes du F-5 sont utilisées par des pays aussi divers que l’Arabie Saoudite, le Bahreïn, le Brésil, le Canada, l’Éthiopie, le Honduras, l’Iran, le Kenya, le Maroc, le Soudan et la Turquie.
L’ex-Union Soviétique avait réussi à mettre la main sur des chasseurs F-5 « Freedom Fighter » sud-vietnamiens capturés par les nord-vietnamiens lors de la guerre du Vietnam (1964-1975). 
L’Armée de l’air tunisienne a reçu en 1989 cinq chasseurs légers F-5 E declassés par l’US Air Force et utilise encore quatre appareils F-5E et huit autres F-5F  Tiger II acquis entre 1984 et 1987.

Publicités

Catégories :Analysis

1 réponse »

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.