Analysis

Le sort oublié des militaires étrangers en Syrie

L’information concernant la capture de militaires français en Syrie circule depuis la fin de l’année 2012 mais n’a jamais fait l’objet d’une confirmation, que ce soit par le gouvernement français ou celui de la Syrie. De plus, Damas n’a jamais diffusé des images de prisonniers de guerre français capturés sur son territoire. La diffusion des images de prisonniers de guerre est une violation de la Convention de Genève.

Pire, les médias de l’héxagone dans leur totalité n’évoquent jamais ce sujet, jugé tabou et relevant du « secret défense » et les rares sites indépendants qui osent à peine l’évoquer sont systématiquement accusés de colporter de « fausses nouvelles » (Fake News), ou carrément de conspirationnisme ou encore de reprendre la propagande russe ou syrienne.
Cependant, il aura fallu le remarquable travail effectué par des journalistes syriens, pas toujours affilié au régime, et qui sont parvenus contre vents et marées à retrouver la trace de près de 300 militaires français, tous grades confondus,  dans les geôles des redoutables renseignements militaires syriens.
Le sort de ces prisonniers est à l’origine des pics de tension entre Damas et Paris et c’est ce qui explique les décisions françaises parfois hâtives de participer à des operations militaires ouvertes contre des cibles militaires syriennes ou d’amorcer des négociations secrètes avec Damas.
De leur côté, les syriens ont su marchander le sort de ces prisonniers clandestins avec Paris et les visites secrètes du chef des renseignements syriens en Europe pour y rencontrer ses homologues italien, français et britannique, avaient pour objet la reprise d’une coopération sécuritaire concernant ces « brebis égarées » et leur supplétifs islamistes que Paris a juré d’abjurer et de renier ad vitam aeternam durant les trois premières années du conflit. 
Il est intéressant de rappeler que le president syrien Bashar Al-Assad avait confirmé à son homologue et allié russe Vladimir Poutine que son pays détenait secrètement des centaines d’agents et de militaires britanniques, français, émirats, israéliens, saoudiens et turcs et qu’il était hors de question de libérer certains d’entre-eux.
La Syrie a libéré des militaires britanniques et français en 2013 et 2014 après des négociations secrètes portant sur un deal non connu à ce jour mais il semble que Damas s’est senti floué par la suite et du coup, plus aucun prisonnier britannique ou français n’a été relâché. Une situation qui a abouti à une agression tripartite directe contre la Syrie à laquelle ont activement participé les britanniques et les français sous le fallacieux prétexte « chimique ». L’échec de cette attaque a mis un frein aux tentatives clandestines de localiser et libérer les prisonniers fantômes via les mercenaires d’Al-Nossra. Les unités spéciales russes ont joué un certain rôle dans la mise en échec de ces opérations « humanitaires » secrètes d’un genre nouveau. Ce qui a fait dire au chef d’état-major syrien en pleine réunion cette phrase particulière :  « Qu’ils [les alliés soutenant les terroristes]aillent rejouer leur [Sauvez le soldat Ryan] dans leurs studios pour clips musicaux de troisième choix… »
Non reconnus par Damas qui les gardent dans des geôles destinées aux terroristes islamistes, et non reconnus officiellement par leurs gouvernements respectifs, en l’occurrence la France et le Royaume-Uni, une grande partie de ces agents de l’ombre se son laissé pousser une barbe et s’est converti à l’islamisme radical en attendant des jours meilleurs.
Pour l’instant, Damas les considère comme une monnaie d’échange marginale mais à fort potentiel dans toute future négociation sous la table. Ce n’est pas pour rien que la Syrie désigne systématiquement le gouvernement français comme le premier soutien du terrorisme sur son territoire. Il y a des preuves vivantes pour étayer ces accusations. Un jour l’opinion publique française saura. A moins d’une amnésie collective imposée et officielle dans la pure tradition politique française et dans ce cas là il est fort parier que même à leur retour au bercail, personne ne croira ces militaires fantômes dopés aux benzadiazépines.

Publicités

Catégories :Analysis

28 réponses »

  1. mon dieu, que l’armée perdent ses meilleurs hommes et en attire de moins en moins? quelle surprise! Il n’y a pas plus d’honneur aujourd’hui que dans la bouche de Fabius.

    Aimé par 1 personne

  2. Je continue ma mauvaise prose à propos de ces militaires étrangers ( à quoi ? Certainement aux sentiments humains) et qui seraient entre les mauvaises mains de cet affreux BLC. Je suppose que ces individus sont majeurs et vaccinés contre … la mauvaise pensée, qui par une ruse de la raison dont l’histoire a le secret , les rattrape et les surprend. Bon, je suppose qu’une bonne partie de ces militaires ont le profil convenable, c’est à dire à moitié arabisants et semi-basanés, ou peut-être je me trompe. Quoi qu’il en soit, ces gens ont joué pour de vrai le rôle de terroriste et méritent à ce titre d’être jugés et condamnés en conséquence. Quant à la France, qui s’en soucie ? Certainement pas ses gouvernants.

    Aimé par 1 personne

  3. Le S.A m’a encore joué un mauvais tour, j’avais écris une belle réponse au siècle avec citations et arguments, mais bon, le S.A est le S.A et Gates est son prophète. Donc, Roc, je vous comprends mais estime que le Lion de Damas a d »abord le devoir de se préoccuper de ses propres citoyens et non des français, il ne leur doit rien du tout. Par ailleurs, j’ai essayé moi-même d’explliquer à mes collègues ce foutoir syrien, mais non, ils tiennent tous — comme un pendu à sa corde — à l’histoire intenable d’un tyran qui assassine son peuple depuis maintenant sept ans. Le défaut réside dans ce peuple qui accepte d’être dirigé par de tels criminels et non dans BLC. Une petite citation s’impose, ça sera le coran :
    صم بكم عمي فهم لا يعقلون
    Voici une traduction possible :
    « sourd, aveugles et muets, ils ne peuvent revenir de leur égarement », il est à noter que la Bible (Nouveau Testament) dit la même chose :
    – « C’est pourquoi je leur parle en paraboles ; parce que en voyant ils ne voient point, et qu’en écoutant ils n’entendent, ni ne comprennent point ».
    (Traduction de LEMAÎTRE DE SACY, très belle sur le plan littéraire)
    -« C’est pourquoi je leur parle en paraboles ; parce que voyant, ils ne voient point, et qu’écoutant, ils n’entendent ni ne comprennent ».
    (Traduction de l’abbé GLAIRE de la Bible selon la vulgate, magnifique par sa fidélité, le passage que je cite est Mathieu,13,13 ; il est faut éviter les traductions dites TOB ou plutôt ZOB de la Bible).
    Bien à vous

    Aimé par 2 personnes

  4. Donc, ces citoyens français, tels des putains qui se croient vierges, voudraient que BLC les informe des militaires qu’il a sous la main ! Elle est belle celle-là ! Tous ces citoyens français — dont je fais partie — sans aucune exception, ont toujours répété la version médiatique d’un tyran qui assassine son peuple, mes vaines tentatives pour leur faire entendre raison sont restées vaines, ceux qui ont cru que des tours à structure d’acier pouvaient s’effondrer à la vitesse de la chute libre, croiront tous les bobards de leurs hypnotyseurs médiatiques.

    Aimé par 2 personnes

  5. non moi je n’approuve pas ce que fait le Lion de Damas !
    les militaires français sachant qu’ils seront abandonnés par les politique au moindre problème seraient peut être beaucoup moins motiver a aller faire toute ces saloperies de par le monde !
    l’armé a actuellement du mal a recruter et a conserver ses meilleurs éléments ceci s’additionnant a cela . . .

    Aimé par 2 personnes

  6. Vous plaisantez roc, je suppose. Les citoyens français dont vous parlez n’existent pas, ils ne veulent rien savoir de ce qui se passe en Syrie, ni nulle part ailleurs. De manière générale, les kapos aux affaires se fichent de l’opinion de ces citoyens imaginaires. J’approuve ce que fait le Lion, qui a vaincu une coalition presque universelle contre la Syrie. Vive la résistance.

    Aimé par 3 personnes

  7. En plus de ce que vous citez (« le bon boulot »), il y a sa sinistre déclaration, contraire à toute norme diplomatique et qui équivaut même à un appel au meurtre d’un chef d’Etat étranger : « Bachar Al-Assad ne mériterait pas d’être sur la terre » (été 2012). Mais lavrov a révélé une meilleure si je puis dire :
    https://francais.rt.com/international/54689-cest-la-vie-quand-fabius-riait-devant-lavrov-avoir-arme-terroristes-libye

    Aimé par 2 personnes

  8. Vous avez raison de dire que Bachar E. A. se rend complice des autorités françaises en nous dissimulant la réalité de la présence de ces soldats français sur son territoire.
    Mais en toute réalité, croyez-vous vraiment que cela changerait quelque chose à la réaction du peuple français pris de court devant la vitesse où la situation dans notre pays « se dégrade » ?
    Ce n’est pas du pessimisme de ma part, mais il semblerait que la grenouille française est cuite et ne pourra pas sauter hors du bocal, sinon, elle l’aurait fait déjà avec toutes ces choses incroyables que l’on vit en France.
    Je ne peux pas croire que mes con-citoyens soient des lâches, mais les techniques de tous poils auxquelles on nous soumet « à pas de velours » depuis un certain temps font que les français « moutonnisent  » comme ils savent si bien le faire autour de leur « Roi ». Même si un jour, celui-ci s’est retrouvé sur l’échafaud.
    Cette fois, que faudra-t-il pour que les « sans-dents » récupèrent un dentier et s’en serve ?
    En tout cas, merci pour cet article et ce site que je ne connaissais pas.
    C’est très clair et très bien analysé.

    Aimé par 1 personne

  9. En fait, Fabius est un intouchable. L’affaire du sang contaminé, l’un des plus gros scandales de l’histoire politique de France, c’était lui.
    « Nos amis d’Al-Nosra font du bon boulot » aurais du mettre un terme à sa carrière. Mais non. Les gens de la tribu ne se retirent jamais et n’ont quasiment aucun scrupule. Rictus de hyène jaune.

    Aimé par 1 personne

  10. C’est dur d’imaginer qu’on puisse faire un lycée militaire et une école d’officiers pour encadrer des vermines. Si un colonnes de la dose est bien là bas, le mieux est qu’il y reste, comme traître à son pays. Il est amusant de noter que les syriens ne négocient plus depuis que fabius les a floué… Quelle surprise !

    Aimé par 1 personne

  11. Bachar El Assad pourra bien accuser le peuple français de complicité mais vu qu’il a et participe encore a cacher aux citoyens français la réalité des faits en dissimulant le nombre, les grades et les matricules des soi-disant militaire français qu’il aurait fait prisonnier en Syrie il se rend par là même complice des authorités française criminelles !

    Aimé par 1 personne

  12. Comment on peut s engager dans l armée pour obéir aux ordres d un grand manitou qui agit dans tous les sens sauf celui de son pays(si c est le sien) tout ca parce que les services secrets d un autre pays l ont en vidéo en train de faire l impensable avec un petit garcon ou une petite fille.Qu ils crèvent en syrie,bon débarras.

    Aimé par 3 personnes

  13. @Bernardo : la France a non seulement rétabli la censure militaire mais la censure tout court. Tous les médias sont sous la chappe de plomb.
    Ce que je viens de dire je suis prêt à l’étayer sur un plateau télé, preuves matérielles à l’appui.

    Aimé par 5 personnes

  14. en provenance d’un site internet dit conspirationniste (sic), donc susceptible de raconter la ‘vérité’ 🙂

    bismuth-sarkozy aurait accepté d’arrêter la guerre contre la Syrie en février-mars 2012, groslard arrive au pouvoir en mai 2012 et place sa présidence sous l’aune de jules ferry, qui a continué la colonisation de l’Afrique avec l’excuse du fardeau de l’homme blanc (sic): http://www.voltairenet.org/article175191.html

    17 janvier 2012: Le fiasco des barbouzes français à Homs
    Alors que Paris accuse Damas d’avoir organisé l’assassinat du journaliste de France-Télévisions Gilles Jacquier à Homs, une équipe de journalistes russes vient de présenter une toute autre version des faits. Selon leur enquête, M. Jacquier commandait sous couverture de presse une opération des services secrets militaires français qui a tourné au fiasco. Les accusations françaises ne sont qu’un moyen pour masquer la responsabilité de Paris dans les actions terroristes entreprises pour déstabiliser la Syrie.
    http://www.voltairenet.org/article172371.html

    14 février 2012: http://www.voltairenet.org/article172743.html

    où il est question de 3 agents français remis çà un militaire français à frontière Syrie-Liban: http://www.voltairenet.org/article173169.html

    Lors de la prise du bastion insurgé dans le quartier de Bab Amr, à Homs (=émirat islamique de Baba Amr, dès 2012!! ) l’armée syrienne a fait plus de 1 500 prisonniers, dont une majorité d’étrangers. Parmi ceux-ci, une douzaine de Français ont requis le statut de prisonnier de guerre en déclinant leur identité, leur grade et leur unité d’affectation. L’un d’entre eux est colonel du service de transmission de la DGSE.

    14 mars 2012: La France rétablit la censure militaire
    http://www.voltairenet.org/article172994.html

    Aimé par 4 personnes

  15. J’aimerais qu’on m’explique comment le statut de « prisonniers de guerre » pourraient être appliqué à des individus pris en flagrant délit d’ACTION TERRORISTE en Syrie, fussent-ils des militaires d’un pays étranger, la France en l’occurence, qui n’est pas officiellement en état de guerre avec la Syrie.
    Dans l’hypothèse inverse, comment est-ce que la France traiteraient des militaires syriens?
    That is the question dirait l’autre.

    Aimé par 4 personnes

  16. Les rapports du Sénat sont souvent instructifs, au moins sur l’état d’esprit qui y règne.

    https://www.senat.fr/rap/r17-639/r17-639.html

    Nos chers (en €) sénateurs ont de l’humour, vu que par « endogène » on pourrait y inclure l’Élysée et ses se(r)vices, et que la radicalisation pourrait être celle des FM de moins en moins discrets :

    B. LA FRANCE EST AUJOURD’HUI CONFRONTÉE À UNE MENACE TERRORISTE DE NATURE ESSENTIELLEMENT ENDOGÈNE

    Du fait de l’échec du projet califal porté par l’organisation État islamique et de l’amoindrissement corrélatif de ses capacités à projeter des opérations extérieures, les mouvances endogènes apparaissent désormais comme la principale source de menace terroriste contre le territoire national.

    Les services de renseignement estiment que même si de plus en plus d’attentats sont déjoués, le niveau de la menace n’en est pas pour autant abaissé, dans la mesure où la volonté de frapper notre territoire reste intacte.

    Dans ce contexte, la menace endogène reste particulièrement visible et redoutée en raison de la forte létalité associée aux séries d’attentats qui se sont succédé sur notre territoire. Celle spécifiquement liée aux individus de retour de la zone syro-irakienne, les returnees, apparaît cependant moins importante qu’il n’a pu l’être craint, et – au moins à court et moyen termes – largement sous le contrôle des pouvoirs publics. La recrudescence des attaques dites « inspirées », qui font partie intégrante de la propagande de Daech, tend cependant à démontrer la permanence des phénomènes de radicalisation sur notre territoire.

    Aimé par 3 personnes

  17. faudrait savoir ! sont ils des militaires français dans ce cas ce sont des prisonnier de guerre ou si il ne sont pas reconnut par la France alors ce ne sont que des prisonniers de droit commun et dans ce cas la convention de Genève ne s’applique pas !
    les gouvernement Syriens de Damas s’est senti floué ; ba évidement a vouloir jouer sur les deux tableau on perd !
    quand au status de prisonnier de guerre il implique aussi de leurs permettre de communiquer avec leurs famille et de recevoir une somme d’argent ; si ces condition ne sont pas remplis l’évocation de la convention de Genève par les syriens n’est qu’une mascarade ! et a ce jeu Bachar eL Assad en sortira perdant !
    c’est justement de faire du bruit autour de ces djihadistes de l’armée française qui permettrait de raccourcir le conflit, entretenir le silence a leurs sujet fait justement le jeu de l’ennemie de la Syrie !

    Aimé par 3 personnes

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.