Analysis

Israel sous le charme des arabes

Le démantèlement de la cause palestinien a commencé avec la fameuse visite surprise de Sadate en 1977 pour Israel, suivie de la signature de l’accord d’Oslo par Yasser Arafat en 1993 qui a conduit à la cessation de toute forme de résistance par les palestiniens et à la coopération sécuritaire avec les israeliens.

L’écroulement du mur de Berlin et la disparition de l’Union Soviétique ont fait le reste.

Venait ensuite l’événement des Twin Towers et la guerre aux terroristes menée par Georges W Bush qui n’a laissé aux dirigeants aucune alternative de choix: « Qui n’est pas avec nous est contre nous »

Les pays Arabes, pris de panique, ont offert toutes les facilités exigées par les américains. Certains, reconnaissants ont estimé que le contentement de Washington serait plus complète s’il est encensé par les priéres des rabbins

C’est à partir de ce moment, que des liens officieux se sont dirigés subrepticement vers Israel. Le Maestro de cette migration est le régime égyptien sous ses dirigeants successifs, dont la hardiesse est couronnée par le président Sissi.

De sa part, Tel Aviv ne demandait que de petits pas. Mais voici que soudainement, les arabes lui offrent plus ce dont il révait…gratuitement et sans concession aucune. Cela ressemble étrangement à l’offre de la paix proposée par Sadate.

Mais aujourd’hui les donnes ont changé, mais graduellement jusqu’à l’arrivée de M. Trump qui en a donné un sévère coup de fouet aux récalcitrants.

Sa dévotion envers l’Etat hébreu est manifeste plus que ses prédecesseurs et son engagement en est plus profond car son gendre est juif et sa fille convertie au judaïsme.

Pour lui la sécurité d’Israël d’abord juste apres celle des USA. Il a commencé par extorquer l’Arabie Saoudite, puis les autres Etats du Golfe, tout en intimidant le reste avec son projet du contrat du siècle.

Le paratonnerre régional est devenu le seul refuge dans un ciel chargé de lourds nuages. C’est Israël qui a joué un rôle dans l’échec des vrais printemps arabes et le déclenchement de quelques autres en particulier celui de la Syrie.

Dans ce panorama stressant, M. Trump en a ajouté un autre  » Vous êtes riches, vous devez payer pour votre protection » Et de surenchérir  » Sans notre protection, vous ne pouvez tenir plus de deux semaines » (Drôle de démocratie qui s’appuie sur l’aide extérieure plutot que sur les assises populaires)

Or dans cette région, presque tout le monde est riche, et tout le monde tient à son fauteuil. Donc, chacun doit payer, soit au protecteur direct en espèce, soit à son sous traiteur en services immatériels éventuellement en numéraire.

D’un seul coup, Israël est devenu ami. L’ennemi c’est l’autre, l’Iran, les frères musulmans  le Hezbollah et Hamas. Contre un ennemi commun, on fera front commun. Devant ces menaces, la question palestinienne ne constitue plus une priorité.  » Et les palestiniens doivent accepter ce qu’on leur propose et d’écouter »

Et le statut d’Israël dans cette métamorphose? Il est défini magistralement par le Sultan Quabous  » Israel est un pays du Moyen Orient. Et je ne vois pas pourquoi il lui est interdit de visiter ses voisins »

Cette déclaration servira de référence dans le futur pour une probable intégration d’Israel dans le CCG et méme au sein la Ligue Arabe.

« Naguére, nous avions refusé l’hospitalité pour l’État juif, actuellement, on ne doit pas lui refuser le droit de visiter l’un de ses voisins, ou de devenir membre dans nos organisations étatiques »

 

 

 

 

 

Publicités

Catégories :Analysis

4 réponses »

  1. Oui , il s’est toujours tenu à l’écart ou plutot, son pays n’est pas au devant la scéne internationale comme les autres monarchies de la région. Cette discrétion lui avait permis bien auparavant de tisser des relations officieuses avec Israel loin des tintamarres médiatiques.
    Mais il fallait bien qu’un jour ou l’autre ce rapprochement devienne solennelle. Effectivement , il a saisi l’ouverture officielle des autres monarchies pour sortir de sa clandestinité.
    L’avénement de M Trump à la présidence avait précipité les choses.  » Vous ne pouvez tenir plus de deux semaines sans notre protection »
    Celle ci est intimement liée avec « le contrat du siécle » pour apporter une solution inédite au probléme palestinien. Il s’agit tout d’abord de normaliser les relations avec l’Etat hébreu.
    Et cette normalisation rentre elle aussi dans les conditions exigées pour  » qu’ils puissent voler avec leurs propres avions en toute sécurité » et  » de pouvoir tenir plus de deux semaines » grace à la protection de leur vigile et celle de son sous traitant

    J'aime

  2. Sultan Qabus encore un qui a renversé son père avec sûrement l’aide des english, en place depuis depuis 48 ans
    Tous ces roitelets tiennent à leur siège en faisant les yeux doux aux sionistes.
    Qabus je le pensais différent des autres, il n’a pas fait partie de « l’expédition au Yémen »
    Les palestiniens eux devraient se réunir. et mettre leurs querelles internes de côté..il y va de leur avenir

    J'aime

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.